Évolution d’Internet : envoyer un email en 1984, ça ressemblait à ça !

Publié par

 

Homme - Ordinateaur - 1984

 

 

Une vidéo extraite d’une émission britannique de 1984 nous montre un couple, équipé de matériel dernier cri, faire la démonstration de l’envoi d’un mail. Une certaine idée de la fulgurance de l’évolution d’Internet.

 

Quand on voit les possibilités quasi infinies qui nous sont offertes aujourd’hui en termes d’informatique et d’Internet, il est toujours fascinant de regarder dans le rétroviseur pour voir à quel point et à quelle vitesse ces outils ont évolué. Dans une vidéo qui reprend un extrait de l’émission anglaise « Database » de 1984, un couple de « précurseurs » présente son équipement électronique dernier cri, à mi-chemin entre minitel, télétexte et internet.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a une trentaine d’années, l’accès à l’information était limité. « C’est très simple. Le téléphone est connecté au réseau téléphonique grâce à une prise. Je n’ai qu’à la débrancher du téléphone pour la brancher sur cette boîte, le modem. Je n’ai plus qu’à brancher l’un des câbles du modem à l’endroit où était branché le téléphone. J’allume le modem, et voilà, c’est tout bon. » explique Julian Green, interviewé dans l’émission, lorsqu’il explique comment se servir de cet équipement.

 

Les voilà connectés à un service appelé Micronet, qui était dans les années 70-80 l’un des premiers fournisseurs d’informations en Grande-Bretagne. Pas d’URL à l’époque, mais des pages numérotées. « La page principale me donne les actualités du jour, les nouveautés du système, et les différents logiciels disponibles. Sur cette page, je peux aussi écrire une lettre. » explique Julian Green. Le service proposait également des jeux ou encore une sorte de chat avec des célébrités, le rendant très en avance sur son temps.

 

Le couple fait ensuite la démonstration de l’envoi d’un courrier électronique, envoyé directement à la régie des studios de Database. « Meilleurs vœux à toute l’équipe de Database. Électroniquement vôtre, la famille Green. », tel est le contenu de ce message qui ne manque pas d’amuser l’animatrice.

 

Enfin, pour les vrais nostalgiques de l’époque « modem », l’émission se termine par ces sons qui caractérisaient la connexion à un modem aux débuts d’Internet.

 


 

Time : 6 mn 34 [Vostvfr]

 


 

Femme - Ordinateaur - 1984

 


 

Que seront nos ordinateurs et Internet dans 34 ans ?

 


 

Source :

https://sciencepost.fr/2016/03/internet-1984-cetait-ca/

https://gizmodo.com/how-to-send-an-email-in-1984-1764379236?utm_campaign=socialflow_io9_twitter&utm_source=io9_twitter&utm_medium=socialflow

 

Sur le même thème :

IBM – RAMAC 305 [1956] : Le premier disque dur qui pesait son poids !

15 comments

  1. Sur le territoire national français de l’époque, il y avait un monopole d’état, le ministère des PTT !
    Le minitel, un réseau fermé mais assez vaste régnait depuis 2 ans, l’affichage était tout aussi sommaire et le matériel dédié ( pas interconnectable ) cependant les services étaient largement plus accessibles aux quidams.
    Le fait que ça n’ait pas été développé ailleurs ? Bah je pense que les français ont du mal à imaginer qu’ils sont les seuls à se livrer pieds et poings liés à leurs technocrates, du coup commercialement ils ont du mal.

    Les monopoles permettent de développer des produits plus aboutis ( la stratégie Apple tend à créer des situations de ce genre ). En 2009 le minitel avait encore des millions de connexion ; essentiellement des accès institutionnels entreprise ou administration, et via des émulation sur pc je pense.
    En 2012 il était fermé.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

      1. Le présent ne peut répondre au futur cela semble logique, quant à l’envisager ce serait omettre les incidents de parcours ce qui est un symptôme du génie humain lol…

        Aimé par 1 personne

      2. On peut toujours émettre des hypothèses en se basant sur ce que nous a enseigné l’histoire et à travers divers analystes de pointe.

        Ce n’est guère réjouissant. Mais j’espère me tromper lourdement.

        J'aime

      3. Oui c’est comme cela que l’on entend prédire une fin cataclysmique du fonctionnement économique, un effondrement sans précédent pour très, très, très, bientôt !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.