Gilets Jaunes : Victime d’un passage à tabac par plusieurs CRS à Paris, il témoigne [MAJ – Vidéos]

Publié par

 

Vidéos déconseillées aux âmes sensibles et aux enfants

 

CRS - 2

Photo : pour illustration

 

 

L’homme violemment frappé par plusieurs policiers lors de son interpellation à Paris en marge des manifestations des « gilets jaune s» s’avère être Mehdi K., 21 ans, qui dit être sorti dans la rue pour « filmer un peu avec son téléphone » et dément être un casseur, apprend-on d’une vidéo de son témoignage que le journal Le Monde a publiée sur le Net.

 

C’est l’habitant du quartier parisien de Belleville Mehdi K., jeune homme de 21 ans, qui a été victime d’une violente interpellation par plusieurs CRS le 1er décembre devant le magasin de meubles Ligne Roset au 49 rue de Berri, dans le 8e arrondissement de la capitale française, écrit Le Monde.

 


 

Time : 21 s

 


 

Un cas pas si isolé :

Time : 1 mn 56 / Grosse bavure policière : des CRS matraquent violemment des Gilets Jaunes au sol

 

Que s’est-il passé avant ?

Avenue de Wagram les crs envoient  des gaz lacrymogène et chargent. Les Gilets jaunes veulent se réfugier dans le fast-food mais il est fermé. Sous la pression des manifestants la porte vitrée cède et ils s’engouffrent dans les lieux. Les CRS les suivent.

 

Les Gilets jaunes non pas été interpellés.

 


 

Mise à jour mardi 4 décembre :

D’autres images, révélées par CheckNews, un site de Libération, conduisent aujourd’hui à douter du lien direct entre la vidéo des violences policières et les violences subies par Mehdi K. Nous avons donc temporairement retiré la vidéo de notre site dans l’attente de vérifications supplémentaires.

 

Le Monde

 

Je la remplace par l’identique en attendant que cette affaire soit un peu plus claire (en-dessous de la vidéo supprimée de YouTube) :

 

Time : 2 mn 26

 

Time 2 mn 20 :

 


 

Selon le jeune homme, il a juste décidé de se rendre sur les lieux où les casseurs étaient en train de commettre leurs actes contre le mobilier urbain et des véhicules en vue de tout simplement « filmer un peu avec son téléphone ».

 

C’est à ce moment que Mehdi K. affirme avoir vu les forces de l’ordre arriver et commencer « à courir avec un groupe ». Pourtant, il n’a pas réussi à se cacher et a été attaqué par les CRS, comme le montre la vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux.

 

Par la suite, le jeune homme assure avoir été embarqué dans un fourgon de police se dirigeant vers le commissariat. C’est alors qu’il s’est mis soudainement à vomir du sang, apprend-on de son témoignage.

 

« Ils ont appelé les pompiers, ils ont vu que c’était vraiment dangereux […] ils m’ont ramené à l’hôpital. »

 

D’après France Soir, le jeune homme souffre d’une fracture du plancher de l’orbite gauche. Il a déclaré vouloir porter plainte.

 

Sur une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux et que Libération a qualifiée d’«authentique», plusieurs CRS frappent violemment un homme devant le magasin de meubles Ligne Roset au 49 rue de Berri, dans le 8e arrondissement de Paris, en marge de la manifestation des « gilets jaunes » le samedi 1er décembre. Il est pourtant impossible de voir sur cette vidéo ce qui précédait cette scène de violence et donc de comprendre si le jeune homme, comme il l’affirme, n’était pas un casseur.

 

En France, après une première manifestation qui s’est déroulée le 17 novembre, des membres du mouvement des « gilets jaunes » ont organisé le troisième acte de leur mobilisation le samedi 1er décembre. Dénonçant à l’origine la hausse des carburants, ils expriment désormais une colère sociale bien plus profonde.

 

Le dernier rassemblement a été marqué par d’importantes violences urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l’ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.

 

Sputnik

 


 

Les images des violences commises pendant les rassemblements de « gilets jaunes », samedi 1er décembre à Paris, se sont multipliées sur Internet. L’une d’entre elles a particulièrement attiré l’attention : tournée la veille par un riverain en marge des manifestations, puis relayée par le journaliste Nicolas Grégoire, elle montre un jeune homme se faire passer à tabac par plusieurs policiers. « Le Monde » a retrouvé le jeune homme en question, lundi 3 décembre. Mehdi K., 21 ans, est hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Il a le visage extrêmement tuméfié et souffre d’une fracture du plancher de l’orbite gauche. Il affirme n’avoir commis aucune violence samedi et dénonce le comportement des policiers. La préfecture de police de Paris, elle, n’a pas souhaité commenter cette affaire. Mehdi K. a annoncé son intention de porter plainte.

 

Le parquet de Paris a ouvert lundi une enquête du chef de violences par personne dépositaire de l’autorité publique. Cette enquête a été confiée à l’IGPN, a appris Le Monde d’une source judiciaire.

 

Le Monde

 


 

CRS - 1

Photo : pour illustration

 


 

Source :

https://fr.sputniknews.com/france/201812031039165139-gilets-jaunes-violences-crs-victime-temoignage/

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/gilets-jaunes-le-temoignage-du-jeune-passe-tabac-par-les-policiers-video

https://www.lemonde.fr/societe/video/2018/12/03/gilets-jaunes-tabasse-par-des-policiers-un-jeune-homme-temoigne_5392150_3224.html

 

Complément (MAJ) :

http://www.fawkes-news.com/2018/12/grosse-bavure-policere-des-crs.html

http://www.fawkes-news.com/2018/12/7-policiers-se-defoulent-sur-un-homme.html

https://fr.sputniknews.com/france/201812031039161873-violences-crs-homme-paris-video/

https://www.liberation.fr/checknews/2018/12/04/le-jeune-mehdi-est-il-vraiment-l-homme-qu-on-voit-se-faire-tabasser-par-des-policiers-sur-une-video_1695769

20 comments

    1. Je ne sais ce qu’il a fait mais autant contre lui c’est de la barbarie. À la rigueur, ils le menottaient et cela aurait été nettement moins glauque car ce n’est pas ainsi qu’ils vont gagner la confiance du peuple. J’ai lu dans un autre article (journal officiel) que leurs supérieurs leurs avaient accordés une prime pour ce ‘Haut Fait’… Bien triste.

      Aimé par 2 personnes

      1. Aphadolie dit : Va savoir le fond de cette affaire. A ton avis, quel message ce média donne t’il aux sauvageons, pour
        ce samedi à la bastille?

        Aimé par 1 personne

  1. Pillages de magasins, d’habitations de particuliers, forces de l’ordre attaqués de tous les cotés. Manquerait-il pas, qu’il ne passe au tribunal, pour pillage en bande organisée et rébellion?

    Aimé par 1 personne

    1. Va savoir le fond de cette affaire.

      J’ai procédé à une mise à jour de l’article car le quotidien ‘Le Monde’ a retiré sa vidéo de la plateforme YouTube via les injonctions du quotidien ‘Libération’ (Cherchez l’erreur) et dérangeant très certainement l’hébergeur (YouTube).

      Aimé par 1 personne

      1. oui effectivement! Et certains policiers veulent refuser cette prime parce que ça montre qu’il fait sa pute en tentant de les acheter parce que si les pompiers, la police et même l’armée approuvent les revendications des gilets jaunes avec leur utilisation de l’Article 43, il va bien la sentir la quenelle le Manu!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.