Sénat : proposition de loi pour taxer les forfaits mobile et les abonnements à l’internet fixe

Publié par

 

Clavier PC - Taxe

 

 

Une taxe sur les forfaits mobile et les abonnements à l’internet fixe ? C’est ce que prévoit une proposition de loi signée par 60 sénateurs, qui y voient un moyen de financer le plan très haut débit et de réduire la fracture numérique en France. Un montant de 75 centimes d’euro par mois et par abonnement est évoqué, ce qui peut revenir cher à l’année.

 

Séant

 

Une proposition de loi « visant à créer une contribution de solidarité numérique pour financer le Fonds d’aménagement numérique territorial » a été déposée le 7 novembre 2018 par une soixantaine de sénateurs. Celle-ci prévoit de taxer les abonnements aux services de télécom afin de financer le plan très haut débit porté par le gouvernement et réduire la fracture numérique.

 

Pour financer le Fonds d’aménagement numérique territorial (FANT), qui existe depuis bientôt neuf ans mais qui n’est pas doté, une « contribution de solidarité numérique » serait alors mise en place. Et elle risque de coûter cher aux consommateurs puisque son montant serait de 75 centimes d’euro par mois et par abonnement. Soit 1,5 euro mensuel pour un individu titulaire d’un forfait mobile et d’un abonnement internet fixe. Ce qui représente tout de même 18 euros par an. La facture peut vite s’envoler dans le cas d’une famille. Prenons un foyer de quatre membres, avec un abonnement box internet et quatre forfaits pour smartphone. Cela ferait un surplus de 45 euros annuels.

 

 

Une taxe sur les forfaits mobile et les abonnements aux box internet ?

Nécessaire selon les sénateurs à l’origine de la proposition, qui se présentent comme des protecteurs « des zones rurales et de montagne, trop souvent cantonnées au bas débit et aux incessants problèmes de connexion au réseau ». Ils estiment que « pour ces territoires de la France périphérique, cette couverture numérique défaillante est un handicap majeur en termes de services à la population et d’attractivité économique ». D’où ce besoin de changement : « Cette inégalité flagrante n’est plus acceptable, et il convient aujourd’hui de considérer que l’accès au numérique est un service universel, au même titre que la distribution d’eau ou d’électricité ».

 

 

Vous pouvez retrouver ci-dessous le détail des propositions de l’article unique soumis à la Présidence du Sénat :

 

I. – Le chapitre VII octies du titre II de la première partie du livre Ier du code général des impôts est complété par un article 302 bis KI ainsi rédigé :

 

« Art. 302 bis KI. – I. – Il est institué une contribution de solidarité numérique due par les usagers des services de communications électroniques. Cette contribution est recouvrée par tout opérateur de communications électroniques, au sens de l’article L. 32 du code des postes et des communications électroniques, qui fournit un service en France et qui fait l’objet d’une déclaration préalable auprès de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en vertu de l’article L. 33-1 du même code.

 

« II. – Cette contribution est assise sur le montant, hors taxe, de la valeur ajoutée des abonnements et autres sommes acquittés par les usagers au bénéfice des opérateurs mentionnés au I au titre de la rémunération des services de communications électroniques qu’ils fournissent, à l’exclusion des services de téléphonie fixe assurée par le réseau commuté.

 

« III. – L’exigibilité de la contribution est constituée par l’encaissement du produit des abonnements et autres sommes mentionnés au II.

 

« IV. – Le montant de la contribution s’élève à 75 centimes d’euros par mois et par abonnement.

 

« V. – Les opérateurs de communications électroniques procèdent à la liquidation de la contribution due au titre de l’année civile précédente lors du dépôt de la déclaration mentionnée au I de l’article 287 au titre du mois de mars ou du premier trimestre de l’année civile.

