Gilets Jaunes : le patronat applaudit les mesures annoncées par Macron – « Il ne faut pas laisser trop d’illusions à nos salariés. »

Publié par

 

MEDEF - Geoffroy Roux

Photo (pour illustration) : Geoffroy Roux de Bézieux, Président du Mouvement des entreprises de France (Medef) [1]

 

 

Le Medef et plusieurs organisations de dirigeants se sont félicités des mesures annoncées par Emmanuel Macron, qui ne devraient pas affecter la compétitivité des sociétés. Toutefois, ils estiment que la prime de fin d’année sera rarement versée.

 

Plusieurs organisations patronales ont salué le 11 décembre les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour le pouvoir d’achat, espérant un redémarrage de l’activité économique après plusieurs semaines de blocage des Gilets jaunes. 

 

« Les mesures annoncées en matière de pouvoir d’achat sont de nature à répondre aux attentes exprimées, sans pénaliser la compétitivité des entreprises. », a estimé le Medef dans un communiqué.

 

Twitte

 

Le 10 décembre, le président français a annoncé plusieurs mesures pour répondre aux revendications des Gilets Jaunes, parmi lesquelles une hausse du SMIC mensuel de 100 euros, une prime de fin d’année pour les salariés versée par les « entreprises qui le peuvent » ou encore le retour des heures supplémentaires « sans impôt ni charges dès 2019 ».

 

« Les heures supplémentaires défiscalisées et nettes de charges sociales étaient réclamées par la CPME. Cela devrait inciter les employeurs à y recourir davantage tout en permettant aux salariés de ne pas payer d’impôt, et ce sans grever les finances publiques. », a applaudi la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), estimant que neuf millions de salariés bénéficieront de cette mesure.

 

Emmanuel Macron

 

La prime de fin d’année ? Une douce utopie

Un bémol toutefois : nombre d’organisations ont contesté la distribution de la prime de fin d’année, et la CPME a estimé que « Le nombre de PME en capacité de distribuer une prime de ce type restera malheureusement limité ».

 

Son président, François Asselin, a twitté : « L’entreprise comme un foyer ne peut distribuer que ce qu’elle gagne. »

 

Twitte - 2

 

Il ne faut « pas laisser trop d’illusions à nos salariés. », a renchéri sur France Info Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), l’une des principales composantes du Medef. « Je ne suis pas sûr que toutes nos entreprises et bien loin de là soient en capacité de verser la prime. », a-t-il ajouté.

 

Le Medef comme la CPME espèrent désormais que les annonces apaiseront la grogne sociale et les manifestations qui secouent la France depuis près d’un mois. « Il est urgent que la liberté de circulation et de commerce soit rétablie partout en France pour que l’activité économique puisse reprendre. », a par exemple souhaité le Medef.

 

La banque centrale française a divisé par deux le 10 décembre, à 0,2% contre 0,4% précédemment, le taux de croissance du produit intérieur brut français prévu pour le dernier trimestre de l’année, l’impact du mouvement des Gilets jaunes se faisant sentir dans « la plupart des secteurs ».

 

Emmanuel Macron - Edouard Philippe

Emmanuel Macron le 10 décembre, en compagnie du Premier ministre Edouard Philippe

 


 

Source :

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Geoffroy_Roux_de_Bézieux

https://francais.rt.com/economie/56689-patronat-applaudit-mesures-annoncees-par

https://www.sudouest.fr/2018/12/11/le-patronat-accueillent-avec-satisfaction-les-mesures-du-president-macron-5646286-705.php

12 comments

  1. D’où l’intérêt de continuer et de ne rien lâcher surtout que les GJ ne perdent pas d’argent comme par exemple lors des grèves. On a tout notre temps. Il faut être patient. En mars on y sera certainement encore. Ils ne lâcheront pas si facilement sur le RIC. Mais nous y arriverons.

    Aimé par 6 personnes

      1. Oh non on ne va pas lâcher et ils le savent. C’est pourquoi ils inventent tout un tas de ruses. Mais à chaque fois que le gouvernement ou Macron disent quelque chose la mobilisation est encore plus forte. Je suis presque sûr qu’ils vont nous proposer une mesure forte du style 40% d’augmentation des retraites et des salaires. Ce genre d’annonce ne fera que nous mobiliser encore plus. C’est le RIC que nous voulons. Les retraites et les salaires viendront ensuite non pas par l’impôt (Augmentation des retraites et des salaires qu’ils nous feraient payer) mais par le RIC. Si on supprime par exemple la TVA l’impôt le plus injuste ce sera 20% de pouvoir d’achat récupéré et j’en passe. La remise en place de l’ISF.. Etc.. C’est pourquoi il faut du temps si l’on veut réussir notre révolution citoyenne pacifique. Jusqu’à maintenant on attendait pour en ch.. Mais là ça nous fait rien d’attendre 2, 3,4 voire 5 ans mais pour une vie meilleure et plus juste.

        Aimé par 2 personnes

      2. N’oubliez pas ceci Jean-Claude mais il est fort probable que vous y avait déjà pensé : tout comme au jeu d’échec, ils ont 4, 5 coups d’avance sur nous. Il faut donc échauffeder plusieurs scénarios et faire preuve d’un grand discernement. Pour celles et ceux qui ont le temps, l’histoire est un excellent support de réflexion. Et je ne fais pas référence à Ferrand Nathan…

        Aimé par 1 personne

  2. Ah tu m’étonnes !
    Faut que ça ruisselle dans leurs poches, pas dans les nôtres !
    Bon, c’est bien là le vrai problème = Faut que nous changions d’attitude maintenant en ce désintoxiquant du vouloir avoir pour tout simplement être !
    Et ainsi, de nous même, arrêter le consumérisme à tout crin, commençons dès maintenant, juste avant Noël, le sevrage n’en sera que plus facile et surtout définitif, une fois décontaminé de cette principale fête commerciale, l’entraide comme facteur de l’évolution va se mettre tout seul en place !
    Bon c’est normal que le Roux 2 mes 2 yeux raconte les mêmes konneries que sont maîtres !
    Au MEDEF en échange du CICE zont toujours pas compris qu’ils ont promis des emplois !
    Comment ça ? On a promis des emplois ?
    Bah oui ! 1 millions même, voire 2 dixit le bossu du MEDEF ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/04/on-a-promis-des-emplois/

    Bon, il est urgent de (re)livre ou découvrir le livre le plus subversif de l’Histoire de Paulo Freire = La Pédagogie des opprimés, publié en 1970 et jamais réédité en français (et on comprend mieux pourquoi, hein ?) donc vous pouvez compter sur moi pour avoir réparé cette erreur, grâce à Résistance71 qui l’a traduit de l’anglais et du portugais aussi ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/12/la-pedagogie-des-opprimes-de-paulo-freire-public3a9-en-1970.pdf

    Entre Jo la Fourmi et les mouches du coches R71 = Unissons-nous…

    Aimé par 2 personnes

    1. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

      Il ne peut en faire sans en avoir reçu l’aval de ses ‘patrons’ et ces derniers ne sont pas près à céder quoi que soit (Je ne fais pas allusion au Medef mais bien au-dessus) et s’ils font des concessions, cela sera pour mieux rebondir comme au jeu d’échec ou jeu de Go.

      Un petit ouvrage que je qualifierai d’essentiel et qui est intemporel : Les 36 stratagèmes.

      Un petit aperçu ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_36_stratagèmes

      J'aime

  3. Une étincelle a jailli des braises incandescentes, le feu a pris, son bois fumant encore trop vert…mais le printemps va leur roussir de flammes ardentes les fesses à l’air.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.