Gilets Jaunes : « Vos sbires, Monsieur Macron, mutilent nos jeunes. », Marie-Laure Leroy, enseignante, dont l’enfant vient de perdre un œil [Vidéos]

Publié par

Time : 5 mn 52 [1]

 


 

Gilets Jaunes 

 

gilets jaunes - marie laure - enseignante

 

Marie-Laure Leroy, enseignante, dont l’enfant vient de perdre un œil, s’adresse à monsieur Macron

 

 

 

C’est avec émotion et sous le choc que j’ai filmé ma maman suite à la tentative de meurtre sur mon frère, qui s’en sort « par chance » (je pense à toutes les autres victimes de cette violence disproportionnée) avec la perte de son œil gauche (ça aurait pu être pire).

 

Nous tenons à remercier Edmond, Greg et les autres sur places, pour leur soutien et dévouement.

 

Nous tenons à remercier les pompiers qui lui ont porté secours et l’équipe soignante qui l’a pris en charge.

 

Audrey Leroy-Giovanangelli, C.H.U Pontchaillou

 


 

Nous vous demandons de bien vouloir partager en masse cette vidéo.

 

 

Le combat continue, mais un autre commence…

 

 

Mon frère, ce héros

 


 

« Vos sbires mutilent nos jeunes »

 

force de l_ordre - flash-ball

Pour illustration

 

La mère d’un Gilet jaune blessé alerte Macron 

 

 

 

« Ces jeunes ne portaient pas de masques, étaient désarmés […] combien de blessés va-t-il encore falloir ? », interroge la mère d’un jeune homme, gravement blessé à l’œil par un tir de LBD lors de l’acte 10 des Gilets jaunes, interpellant directement le Président de la République.

 

Une internaute, qui se présente comme la sœur d’un manifestant grièvement blessé à l’œil lors de l’acte 10 des Gilets Jaunes à Rennes, a posté sur Facebook une vidéo de sa mère, filmée dans le hall d’un hôpital, où celle-ci s’adresse à Emmanuel Macron à propos des violences subies par les Gilets Jaunes lors les dernières manifestations.

 

Dans une vidéo, Marie-Laure Leroy, enseignante originaire de la région de Quimperlé, affirme que son fils a été grièvement blessé à l’œil à la fin de la manifestation des Gilets Jaunes à Rennes, samedi 19 janvier. Selon elle, il y a été touché au visage par un tir de LBD, alors qu’il participait à un cordon de sécurité autour d’un autre blessé.

 

« D’après ce que les amis de mon fils m’ont raconté, une première grenade de désencerclement l’a atteint alors même qu’il tournait le dos avec ses amis et que les CRS étaient en train de charger. À quatre mètres environ, un type de la BAC, pendant que mon fils faisait un bond sous le choc ou sous l’explosion, en a profité pour lui tirer un flashball dans l’œil ».

 


 

Time : 5 mn 52 [2]

 


 

Dans cette vidéo qui a déjà été vue plus de 200.000 fois, Marie-Laure Leroy interpelle directement le Président de la République. « Ces jeunes ne portaient pas de masques, étaient désarmés […] combien de blessés va-t-il encore falloir ? », interroge-t-elle.

 

« Vos sbires, monsieur Macron, mutilent nos jeunes […]. Combien de mutilés parmi nos jeunes va-t-il encore falloir avant que vous vous rendiez compte, monsieur Macron, que diriger un pays ce n’est pas se tenir en haut de la verticalité que vous vantez tant. C’est peut-être, de temps en temps se pencher sur les gens et écouter réellement ce qu’ils ont à dire ».

 

Affirmant être solidaire des autres Gilets Jaunes blessés, Marie-Laure Leroy se dit « écœurée » par l’attitude du Président.

 

« Je ne suis pas en colère, je le répète. Je suis juste écœurée. Je suis écœurée…», conclut-elle.

 

Selon les chiffres de la préfecture, pour l’acte 10 du mouvement à Rennes, 16 personnes ont été blessées au cours de la manifestation, dont 10 manifestants et six membres des forces de l’ordre.

