Un monde sans le WEB : Et si Internet cessait de fonctionner, que se passerait-il ? [Vidéo]

Publié par

 

WEB - 1

 

 

Imaginez cela : vous vous réveillez un jour, vous constatez que vous n’avez aucune notification sur votre téléphone. Étrange. Vous allumez votre ordinateur et tentez d’aller sur Internet, de lire vos e-mails ou encore de vous connecter à Facebook, mais rien n’y fait, les pages sont tout simplement inaccessibles. Quand on parle d’apocalypse, on imagine souvent la même chose : le monde envahi par des hordes de zombies (ou autres créatures) ou des explosions nucléaires en grand nombre. Mais un autre genre d’apocalypse (peut-être plus réel ? Ou plus proche ?) pourrait survenir à tout moment. Que se passerait-il si, du jour au lendemain, Internet venait à disparaître ?

 

 

Et si Internet venait à disparaître demain ? Seriez-vous capable de naviguer dans une ville étrangère sans Google Maps ? Cela vous rendrait-il fou de ne plus pouvoir effectuer des commandes (ou payer vos factures) sur Internet ou de consulter vos sites favoris ? De ne plus partager de memes avec vos amis ? C’est peut-être à ce moment-là que des centres de « désintoxication numérique » verraient le jour, et nous apprendraient à réutiliser nos yeux, forcés à quitter les écrans, à réengager des conversations réelles les uns avec les autres. Certains d’entre nous découvriraient également que les téléphones portables permettent également… de téléphoner.

 

 

WEB - 2

Et si Internet disparaissait demain, que feriez-vous ? Pourriez-vous vivre sans Internet ? Y avez-vous déjà songé ? Crédits : Google Chrome

 

 

Selon l’entreprise américaine Cumulus Media, qui a analysé des données statistiques pour savoir de manière précise ce que les gens font sur Internet en une minute, voici quelques informations qui en sont ressorties : il s’avère que toutes les 60 secondes, nous envoyons des millions d’e-mails, de messages. Nous publions des centaines de milliers de tweets, nous interrogeons Google avec de multiples questions et bien plus encore.

 

Voici donc quelques informations quant à ce qui se passe sur Internet à travers le monde, et ce à chaque minute qui s’écoule :

-. 187 millions d’e-mails sont envoyés.

-. 481’000 tweets sont postés.

-. 38 millions de messages sont envoyés via WhatsApp.

-. 3.7 millions de requêtes sont effectuées sur Google.

…et quelque 973’000 connexions sont enregistrées sur Facebook…

 

 

Et toutes ces données ne sont qu’un infime échantillon de la partie immergée de l’immense iceberg qu’est Internet.

 

Bien entendu, si Internet venait à disparaître du jour au lendemain, le monde ne s’effondrerait pas. En réalité, il faut savoir qu’à l’heure actuelle, près de 4 milliards de personnes n’ont pas du tout accès à Internet, donc soit plus de la moitié de l’humanité, qui ne remarquerait même pas qu’il a disparu. Mais pour le reste de l’humanité, cette disparition serait constatée extrêmement rapidement.

 

Peut-être que si Internet venait à disparaître, les utilisateurs des réseaux sociaux se téléphoneraient pour prendre des nouvelles, ou organiseraient des sorties en extérieur (lorsque physiquement possible). Certains pourraient même écrire des lettres à nouveau, et les envoyer par la poste. Bien entendu, si Internet disparaissait, nous pourrions également oublier d’effectuer de quelconques transferts de fichiers informatiques (hors clé-USB, disques externes, CDs, Bluetooth ou Wi-Fi), car sans connexion internet, ce serait tout simplement impossible.

 

 

WEB - 3

Nous vivons aujourd’hui dans un monde ultra-connecté, grâce ou à cause de, Internet. Que se passerait-il à l’échelle mondiale si ce réseau venait à disparaître ? Et à un niveau plus individuel ? Seriez-vous capables de vivre sans Internet ? Qu’est-ce qui vous manquerait le plus ? Crédits : Shutterstock

 

 

Cela va bientôt faire 30 ans qu’Internet est apparu. En effet, c’est en 1991 que le World Wide Web (d’où le www.) a officiellement été annoncé. En deux ans seulement, le nombre de sites Web en ligne est passé de quelques centaines à plusieurs milliers. Très rapidement, Internet est devenu une entité d’une importance extrême pour de très nombreuses personnes, entreprises, institutions et pays à travers le monde. Mais si tout cela disparaissait ? Arriverions-nous à revenir à nos anciennes habitudes et infrastructures de l’ère pré-Internet ?

