Créteil : un lycéen braque sa prof en classe pour qu’elle le note « présent » (Vidéos)

Publié par

 

Créteil – Lycéen – Braquage professeur - 1

 

 

Le lycéen en question et l’un de ses camarades qui apparaît également dans la vidéo ont été interpellés.

 

Il tient son arme à quelques centimètres du visage de sa professeure. « Tu me mets absent. », lui ordonne-t-il. Avant, semble-t-il, de comprendre qu’il veut dire l’inverse. « Tu me mets présent. », enchaîne-t-il. Dans la classe en plein chahut, un autre élève, masqué, se tourne vers celui qui filme en faisant des doigts d’honneur.

 

L’enseignante, qui semble plus lasse qu’apeurée, fixe l’écran de son ordinateur et échange quelques mots inaudibles avec des élèves. Cette scène a, selon nos informations, été filmée jeudi matin dans une classe du lycée Edouard-Branly de Créteil. Et elle circule sur les réseaux sociaux, sans floutage, exposant l’enseignante victime.

 

Une enquête, menée par les policiers du commissariat de Créteil, a été ouverte vendredi vers 16 heures après que l’établissement scolaire a porté plainte. « Il y a eu un décalage entre les faits et la plainte car semble-t-il l’enseignante a mis un peu de temps à en parler. », précise une source proche de dossier.

 

 

Lycée Edouard Branly - Créteil

C’est dans cet établissement, le lycée Edouard Branly de Créteil, qu’une professeure a été braquée par un élève pour qu’il la note « présent »./LP/Laure Parny

 

 

Toujours est-il que ce vendredi, trois heures après la plainte, les deux lycéens qui apparaissent sur la vidéo ont été interpellés. Celui qui tient l’arme, qui s’avère à air comprimé, s’est rendu de lui-même, conduit au commissariat de Créteil par son père. L’arme, un pistolet de type « airsoft », a été retrouvée. Le lycéen qui fait des doigts d’honneur et dont le visage est dissimulé a été arrêté par les policiers de la Brigade anti-criminalité départementale. Il aurait fourni l’arme qui a servi à son camarade à braquer l’enseignante.

 

Les deux mineurs, âgés de 16 ans, se trouvaient toujours en garde à vue ce samedi midi au commissariat de Créteil. « Il reste à retrouver l’élève qui filme la scène. », glisse une source proche de l’enquête.

 

 

Blanquer annonce des « sanctions disciplinaires »

Sur Twitter, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a condamné « avec fermeté » ces « actes de menace envers un professeur ». Il indique que les gardes à vue seront suivies de « sanctions disciplinaires ».

 

Twitte - 1

 

Valérie Pécresse s’est, elle, dite « scandalisée » par l’affaire. La présidente de région affirme que l’Ile-de-France est « aux côtés des communautés éducatives » pour financer « tous les équipements de sécurité » qu’elle demanderait.

 

Twitte - 2

 


 

Time : 19 s

 

Time : 5 mn 38

 

Time : 5 mn 09

 


 

Créteil – Lycéen – Braquage professeur - 2

 


 

Symptômes de la décadence sociétale

 

 

Ordo Ab Chao

 


 

Source :

http://www.wikistrike.com/2018/10/creteil-il-braque-sa-prof-en-classe-pour-qu-elle-le-note-present-video-choc.html

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/creteil-il-braque-sa-prof-en-classe-pour-qu-elle-le-note-present-20-10-2018-7923741.php

26 comments

    1. C’est dramatique car c’est en quelque sorte le reflet de notre société.

      Je vous cite : « …la personne le relayant était « morte de rire » « ,

      …Cette personne (morte de rire) a-t-elle réalisée la gravité de la situation…!?

      Juge des enfants : Prochainement libre et près à recommencer, voir pire.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est un reflet, un bien triste d’ailleurs. Sachant que sur Twitter, beaucoup veulent faire du buzz que ça soit positif ou non, cette personne n’en a vraiment rien à faire et se moque d’avoir une sale mentalité. Beaucoup l’ont invectivé, ça n’a rien changé, elle a même épinglé le Tweet, tel un trophée.

        Aimé par 1 personne

  1. La mamie de 66 ans que je suis vous répond :  » mais quelle époque  » !!! C’est dramatique, affligeant, consternant, grave, très grave . Et le pire c’est que, dans bien des cas, ce genre d’individu rentre par la porte et  » ressort par la fenêtre  » parce que les sanctions disciplinaires exemplaires et fermes on le dit, on l’espère, mais … on les attend !

    Aimé par 2 personnes

  2. çà devient très grave tout de même ! Ils ont commencé avec une arme  » factice  » , mais une fois en liberté , voyant la  » sanction  » pour ce qu’ils ont fait , ils risquent de faire bien plus grave ……

    ce que je ne comprends pas , c’est pourquoi ils ont filmé la scène ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je te cite :  » …ils risquent de faire bien plus grave… »,

      …Il y a de très fortes probabilités.

      Pour :  » ce que je ne comprends pas , c’est pourquoi ils ont filmé la scène ? »,

      …Pour faire du buzz.

      J'aime

  3. penser au traumatisme subi par cette professeur ! L’enseignement présente des risques psychologiques qui sont de plus en plus fréquents et parfois très sérieux comme ici pour les enseignants : Des plans efficaces de prévention doivent vraiment être mis en place pour anticiper ces risques professionnels : voir : La prévention des risques professionnels des enseignants : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=349


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

  4. Sou professora e ministrei aulas por 35 anos….lamento enormemente essas cenas….me causaram ânsia…o mundo é bonito…mas tem seu lado horrível…parabéns pelo post…no Brasil…não é diferente…os jovens e as crianças estão vindo cada vez piores para a escola sem a educação que deveria ter sido dada pela família…professores deixam que cumprir o seu papel e dar uma aula excelente para contornar situações de violência e desrespeito dentro da sala de aula….é desanimador.

    Je suis professeur et j’enseigne depuis 35 ans… Je suis vraiment désolé pour ces scènes… elles me donnaient envie. Le monde est magnifique… mais il a son côté horrible… félicitations pour le poste… au Brésil. ..n’est pas différent … les jeunes et les enfants vont de plus en plus mal à l’école sans l’éducation que la famille aurait dû donner … les enseignants leur permettent de jouer leur rôle et de donner une excellente leçon pour contourner les situations violence et manque de respect au sein de la classe …. c’est décourageant.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

  5. Désormais, certains filment des scènes violentes rien que pour faire le buzz et avoir des milliers de vues ! c’est affligeant de voir ça sur les réseaux sociaux ! un jour, quelqu’un va filmer un viol et avoir des millions de vues et de likes ….. Tout cela me dégoûte et me fait peur ….

    Aimé par 3 personnes

  6. Je suis horrifiée! Et dire qu’il y a quelques années, j’étais prof de lettres là-bas… De toute façon, on parle de « sanctions » mais elles sont souvent inexistantes (car, pour certains établissements, il ne faut pas faire de vague ou il faut prendre en pitié les élèves!). Je peux dire que je parle en connaissance de cause puisque j’ai vu des collégiens agresser des enseignants sans qu’il y ait la moindre conséquence pour ces élèves (et il n’était pas question de buzz)… les conséquences pour les enseignants étaient bien différentes (dépression, burn out…). Bref, pauvre France.

    Aimé par 2 personnes

    1. D’après tout ce que j’ai pu lire, il ne s’agissait pas d’une mise en scène mais selon les médias, elle fut tétanisée par la peur. Mais je t’avouerai que j’y ai pensé après la publication de cette article.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.