Gilets Jaunes : l’utilisation de véhicules blindés envisagée à Paris

Publié par

 

VBRG - Véhicule blindé – Gendarmerie – CRS - 2

VBRG : véhicule blindé à roues de la gendarmerie (pour illustration)

 

 

Les forces de l’ordre pourraient avoir recours, samedi, à des véhicules blindés, notamment pour dégager des barricades. L’arsenal juridique sera renforcé pour faciliter l’interpellation de suspects.

 

Y aura-t-il samedi, à l’acte IV du mouvement des Gilets jaunes, des véhicules blindés de la gendarmerie déployés dans Paris ? La question était à l’étude ce mercredi. Seul le Premier ministre peut solliciter l’intervention de ces engins, appelés dans le jargon, VBRG, pour « véhicules blindés à roues de la gendarmerie ». Celle-ci dispose d’environ 80 exemplaires destinés à dégager les barricades.

 

L’idée serait d’en positionner aussi quelques dizaines devant les bâtiments exposés pour dégager des effectifs de Compagnies républicaines de sécurité (CRS) chargées d’aller d’avantage au contact des casseurs. Priorité aux interpellations en amont des lieux de rassemblements.

 

Selon nos informations, la préfecture de police de Paris va mettre en place un pôle judiciaire, susceptible de traiter en temps réel 600 à 800 interpellations. « Les policiers de la PJ parisienne sont réquisitionnés sur la base du volontariat mais il y a 100 % de rappel dans les commissariats parmi les unités civiles. », relève David Le Bars, secrétaire général du Syndicat national des commissaires de police (SNCP).

 

 

VBRG - Véhicule blindé – Gendarmerie – CRS - 1

VBRG : véhicule blindé à roues de la gendarmerie (pour illustration)

 

 

Le procureur de la République de Paris devrait autoriser les contrôles d’identité et de sacs sur des sites précis et pour un laps de temps donné (gares SNCF, stations RER, lignes de métro…). Par ailleurs, depuis la loi dite Silt (pour « sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ») d’octobre 2017, le préfet peut prendre des mesures individuelles de contrôle administratif et de surveillance pour des personnes dont le « comportement constitue une menace » pour la sécurité. L’équivalent des « assignations à résidence » dans le cadre de l’état d’urgence.

 


 

Pour rappel : véhicule blindé à roues de la gendarmerie

 

Time : 1 mn 01 / Notre-Dame-des-Landes : des véhicules blindés de la gendarmerie démolissent le camp des zadistes – RT

 


 

Gilets Jaunes - CRS

Paris, le 1er décembre. La préfecture de police va mettre en place, samedi, un pôle judiciaire susceptible de traiter en temps réel 600 à 800 interpellations. LP/Philippe de Poulpiquet

 


 

VBRG - Véhicule blindé – Gendarmerie – CRS - 3

VBRG : véhicule blindé à roues de la gendarmerie (pour illustration)

 


 

Source :

http://www.leparisien.fr/faits-divers/gilets-jaunes-l-utilisation-de-blindes-envisagee-a-paris-05-12-2018-7961736.php

44 comments

  1. Vols avec agressions, cambriolages, cambriolages avec présence des résidents, voiture fracturée, car-jackings. C’est la crainte quotidienne des francais. Les pillages et agressions lors de manifs, cela n’a rien de nouveau. Certes certains découvrent cela avec une grande spontanéité. Mon avis, il ne faut pas ce mélanger avec les pilleurs, digne de barbares du moyen age. Ne pas monter à Paris, serait une victoire des gilets jaunes.

    Aimé par 1 personne

  2. Il y a, ou avait une loi (vu le gouvernement actuel, il se peut qu’ils l’ai supprimé), qui dit que si une personne en face n’est pas armé, il est interdit d’utiliser une arme pour la neutralisé… On voit les CRS utiliser les leur depuis des semaines, et là un véhicule blindé… face à des gens sans arme qui manifeste pacifiquement (outre le fait qu’il y « aurait » des casseurs aussi bien du côté civil que policier)… Ils ne vont faire qu’attiser la haine du flic, et de ce fait, diviser la population (pour mieux régner? ) … C’est ridicule d’utiliser ce véhicule , en même temps, c’est dur aussi de se débarrasser de ce gouvernement qui n’écoute plus du tout le peuple…

    Aimé par 1 personne

      1. Oui oui j’ai vu les snipers depuis quelques jours… mais aujourd’hui c’est pire, c’est l’état d’urgence, ce qui veut dire que les forces de l’ordre vont pouvoir utiliser toutes armes… va y avoir des morts, alors qu’à la base c’était une manifestation sans armes et pacifique, qu’il y ait des casseurs ne justifie pas le déploiement de cette violence, surtout qu’on a vu des casseurs parmi les flics détruirent des vitrines de grands magasins… C’est une honte ce gouvernement, une honte on est en dictature et si les gens ne le voient pas, c’est qu’ils ne comprennent rien à la politique.

