L’Androcur, ce traitement hormonal et contraceptif, multiplierait par 20 le risque de tumeur au cerveau (Vidéos)

Publié par

Time : 4 mn 02

 


 

Androcur

 

Androcur - 1

 

Ce traitement hormonal et contraceptif, multiplierait par 20 le risque de tumeur au cerveau

 

 

 

Après le Levothyrox, le Mediator et la Dépakine, un nouveau scandale sanitaire se profile à l’horizon. Jeudi 6 septembre, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a alerté sur l’acétate de cyprotérone, un traitement hormonal commercialisé sous le générique d’Androcur. Celui-ci multiplie le risque de tumeur au cerveau.

 

Ce médicament, dérivé de la progestérone, permet de bloquer les effets de la testostérone. Il est ainsi régulièrement prescrit aux femmes souffrant d’hirsutisme (un développement extrême de la pilosité), pour combattre l’acné, l’endométriose ou en guise de contraception.

 

 

Risque de tumeur dès six mois de traitement

Selon une étude récente menée par l’Assurance maladie et une équipe de l’hôpital Lariboisière (Paris), l’Androcur menace la santé des patientes.

 

Twitte – 1

 

L’ANSM explique qu’une exposition à trop forte dose et prolongée (plus de six mois) à l’acétate de cyprotérone multiplie par sept le risque de développer un méningiome, une tumeur cérébrale bénigne la plupart du temps mais qui peut engendrer de lourdes conséquences.

 

Le risque de développer cette tumeur est multiplié par 20 si le traitement est pris pendant plus de cinq ans. Comme le révèle L’Express, 500 femmes traitées ont ainsi été opérées d’un méningiome entre 2007 et 2015.

 

Twitte – 2

 

Signalé depuis 2009

L’acétate de cyprotérone fait pourtant l’objet d’une surveillance depuis 2009, explique l’ANSM sur son site. Et les risques de développer un méningiome sont inscrits sur la notice de l’Androcur depuis 2011.

 

Après ces nouvelles conclusions inquiétantes, l’ANSM réunira le 1er octobre 2018 un comité d’experts indépendant scientifique pour discuter des recommandations sur les conditions d’utilisation de ce médicament, commercialisé par Bayer depuis les années 1980.

 

Toute personne concernée doit se rapprocher de son médecin traitant et de son pharmacien. L’Agence nationale de sécurité du médicament recommande de ne pas mettre fin au traitement sans avis médical. Il est enfin possible de signaler les effets indésirables de l’Androcur sur le portail du ministère.

 

Twitte - 3

 


 

Time : 1 mn 53

 


 

Androcur - 2

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cyprotérone

https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-bandrc01-ANDROCUR.html

http://www.leparisien.fr/societe/sante/alerte-sur-le-traitement-hormonal-androcur-07-09-2018-7880370.php

https://www.e-sante.fr/androcur-ce-traitement-hormonal-presente-un-risque-de-tumeurs-au-cerveau/breve/615602

https://www.lavraiedemocratie.org/cette-pilule-contraceptive-pourrait-multiplier-par-20-le-risque-de-tumeur-au-cerveau/

https://actu.fr/societe/androcur-une-pilule-contraceptive-pourrait-multiplier-par-20-risque-tumeur-cerveau_18492665.html

https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Androcur-acetate-de-cyproterone-et-generiques-risque-de-meningiome-lors-d-une-utilisation-prolongee-Point-d-information

3 comments

  1. Les dangers de la médication ont longtemps été sous-estimés et même camouflés. Des molécules sont également prescrites de manière très inadéquates parce que la stratégie marketing consiste à agrandir le bassin de patients en amplifiant ses bienfaits pour d’autres types de symptômes que ceux préalablement visés. Les pharmaceutiques visent donc à répondre à des maladies chroniques très payantes en utilisant des médicaments déjà vendus à d’autres fins. Ce faisant, un médicament censé être administré très ponctuellement est étiré sur des mois, des années, avec les conséquences qu’on commence à connaitre.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.