Gilets Jaunes : Des hackers soutiennent les manifestations et annoncent le chaos le 8 décembre par des cyberattaques [MAJ – Vidéos]

Publié par

 

Clavier - PC

Pour illustration

 

 

Des cyberattaques ont eu lieu les 3 et 4 décembre contre au moins cinq sites web institutionnels, dont celui de l’Urssaf et du ministère de la Justice. Mais les « Gilets jaunes » n’y sont pour rien. Les attaques viennent de groupes de hackers qui s’inscrivent en soutien des « Gilets jaunes » et qui profitent du climat social tendu pour attaquer l’État. Ils appellent à multiplier les cyberattaques lors de la journée de mobilisation du 8 décembre.

 

Les « Gilets jaunes » ont trouvé un soutien qu’ils n’avaient pas forcément anticipé : celui de certains groupes de cyber-militants, ou hacktivistes, du Dark Net. Les 3 et 4 décembre dernier, les équipes de cyber-renseignement de l’entreprise américaine FireEye ont observé des attaques sur au moins cinq sites web institutionnels français : ceux de l’Urssaf, du ministère de la Justice, de l’Université Paris-Sud, de l’Université de Lorraine et de la fondation franco-américaine. La méthode utilisée était celle du déni de service distribué (DDoS), qui consiste à surcharger le trafic de connexions simultanées vers un même site pour le faire crasher et donc, le rendre inaccessible.

 

 

Des hacktivistes anti-establishment qui soutiennent les « Gilets jaunes »

Suite à la publication du communiqué de presse de FireEye, de nombreux médias ont repris l’information en attribuant les cyberattaques à « des militants Gilets jaunes« . En réalité, ce n’est pas le cas. Contacté par La Tribune, David Grout, l’expert de FireEye qui a détecté les cyberattaques, explique que les auteurs sont des groupes de hackers « classiques », constitués bien avant le mouvement des « Gilets jaunes », et que les experts de FireEye suivent « depuis plusieurs mois voire plusieurs années ».

 

« Les cyberattaques ont d’abord été revendiquées par des groupes hacktivistes anti-israéliens et pro-Erdogan. Des hackers se revendiquant des Anonymous, des hacktivistes francophones, se sont ensuite manifestés. Ce ne sont pas des ‘Gilets jaunes’ mais des hackers qui ont décidé de soutenir les ‘Gilets jaunes’ en attaquant des sites institutionnels. », explique David Grout.

 

Les auteurs des cyberattaques ont donc décidé de prêter main forte aux « Gilets jaunes » dans la rue en menant le combat contre l’État sur le terrain numérique.

 

 

Pourquoi cette solidarité ?

« Le point commun entre les hacktivistes en général et les ‘Gilets jaunes’, c’est leur anti-establishment. Un mouvement social de l’ampleur de celui des ‘Gilets jaunes’ est une occasion pour eux de frapper un grand coup. », estime le cyber-analyste.

 

 

Les sites de grands groupes et de la police nationale pris pour cibles le 8 décembre ?

À tel point que de nombreuses cyberattaques pourraient avoir lieu samedi 8 décembre, le jour de la nouvelle grande mobilisation des « Gilets jaunes ».

 

« Des groupes de hackers ont appelé la communauté des hacktivistes en général à rejoindre le mouvement et à lancer des cyberattaques massives ce jour-là pour rejoindre le combat digital et déstabiliser les institutions. », précise David Grout.

 

Des cyber-militants qui s’annoncent comme membres du collectif des Anonymous ont effectivement posté de nombreux appels sur Twitter, Reddit, Telegram ou des IRC (Internet relay chat, des protocoles qui permettent de discuter via du texte sur Internet) pour prendre pour cible des sites web institutionnels et ceux de grandes entreprises le 8 décembre, en soutien des « Gilets jaunes ». Parmi les cibles évoquées : Carrefour, Total, EDF, Orange, La Française des Jeux et surtout des sites gouvernementaux, celui de la Police nationale, et des médias comme TF1 et BFM.TV.  Les raisons évoquées par les internautes qui relaient ces appels sont diverses : les médias pour leur traitement jugé mauvais des « Gilets jaunes », des entreprises comme Carrefour et Total car elles augmenteraient régulièrement leurs prix, Orange car il surveillerait les réseaux…

 

Mais Anonymous France nie toute implication dans les cyberattaques passées et à venir. Dans un communiqué de presse publié sur YouTube et sur son site officiel, l’organisation dément les cyberattaques tout en se détournant du mouvement des « Gilets jaunes » : « Ce combat à l’origine louable a été détourné par des individus d’extrême-gauche et des fachos d’extrême-droite, ce que nous déplorons au vu des violences exercées. », indique une voix robotisée sur la vidéo.

 


 

Fake ? Propagande étatique ?…

 

Time : 4 mn 35 / Anonymous France Communiqué de presse #giletsjaunes

 

 

Autre vidéo d’Anonymous…

 

Time : 5 mn 44 / Anonymous appel à la révolution 8 décembre et 15 décembre paris gilets jaunes partagez la vidéo

 


 

Pour l’heure il est difficile de déterminer comment vont opérer les hackers s’ils attaquent effectivement leurs cibles samedi 8 décembre. « Généralement il s’agit soit d’opérations DDoS donc des dénis de service en saturant les serveurs de connexions simultanées qui font planter le site, soit des tentatives de défiguration de sites en changeant les pages d’accueil par des pages de propagande. », détaille l’expert.

 

La Tribune

 


 

Anonymous

 

Selon un expert en sécurité informatique, les sites de l’Urssaf et du ministère de la Justice ont été la cible d’attaques, ces derniers jours, en soutien au mouvement des « gilets jaunes ».

 

 

Les actions ont été revendiquées, entre autres, par les Anonymous français.

 

 

Bousorama avec AFP

 


 

Anonymous - Gilets Jaunes

 

 

Les #GiletsJaunes ont appelés des #Anonymous, nous sommes là ! nous avons déjà des plans ! La totalité des #hackers sont disponibles ! Expect Us

Hashtag:« #OPFrance« #Anonymous #GiletsJaunes #Macron #24novembre #1erDecembre#Gouvernement #France #FranceInfo #1erDecembre pic.twitter.com/MF8CJs4qnF

 

— Anonymous France (@AnonOfficiel) 5 décembre 2018

 

 

Solutions Numeriques

 


 

Hacker - 1

Pour illustration

 


 

Source :

https://www.solutions-numeriques.com/securite/exclusif-mouvement-gilets-jaunes-les-anonymous-attaquent-les-sites-web-de-letat/

https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/des-hackers-soutiennent-les-gilets-jaunes-et-annoncent-le-chaos-le-8-decembre-800353.html

https://www.boursorama.com/bourse/actualites/cyberattaques-des-hackers-se-mobilisent-pour-les-gilets-jaunes-e4350afc35845bc8e974aedc0e932aa9

7 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.