 

« VI. – La contribution est recouvrée et contrôlée selon les mêmes procédures et sous les mêmes sanctions, garanties, sûretés et privilèges que la taxe sur la valeur ajoutée. Les réclamations sont présentées, instruites et jugées selon les règles applicables à cette même taxe. »

                  

II. – La majoration des sommes demandées par les opérateurs de communications électroniques aux usagers résultant de l’institution de la contribution prévue à l’article 302 bis KI du code général des impôts ne peut être assimilée à une augmentation du prix des abonnements susceptible d’entraîner leur résiliation.

 

 

Phonandroid

 


 

OBJET DE L’ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS ARTICLE 64 BIS (NOUVEAU)

 

 

Cet amendement propose la mise en place d’une contribution permettant d’abonder le Fonds d’Aménagement Numérique des Territoires, créé par la loi n° 2009-1572 du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique mais qui reste à ce jour une « coquille vide ».

 

Due par les usagers des services de communications électroniques et liquidée par les opérateurs, cette contribution de solidarité numérique est instituée jusqu’au 31 décembre 2025. Le montant de cette taxe est fixé à 75 centimes d’euros par mois et par abonnement, et donnerait lieu à un produit de 540 millions d’euros par an.

 


 

Smartphone

 


 

Source :

http://www.senat.fr/leg/ppl18-113.pdf

http://www.senat.fr/leg/ppl18-113.html

http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion0133.asp

http://www.senat.fr/amendements/commissions/2017-2018/567/Amdt_COM-102.html

https://www.phonandroid.com/taxe-forfaits-mobile-et-fixe-75-centimes-par-mois-et-par-abonnement.html

https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/vers-taxe-0-75-euros-sur-tous-abonnements-fixes-mobiles-n81091.html

 

Note :

Selon le site « Les Numériques.com », cette proposition a été rejetée en première lecture mais je n’ai pas trouvé le rejet de cet amendement.

18 comments

  1. Encore une taxe !! Grrr.. Ils ne trouvent pas que la coupe est pleine pour en rajouter une couche ? Ils n’ont qu’à prendre un pourcentage sur le budget de fonctionnement de l’état et le tour est joué !! Ils ne manquent pas d’air ces sénateurs qui ne servent à rien. Il s’agit d’une institution qu’il faudrait supprimer.

    Aimé par 2 personnes

    1. Un site dit que l’amendement fut annulé mais je n’ai rien trouvé sur le site du Sénat et de l’Assemblee nationale. Peut-être que je suis passé à côté. Mais j’ai indiqué les sources de ces deux instances avec la proposition de nous taxer un peu plus… Toujours plus.

      Aimé par 2 personnes

      1. Je reviens sur l’article du passage à tabac des CRS (Gilets Jaunes). Le Monde a supprimé sa vidéo de YouTube. J’ai procédé à une MAJ et inséré la même vidéo (récupérée sur Facebook).

        Elle devait trop dérangée et ils sont en train de concocter une jolie histoire pour discréditer cette affaire. ‘L’ordre’ vient de Libération… Cela en dit long !

        Pourtant la vidéo fut tournée la veille par un riverain en marge des manifestations, puis relayée par le journaliste Nicolas Grégoire.

        Aimé par 1 personne

  2. Et pourquoi la seule solution envisagée est-elle une taxe pour les usagers ? Pourquoi ne demande-t-on pas de contributions aux entreprises qui engrangeront les bénéfices ? Marre, vraiment très marre ! Mais merci pour cette info 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Pourquoi ?

      La raison est simple : C’est l’argent (Haute finance notamment) qui tient vraiment les rênes du pouvoir et non pas les politiques qui sont leurs ‘salariés’… Leurs laquais affairistes.

      Merci pour votre visite et commentaire Elisa.

      Aimé par 1 personne

  3. Que voulez-vous faut bien s’amuser un peu dans ces endroits un peu tristounets 🙂 … alors on joue au jeu du chapeau : on puise un petit papier tous les jours avec un truc nouveau, une taxe quelque part qui va encore bien irriter tout le monde, dès fois qu’il n’y aurait pas assez de problèmes comme cela !

    Aimé par 2 personnes

Répondre à Elisa Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.