 

 

Quelles conséquences au niveau mondial ?

Certaines des conséquences d’un monde sans Internet seraient davantage ressenties par certaines générations. Un individu âgé de 85 ans trouverait très certainement cette disparition moins grave qu’un adolescent d’aujourd’hui. En effet, une personne âgée serait plus à l’aise avec un téléphone traditionnel pour appeler son petit-fils, plutôt que de lui envoyer un message texte.

 

À savoir que les messages textes (via WhatsApp, Telegram, ou toute autre application permettant de communiquer par texte avec d’autres personnes) sont actuellement envoyés par dizaines, voire centaines, quotidiennement par de très nombreux individus. Donc, plus de messages envoyés par le biais d’Internet, et plus de réseaux sociaux non plus !

 

En plus de tout cela, il nous faut penser à l’aspect économique de la perte d’Internet. Il faut savoir que les données financières sont généralement stockées sur des serveurs, donc les services bancaires dépendent tout simplement d’Internet !

 

Tous les transferts électroniques seraient tout simplement impossibles. Cela signifie donc que vos cartes de crédit et de débit seraient inutiles, et se transformeraient en de vulgaires bouts de plastique. Nous devrions donc également totalement repenser notre manière d’effectuer des paiements. 

 

 

WEB - 4

Si Internet venait à disparaître, c’est tout le réseau économique mondial qui en serait affecté. Il serait tout simplement impossible d’effectuer des transactions. Crédits : Paras Manoj Gandhi

 

 

En réalité, les transferts électroniques seraient totalement effacés. Les gens seraient obligés de rédiger des chèques de loyer par exemple. Bien entendu, de très nombreuses pertes financières seraient ressenties pour de nombreuses entreprises à travers le monde. De grandes entreprises telles que Google, Facebook et Amazon feraient faillite, perdant leurs revenus combinés de près de 440 milliards de dollars.

 

En fait, toutes les entreprises qui effectuent des ventes en ligne en souffriraient terriblement. Toutes les entreprises qui utilisent Internet comme moyen de publicité seraient également concernées. Tous les sites d’actualité ne pourraient tout simplement pas survivre sans Internet. De plus, les gens à travers le monde ne pourraient plus s’informer de manière autonome, quels que soient les sujets.

 

Certains pays qui comptent beaucoup sur Internet pour contribuer à leur croissance et à leur stabilité économique seraient freinés dans leur élan, et ne pourraient pas progresser comme ils le voudraient. Quant aux pays développés, ils perdraient des industries entières et feraient face à une crise économique. Même les pays qui ont une plus faible présence sur internet seraient touchés, car le commerce international est tributaire d’internet.

 

 

WEB - 5

La vie, serait-elle plus compliquée sans Internet ? Crédits : WEF

 

 

Il en va de même pour le transit mondial. En effet, sans accès à internet entre les aéroports, les avions, les navires, les trains et les entreprises de camionnage, nous devrions revenir à un suivi des marchandises via papier. Bien entendu, de ce fait, cela augmenterait la valeur marchande des produits transportés, car il serait plus compliqué de livrer les marchandises aux magasins.

 

 

Quel avenir pour un monde sans Internet ? Des alternatives sont-elles envisageables ?

Plus globalement, un monde sans internet serait-il envisageable ? Et si nous n’avions pas le choix, combien de temps est-ce qu’il nous faudrait afin que nous nous adaptions à ce nouveau monde ?

 

Saviez-vous que certains pays ont mis en place un « Kill Switch » (« commutateur d’arrêt ») d’Internet ? Dans le but de stopper toute communication Internet si jugé nécessaire. À savoir que le concept d’un Kill Switch d’Internet est basé sur la création d’un point de contrôle unique (c’est-à-dire un commutateur) pour une autorité unique de contrôle, permettant d’arrêter Internet dans le but de protéger Internet même, ou ses utilisateurs.