 

Depuis le samedi 17 novembre 2018, le mouvement social des Gilets Jaunes se poursuit en France. Pour le dixième samedi consécutif, les Gilets Jaunes sont descendus, le 19 janvier, dans les rues un peu partout dans le pays, dans un contexte de tensions toujours vives, deux mois après le premier rassemblement du mouvement. Selon le dernier bilan du ministère français de l’Intérieur, 84.000 manifestants ont pris part à travers toute la France à la 10e édition de la mobilisation nationale. Ces chiffres sont contestés.

 


 

emmanuel macron

Emmanuel Macron (pour illustration)

 


 

Source :

http://lesgiletsjaunes.fr/marie-laure-leroy-enfant-blesse-perdre-un-oeil-macron/

https://fr.sputniknews.com/france/201901211039714122-gilet-jaune-oeuil-blessure-mere-macron-appel/

 

Article :

Les Gilets Jaunes / Sputniknews

 

Vidéo :

[1] Marie Laure, enseignante, dont l’enfant vient de perdre un œil, s’adresse à monsieur Macron – Les Gilets Jaunes

[2] Audrey Leroy-Giovanangelli est à C.H.U Pontchaillou – Facebook

18 comments

  1. Il y aurait une lacune dans la loi à combler. Celle des indemnisations et responsabilités par l’Etat des préjudices physiques subis par des manifestants prouvant leur bonne foi. Un policier blessé est toujours assuré d’avoir des soins pris en charge par l’état et peut bénéficier d’une pension d’invalidité. A la limite, il reçoit même une décoration. Mais un manifestant ? Le français n’a donc pas les mêmes droits. Et si Droits qu’en est-il des Devoirs ? Le policier obéi à son autorité et le manifestant a un devoir de se faire entendre pour que la société avance. De toute façon, j’estime que lorsque des troubles, des guerres, des attentats surviennent, c’est de la responsabilité des politiques. En fonction de leurs prises de décision, ils sont toujours responsables. Là encore, il y a lacune dans la loi…

    Aimé par 4 personnes

  2. Merci pour cette action en soutien à toutes ces victimes, 11 décès et plus de 2000 blessés de ce que j’ai récemment entendu… on assiste avec effroi et écoeurement oui à l’aveuglement de cette minorité possedante qui nous humilie avec un mépris souverain en justifiant la captation financière d’une poignée au détriment du plus grand nombre part maa9 prochain de liberté et la mise en place d’un état policier et d’une violence même pas imaginables dans les pires scénarios de fictions concernant un pays soi-disant démocratique.. ne parlons malgré pas des policiers qui jouissent de protéger leurs maîtres en hurlant lors des assauts…

    Aimé par 2 personnes

      1. De par mon parcours de vie, je suis personnellement à ranger du côté de ceux qui désirent et souhaitent que le clash opère et agisse dans l’intérêt collectif de transformer irrémédiablement ce Monde qui est déjà perdu au stade où nous en sommes avec ce mode de fonctionnement actuel morbide et mortifère…
        Cela dit votre Espace d’Expression m’intéresse, il semble foisonnant de thématiques très diverses, plutôt ancrées sur le Monde et son fonctionnement justement que sur l’Intime, mais cela dit je n’ai fait que survoler….

        Aimé par 1 personne

      2. Bonsoir,

        Je vous cite : « …votre Espace d’Expression m’intéresse, il semble foisonnant de thématiques très diverses, plutôt ancrées sur le Monde et son fonctionnement justement que sur l’Intime.. »,

        …C’est en effet le cas. Il ne s’agit pas d’un blog au sens général du terme et j’y aborde différente thématique.

        Je vous remercie pour votre visite et commentaire.

        Au plaisir de vous lire.

        Aimé par 1 personne

      1. J’ai lu que même des lunettes de protection étaient considérées comme…

        Je ne me souviens plus de l’article mais je crois bien qu’il s’agit de lunette de protection.

        A vérifier.

        Aimé par 2 personnes

      2. un protège-genoux doit en faire partie; ils mettent tout dans la liste pour que les lacrymos et les matraques atteignent leur but et donc que tu restes chez toi à mater les cheveux de Pujadas à la télé

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.