        Je vois des gens des forces de l’ordre, soutenir leur collège, c’est sympa, mais est ce que l’un d’eux réfléchis à cette révolution?? ils tirent sur leurs employeurs, ssur ceux grâce à qui ils ont de l’argent, car c’est pas les gens au pouvoir qui paient des impôts, mais bien le peuple qui gueule…

        Un policier m’a demandé la preuve que Macron utilisait l’argent pour sa gueule, je lui ai montré les différents articles qui mentionnent les achats de Brigitte et Macron, vaisselle, piscine, décoration… plus d’un million d’euro ces dernières semaines, mais il m’a dit que les médias mentaient… alors oui c’est vrai ils mentent quand il s’agit des gilets jaunes, mais quand il s’agit de Macron non c’est la strict vérité.

        Aimé par 1 personne

      2. C’est effectivement une dictature déguisée en pseudo-démocratie. Nous ne voyons tout simplement pas nos chaînes…

        Macron est un épiphénomène. Le réel problème est le pouvoir qui est derrière les coulisses. Peu le perçoive, car peu le connaisse ; pensant que c’est nos politiques qui ont les pleins pouvoirs.

        Peu importe le gouvernement, les présidents qui se succèderont car tant qu’ils viendront et seront des employés du système profond oligarchique… Rien ne changera où cela sera qu’illusoire, éphémère et temporaire.

        Nos pseudos représentants sont que des laquais affairistes qui suivent une feuille de route pendant leur quinquennat.

        Alors oui ! C’est effectivement une dictature et bien huilée car peu s’en aperçoive…

        Je vous remercie pour votre commentaire.

        Aimé par 1 personne

      3. Oh oui, c’est sur que Macron n’est qu’un pantin tout comme ses prédécesseurs, et normalement c’est l’assemblée générale qui votent les lois… Mais bien plus que ça, il y a des riches derrières tout cela, vers le nouvel ordre mondial … enfin on dira que je suis complotiste alors je ne parlerais pas de ces familles riches, mais c’est bien elles qui ont le pouvoir et depuis plus de 70 ans et non 30 comme beaucoup de gens le pensent et l’affirment à la télévision… tout est manigancé aussi bien les gilets jaunes et l’énervement du peuple (ces familles riches vont pouvoir racheter à bas prix des entreprises qui vont couler à cause de la crise que cela entraîne)… enfin n’en disont pas plus, on risquerait de se faire censuré.

        Revenons aux pauvres gilets jaunes qui pensent pouvoir changer quelques choses alors qu’il faudrait agir autrement et prendre le problème ailleurs…

        Cependant, je les soutiens et je leur souhaite beaucoup de courage et de force, surtout de forces pour casser ce système, et mon côté naive espère sincèrement qu’ils y arriveront…

        Aimé par 1 personne

  3. c’est certain qu’ils allaient les déployer.
    Il faut que les GJ créent une structure hiérarchique, sinon ça va se dissoudre facilement.
    Pas besoin d’une centaine; comme toutes les révolutions (Tchécoslovaquie, Algérie etc), une poignée d’intellectuels leaders et courageux peuvent faire des miracles

    Aimé par 2 personnes

  4. Des véhicules blindés , quelle bonne idée ! Et pourquoi pas des fusils d’assault tant qu’il y sont ?
    Il est vrai qu’autrefois les jacqueries étaient noyées dans le sang.
    Le président sera-t-il jupitérien à ce point ?

    Aimé par 1 personne

  5. Je pense sincèrement que si le président s’était adressé au peuple nous n’en serions pas là! Je déplore comme beaucoup toute cette violence.
    Si ces casseurs avaient eux aussi de quoi vivre très confortablement , ils seraient très probablement eux aussi entre amis, heureux de se promener dans les belles avenues de Paris!
    N’oublions pas que c’est le peuple qui s’exprime et mettre l’armée ( face à ces propres concitoyens) en première ligne montre bien l’ampleur du mouvement qui s’étend tout de même à toute la France et à La Réunion. Voilà une grave erreur que d’instaurer un climat de conflit national.
    On parle de la « casse » matérielle mais où est la place de l’humain? SDF, misère, pauvreté c’est une violence réelle et inacceptable alors que nous sommes dans l’ère de la haute technologie!!!
    C’est un comble! Le gouvernement attend des représentants des GJ, il n’a toujours pas compris que c’est le peuple qui hurle sa détresse et qui défend ses droits légitimes de la constitution!