 

Bien entendu, « arrêter » Internet dans son ensemble est plus compliqué que couper quelques câbles, ou presser une série de boutons (physiques) d’arrêt des serveurs, ou tout autre système de coupure d’urgence. Internet est le réseau central mondial de nombreux autres réseaux informatiques : et tout cela ne dépend pas que d’une seule machine. En effet, même si une partie venait à être déconnectée, d’autres resteraient encore fonctionnelles.

 

Dans tous les cas, il s’agirait de la fin du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. Bien entendu, ce ne serait pas la fin du monde en soit, mais ce serait clairement la fin d’une ère. Nous serions obligés de nous adapter, de réapprendre à vivre sans internet. En effet, la disparition d’Internet changerait instantanément notre monde tel que nous le connaissons.

 

À l’heure actuelle, des mesures ont été mises en place pour garantir que ce scénario ne puisse jamais se produire, mais… il ne faut jamais dire jamais. Nous ne sommes jamais à l’abri d’un tel événement. Nous ne savons pas de quoi demain est fait.

 

De plus, après avoir goûté à la magie et aux infinies possibilités d’Internet, serions-nous réellement capables de vivre sans cette technologie ? Serions-nous capables de retourner au modèle de l’ère pré-Internet ? En effet, il est très prévisible qu’après avoir profité de tant de technologie et de savoir, nous souhaiterions retourner à un modèle similaire le plus rapidement possible.

 

Saviez-vous qu’il existe des réseaux « mesh », qui sont déjà utilisés aujourd’hui en cas de catastrophes naturelles ou de censure d’internet, dans certains pays en conflit ? Ces réseaux mesh (soit des réseaux maillés) sont des réseaux d’ordinateurs utilisés pour communiquer durant des catastrophes naturelles ou des crises, et peuvent constituer une solution pour garder le contact avec des personnes sur le terrain. Ce type de réseau intéresse également les individus soucieux de la cybersurveillance.

 

En effet, les réseaux maillés permettent une communication indépendante entre ordinateurs, téléphones ou terminaux de communication en circuit fermé. De plus, grâce à son caractère local et son circuit fermé, un réseau mesh empêche ainsi toute surveillance ou espionnage potentiel (car les seuls utilisateurs sont les « nœuds » du réseau, et seuls eux peuvent y accéder et intervenir). Il s’agit donc là de l’une des nombreuses solutions possibles. Une sorte d’hybride, à mi-chemin entre l’ère pré-Internet et celle que nous connaissons actuellement.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment vivriez-vous sans Internet ? Qu’est-ce qui vous manquerait le plus ? 

 


 

Time : 8 mn 44 / [1]

 


 

WEB - 6

 


 

Source :

https://www.ideematic.com/actualites/2014/01/et-si-internet-nexistait-pas-2/

https://trustmyscience.com/que-se-passerait-il-si-internet-venait-a-disparaitre/

https://www.parismatch.com/Actu/Environnement/Ils-detiennent-les-cles-du-reseau-564381

https://www.lalibre.be/lifestyle/magazine/et-si-internet-n-existait-plus-56b377233570fdebf5b7e1fe

 

Article :

Trustmyscience

 

Vidéo :

[1] Et Si Internet Cessait de Marcher Subitement ? (en 360s) – Poisson Fécond

61 commentaires

  1. Très intéressant de se pencher sur le sujet !! On avait envisagé avec mon mari de ne pas reprendre de box lors de notre dernier déménagement. Mais internet reste pratique pour faire des recherches. Je ne m’en sers finalement que pour ça (recherches) et mon blog. Les mails aussi bien sûr mais vu que j’en ai trois par mois, ça va je ne suis pas débordée ! ^^ J’envoie encore mes cartes de vœux et d’anniversaire à l’ancienne et évidemment, nous avons non pas un GPS mais une carte papier dans la voiture, et mon bon vieux Nokia n’a aucune connexion internet. Du coup, j’imagine que ça ne me manquerait pas tant que ça, à part pour pouvoir payer par carte bancaire, comme tu l’as souligné !!

