« On n’a jamais vu ça » : en plein mois d’août, les Restos du cœur débordés (Vidéos)

Publié par

 

Tout l’été, l’association continue à accueillir les personnes en situation de précarité. Les bénévoles reçoivent presque autant de bénéficiaires que l’hiver.

 


 

Time : 1 mn 30

 


 

Pas de vacances pour les Restos du cœur. Même en plein mois d’août, les centres ne désemplissent pas, comme à Brest (Finistère), où nous nous sommes rendus. Si habituellement le nombre de bénéficiaires baisse en période estivale, l’association doit faire face à une demande presque aussi élevée que pendant l’hiver. « En période d’été, on est généralement à moins 30 ou 40% de personnes accueillies, mais cet été, autant au niveau des inscriptions que de la distribution, on n’a jamais vu ça. », explique Marie-Noëlle Grall, responsable du centre de Brest.

 

 

1 500 points d’accueil en France cet été

Une activité qui coïncide avec une baisse du nombre de bénévoles, obligeant ceux qui restent à mettre les bouchées doubles. « On fait un petit effort, on vient un peu plus souvent et un peu plus longtemps. », explique Philippe, l’un d’entre eux. Les trois quarts des centres des Restos du cœur restent ouverts en juillet et en août, soit plus de 1 500 points d’accueil partout en France.

 


 

Time : 1 mn 39

 


 

Restos du cœur – Coluche

Coluche / Michel Colucci (1944 – 1986)

 


 

Source :

https://www.restosducoeur.org/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Restos_du_cœur

https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/les-restos-du-coeur-debordes_2897115.html

11 comments

    1. C’est tout à fait exact Jack. Je me souviens de ces paroles. En toute logique, c’est le gouvernement qui aurait dû se changer de cette mission mais ils ont très vite vu leur intérêt : que les pauvres se débrouillent entre-eux. Désolé si je ne suis pas très clair dans mes commentaires mais en ce moment, ce n’est pas trop cela (santé).

      Aimé par 1 personne

  1. Ils découvrent cela avec une grande spontanéité. Chaque année, des pauvres arrivent en france, le nombre équivaut, à la population de Bordeaux, ajouter les sans papiers!! Au regard de la dette française, nos impôts ne suffisent plus depuis longtemps. Pour les multinationales, cela fait des centaines de milliers de consommateurs en plus chaque année. Les boboveaux ne supportent pas cette réalité, dont ils sont les imbéciles utiles/ .

    Aimé par 1 personne

  2. Oui au lieu que ce soit les resto classiques qui soient plein ben ce sont les restos du coeur ça montre la pauvreté en France. Moi qui suis bénévole à la croix rouge je le vois toutes les semaines. Merci pour cet article il faut que ça se sache 👍😘👏

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.