    Aimé par 2 personnes

    1. Je puis me tromper mais je pense que cela fut mûrement réfléchit et planifié.

      Je citerai Nicholas Murray Butler :

      « Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité. »

      Nicholas Murray Butler (1862-1947), Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie et du Council on Foreign Relations

      Aimé par 1 personne

      1. Éric, c’est un peu trop schématique. Je suis partie intégrante des GJ. Ce n’est pas du tout de cette façon que ça se passe. Pas loin de chez moi ils ont installé des campements où ils peuvent cuisiner comme dans une cantine. Nous nous sommes installés pour une durée indéterminée. Le mouvement comme je l’ai déjà dit ultérieurement dans un autre article ne fait que commencer. Dans quelques temps Macron va avoir de grosses surprises. Le mouvement monte de jour en jour en puissance. Il n’y a absolument aucun découpage en groupes. Dans un conflit comme celui-ci il y a trois règle. La première c’est de ne plus parler aux médias, la seconde c’est de ne plus parler au gouvernement et au président de la république et la troisième c’est d’éteindre son poste de télévision. Tout cela va se faire à mesure dans le temps. C’est très impressionnant de constater tous les jours la motivation des GJ dans le froid, la pluie parfois la neige. Il ne passe pas un jour où l’on voit des têtes nouvelles. Mardi soir le maire d’un village est venu nous parler et nous apporter son soutien par le prêt d’une salle pour que nous puissions nous réunir. C’était la première fois qu’un élu du peuple venait. Et ce soir un autre maire est venu à notre rassemblement. Comme tu le vois ça avance. Samedi direction le marché de noël pas pour bloquer mais plutôt pour discuter avec les gens afin de leur expliquer que ce serait judicieux de se joindre à nous. En fait on a le temps. Nous faisons un travail de fourmis. Le phénomène tache d’huile est en train de se répandre partout en France si bien que dans quelques temps les actions violentes commises ça et là seront étouffées par le mouvement très puissant qui est en train de se développer partout en France. Voilà les précisions que je tenais à apporter.

        Aimé par 1 personne

      2. Ce mouvement est formidable. Mais!! C’est en 1975, avec 2.2 millions de chômeurs et peu de dette, que les francais auraient fait la bonne action, de s’emparer de la politique. Toujours plus de consommateurs avec toujours moins d’emploi, cela profite à qui, et qui sont les perdants.

        Aimé par 2 personnes

      3. Je me permets de répondre : Toujours les mêmes (perdants) car peu importe celui ou celle que nous pourrons élire. Ils viennent tous du même moule (pour faire très simple).

        Aimé par 1 personne

      4. Aphadolie dit : Ils viennent tous du même moule (pour faire très simple). je prêche un convaincu, et j’ajoute, servent tous le N.O.M, aucun leaders ne s’en cachent.

        Aimé par 1 personne

      5. Joetclo Assgong il faut penser que même la bouffe s’achète à crédit avec leurs put… de cartes que les grandes enseignes octroient aux consommateurs. Bref tout s’achète à crédit avec un taux de crédit énormissime ce qui engraisse encore la finance. J’ai toujours refusé de rentrer dans cet engrenage. Si je n’ai pas l’argent je n’achète pas. Avec un tel système ça masque la misère. Pour moi il faudrait interdire toutes ces cartes. Mais ça les arrange trop. S’ils les supprimaient plus beaucoup de personnes pourraient acheter et la plupart déferleraient dans les rues.

        Aimé par 2 personnes

      6. Jean Claude Divet : Je n’ai pas de commentaires, sur ton analyse. Une chose est certaine, nous sommes au bout d’un cycle de destruction de notre économie et civilisation. Y ont participé, ceux qui sont payé pour cela, des crétins utiles du style bobos, et les passifs. Il aurait fallu protéger notre modèle sociale, depuis les années 70. La suite est de l’ordre du nouvel ordre!!!

        Aimé par 4 personnes

Répondre à Joetclo Assgong Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.