    Aimé par 3 personnes

      1. C’est très juste. Même si les versions papiers sont encore possible… L’autre jour, nous avons été outrés avec mon mari. Nous achetions un canapé chez Ikea. Pour le transporter, on comptait louer les camionnettes qu’ils proposent. Oui sauf que pour louer un véhicule, il fallait flasher un code, donc il fallait avoir un smartphone ou iphone. Quand on a sorti nos nokias au gars qui nous expliquait ça, il a rigolé et répondu « ah ben alors vous pouvez pas en louer. » Point barre. Voilà voilà. La seule solution a été de payer pour qu’on nous livre le canapé. Sans internet, il n’y aurait pas ces flashs codes. Pour le coup, ça m’aurai arrangé. ^^

        Aimé par 2 personnes

      2. Évidemment ! Il faut les qualités requises : goy servile, franc-maçon (ou autre groupuscule du même genre), homo (ils te tiennent mieux par tes casseroles que tu traînes), affairiste, menteur, voleur,… Bref, la liste est bien longue comme tu le sais.

        Aimé par 1 personne

      3. C’est ça…

        Tiens, un autre grand servile : «Le gilet de la honte»: pour l’ancien directeur de Charlie Hebdo, les Gilets jaunes sont antisémites

        «Mettre un Gilet jaune, c’est revêtir la honte» : le journaliste Philippe Val a violemment critiqué les Gilets jaunes, estimant que le mouvement n’était désormais plus composé que d’individus des deux extrêmes rapprochés par un antisémitisme commun.

        Invité sur le plateau de BFM TV le 19 février, jour d’une mobilisation à Paris contre l’antisémitisme, le journaliste Philippe Val n’a pas fait mystère de son aversion pour le mouvement des Gilets jaunes, qu’il considère comme étant devenu fondamentalement antisémite.

        «Mettre un Gilet jaune c’est revêtir la honte», a-t-il déclaré face à Ruth Elkrief, avant de lancer un jugement lapidaire : «C’est fini les Gilets jaunes.» Pour l’ancien directeur de France Inter, qui a également occupé le poste de directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, le mouvement ne serait désormais plus constitué que de quelques 50 000 personnes, «qui ne sont pas le peuple […] d’une extrême droite et d’une extrême gauche qui sont d’accord sur tout, y compris sur l’antisémitisme». Quant aux «justes revendications qui ont donné naissance à ce mouvement», elles auraient totalement «disparu», selon Philippe Val.

        «Il y a quelque chose là qu’on ne peut plus accepter de voir. [Les Gilets jaunes] c’est le signe de la honte», a encore martelé celui qui a commencé sa carrière en tant que chansonnier. Dénonçant pêle-mêle l’affaire Finkielkraut, les quenelles visibles dans les manifestations ou encore les attaques contre les juifs, Philippe Val a ordonné aux Gilets jaunes de nommer des représentants, qui seraient responsables du mouvement. «On ne peut plus dire : « On a pas de représentant, on est un mouvement libre. » Non. Il faut des représentants clairs et nets pour les revendications.» Appelant les manifestants à «trouver un autre signe de ralliement», il a conclu son intervention comme il l’avait commencée : «Le Gilet jaune, c’est le gilet de la honte.» ► https://francais.rt.com/france/59313-gilet-de-la-honte-ex-directeur-charlie-hebdo-philippe-val-gilets-jaunes-antisemites-video

        PsyOp réussie !

        Aimé par 2 personnes

      4. C’est là que tu te rends compte que tu es sur la bonne route car il y a réaction. Réactions et discours disproportionnés mais un ou plusieurs nerfs furent touchés…

        Aimé par 1 personne

  2. Un individu âgé de 85 ans trouverait très certainement cette disparition moins grave qu’un adolescent d’aujourd’hui. En effet, une personne âgée serait plus à l’aise avec un téléphone traditionnel pour appeler son petit-fils, plutôt que de lui envoyer un message texte.
    =*=
    C’est bien pour cela qu’ils zont tout prévu !
    Puisqu’Orange abandonne son réseau cuivré, et comme c’est eux qui accordent ou pas les créations de ligne, et bien y te les accordent plus ou alors au compte-goutte qd y peuvent pas faire autrement…
    Les gens en campagne ne le savent pas, ça va faire vilain, car le but c’est de nous obliger à prendre un portable, une box bien sûr et en silence hein ?
    Pour déployer la 5G, le micro-ondes géant, le but étant la ville-connectée ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/ toussa, toussa…

