Antidépresseurs : « L’industrie pharmaceutique a fabriqué la dépression. » – Pr. Philippe Even (Vidéo)

Publié par

 

Pr. Philippe Even - 1

Pr. Philippe Even

 

 

Le médecin pneumologue Philippe Even était l’invité du Grand Oral des GG ce mardi. Coauteur de Dépressions, antidépresseurs : le guide (Cherche-Midi), le scientifique fustige l’usage généralisé d’antidépresseurs.

 

Selon Philippe Even, médecin pneumologue radié en 2016 de l’Ordre des médecins, les antidépresseurs sont dangereux et inutiles dans la plupart des cas. « Les dépressions existent, il y a de vraies grandes dépressions qui concernent 500.000 personnes en France. Et il y a tous les gens qui ressentent le spleen, le mal-être, la mélancolie qui ne sont pas malades, qui sont des réactions aux conditions de vie qui leur sont faites, parfois dans leur famille ou leur travail. Mais ce sont des réactions humaines. La vie, c’est aussi la souffrance. Nietzsche disait : ‘Souffrir, c’est vivre’. Et chacun de nous a à se battre pour comprendre ce qui l’entoure ».

 


 

« L’industrie pharmaceutique a une puissance de frappe supérieure à toutes les autres industries. »

 


 

Cette banalisation des antidépresseurs est l’œuvre, selon lui, des laboratoires pharmaceutiques : « Le point de départ, c’est les grandes firmes de l’industrie pharmaceutiques, il y en a 8 ou 10 qui se font chaque année 100 milliards de dollars de vente, qui représentent en Bourse des milliards et qui sont d’une puissance de frappe supérieure à toutes les autres industries, excepté les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon, ndlr). Un seul grand laboratoire, c’est 3 fois Boeing… Il y a les GAFA, l’industrie pharmaceutique et les banques qui dirigent le monde ».

 

Et si les médecins en prescrivent, c’est qu’ils n’ont pas toutes les informations, estime-t-il : « Les médecins sont endoctrinés mais ils n’ont pas le temps de s’informer, ça prend 6 heures par jour. Ils lisent ce qu’on leur dit, et ces publications sont entièrement financés par l’industrie pharmaceutique ».

 


 

Time : 2 mn 37

 


 

Pr. Philippe Even - 2

Pr. Philippe Even

 


 

Source :

https://www.lavraiedemocratie.org/video-lindustrie-pharmaceutique-a-fabrique-la-depression/

https://rmc.bfmtv.com/emission/antidepresseurs-l-industrie-pharmaceutique-a-fabrique-la-depression-1521316.html

38 comments

  1. je suis assez d’accord, mais pour avoir travailler dans le milieu hospitalier j’ai vue des gens en profonde dépressions dont ma mère et qui ont pu remonter après des traitement médicamenter .. cependant je crois que les médicaments sont souvent pris pour une panacée et qu’on prend trop^vite cette option avant d’essayer le coté humain

    Aimé par 2 personnes

  2. Merci pour cet article – Je suis tout à fait d’accord avec lui . Je ne jette pas la pierre aux antidépresseurs, ils sont une béquille qui se révèle intéressante pour les gens qui souffrent d’une réelle et profonde dépression. Le danger est que l’on prescrit des antidépresseurs à tout va même pour des simples déprimes ! Certains médecins généralistes , probablement par facilité ou manque de temps, prescrivent ce type de médicaments sans véritablement approfondir ou s’intéresser à la réelle cause du mal. Un psychologue va probablement davantage le faire parce que l’écoute est à la base de son métier.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

    1. Nous vivons une époque où beaucoup de ‘chose’ se ‘règle’ par médication alors qu’il y a peut-être d’autres moyens : une qualité de vie meilleure, être moins isolé, etc… Ce ne sont que des hypothèses car je ne suis pas médecin, j’ai juste relayé l’information pour celles et ceux qui pourraient être intéressés. Merci pour votre commentaire.

      Aimé par 1 personne

  3. Je suis d’accord avec lui. On soigne les gens avec des médicaments alors que la solution est souvent ailleurs (changer son hygiène de vie, prendre du repos, couper court aux relations toxiques ou larguer les amarres quand l’environnement est trop stressant). Malheureusement, l’argent dirige encore et toujours le monde et le profit passe avant l’humain. Quelle misère ! Bonne journée à vous !


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

  4. La dépression me semble avant tout le fruit pourri de la société occidentale qui fabrique des consommateurs frustrés en augmentant la liste des besoins superflus et en montant la barre du bonheur personnel pour mieux vendre ses produits. Elle fabrique des êtres qui se sentent bien que quand ils ont tout et qui dépriment pour la moindre contrariété, effrayés qu’ils sont par un changement dans leur quotidien et par un rejet de leurs désirs.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 4 personnes

    1. la société est malade. Depuis la maternelle on nous dit qu’on devra être policier, avocat, docteur. On apprend Pythagore mais on sait pas faire un budget et surtout on ne se connait pas soi-même. Alors on est malade à l’intérieur et on s’en rend pas compte alors on consomme pour se gaver et tenter de saouler ce vide.
      Tout est planifié et au final des consommateurs malades qui font des emplois inutiles pour le bien-être de l’économie (et du Grand Plan qui se met en place de plus en plus vite)

      Aimé par 3 personnes

  5. Peut-être devrait-on avant tout se poser la question de savoir « pourquoi on va si mal » ? « Pourquoi sommes nous les champions de la consommations d’anti dépresseurs » ? « Pourquoi on a recours en 1er lieu à des pilules pour se soigner « ?  » Nos modes de vie ne fabriquent-ils pas des individus désabusés, malades ?.
    Je n’occulte pas le fait que certaines personnes en ont vraiment besoin.
    Nous sommes tous des victimes de ces faits. Le médecin qui prescrit par manque de temps des médicaments recommandés par les labos. Mais aussi le patient qui « réclame sa dose ». Le déléguè médical et les labos qui ont des objectifs de rentabilité. Le patient qui n’est pas au fait d’autres modes de traitement naturels et sans effets secondaires, car ces traitements ne sont pas mis en avant, voire raillés 😦
    Il y a eu un excellent documentaire réalisé par Cash investigation – Les vendeurs de maladies https://youtu.be/TIusRRwmAC0
    Merci Aphadolie pour ce post qui soulève tant d’interrogations et belle journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. d’un autre côté, ils acceptent l’étude des psychédéliques pour contrer sans conséquences des trucs graves genre la dépression (et autres) et les résultats sont stupéfiants!
    Et vu que c’est une médecine directement de la nature, pas de dépendance, destruction ou de prix faramineux!

    Aimé par 1 personne

      1. les pharmacos? la dépendance pour plus de profits évidement
        Un client de guéri est un client de perdu. Pas pour rien que les études sur les psychédéliques ont été bannis (en fait dès que les premières études sont sorties, qui démontraient les résultats très prometteurs), en utilisant la vague hippie (surement pas arrivée là par hasard)

        Aimé par 1 personne

  7. L’accès aux antidépresseurs est facile via les médecins de famille au Québec. Ils sont débordés et il est très difficile d’avoir l’avis d’un psychiatre. Alors, je comprends que ce soit la façon la plus simple de se débarrasser du « problème ». Il faut toutefois voir la personne dans sa globalité et les antidépresseurs ne sont pas magiques, il existe différentes molécules, prennent du temps à agir, en plus d’avoir des effets secondaires. Il y a 300 millions de personnes qui souffrent de dépression dans le monde, il faut leur venir en aide et je crois que la pharmacologie fait partie d’une des solutions lorsque c’est bien diagnostiqué.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.