    Vous rendez compte, on sera obligé de parler à ses voisins ? De tenir une conversation de + de 140 signes, sans LOL, MDR ou PTDR… Bon perso je m’en fous, je parle avec les oiseaux, pour vous dire si je m’en carre !
    Je ne lui jette pas la pierre cependant à l’internet, vu que je me suis « éveillée » grâce à lui, ce qui fait bien iech NostradAttali et sa clique.
    Je pense qu’on trouvera un autre moyen de communiquer, c’est pour cela que j’avais émis l’idée de racheter des vieux téléphones fax à rouleau (et pour cela qu’Orange, grâce à qui, entre autres Macron voit la vie en rose supprime son réseau cuivré).
    Ah on n’a pas le cul sorti des ronces hein ?

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est très mal partit s’il n’y a pas une prise de conscience massive relatives aux réels acteurs politiques et économiques de notre pays (et des autres). Quitte à me répéter : Macron est un employé et il est remplaçable.

      Le véritable pouvoir ne se trouve pas à l’Elysée, à Matignon où à la place Beauvau mais dans les INSTITUTIONS FINANCIERES (Banques d’affaires & Banques commerciales) et pour celui qui cherche, il est relativement aisé de voir qui sont les réels acteurs de la décadence et du pourrissement sociétale de notre pays.

      Aimé par 3 personnes

      1. Oui, absolument Macron n’est qu’un outil rothschildien (y parait que c’est anti sémi te d’accoler Macron et Rothschild, alors je continue, tu penses bien…) et sur ce point, la dernière conférence de Juan Branco est édifiante (du 31/01/19 dans le 29), tu l’as vue ?
        Je l’ai mise en section com de mon avant dernier billet.

        Aimé par 1 personne

      2. Bje Aphadolie, comment vas tu? Eh oui il y a encore des naïfs pour croire que ce sont les marionettes politiques qui décident et dirigent les pays, leur reveil s’il survient un jour risque d’être brutal! Je voulais te signaler que ta vidéo sur l’aéroport de Denver a un son etrange inaudible comme en accéléré, dommage car connaissant un peu le sujet je mourrais d’envie de savoir ce que tu allais y dévoiler.. 😃.. Amitiés. Caro

        Aimé par 1 personne

      3. Merci pour le l’avoir signalé Caro. J’ai tout fait pour la rendre audible sur tous supports mais sur certains smartphones, c’est vraiment inaudible. Reste que l’on peut l’écouter sur PC. J’ai également essayé avec d’autres liens (vidéo) et… Idem.

        J’espère que tu vas bien et que ton site progresse.

        Pour la politique, il y a une légère prise de conscience mais cela reste sporadique et est loin d’atteindre la masse critique sociétale pour un basculement pérenne.

        Merci pour ta visite. Peut-être à plus tard.

        Aimé par 1 personne

      4. De rien, j’essaierai de regarder sur ma tablette.. Oui je vais plutôt bien, opérée du genou récemment je revis.. Mon site a progressé effectivement, et je te remercie encore de tes conseils avisés, les abonnés directs et via les RS ont bien augmentés.. J’espère que tu vas bien? Même si je viens sur ton site que de temps en temps, cest toujours avec plaisir, on y apprend beaucoup et comme j’adore apprendre… A bientôt jespère

        Aimé par 1 personne

      5. Je te souhaite un prompte rétablissent.

        Pour ma part, il y a des hauts et des bas. Un peu comme tout le monde.

        Merci pour ta visite et commentaire Caro.

        J'aime

      1. Je suis en train de réaliser un PDF sur les danger de la 5G et sur l’urgence à refuser les compteurs communicants. Et j’ai intégré une info réelle qui, comme par hasard, ahum, m’est parvenue aujourd’hui via la Mairie !
        C’est de la bombe… J’me régale !
        Si ça t’intéresse, je te le ferai passer en priorité !
        Jo

        Aimé par 1 personne

      2. On a eu la même idée, car j’ai ouvert mon blog le 11/12/2015, et dès le 13/12/2015, je publiais sous ce titre : Jusqu’à quand ? Jusqu’où ?

        Ce poème a été écrit en 1942.

        Malheureusement, il n’a pas pris une ride.

        On peut remplacer certains mots par d’autres ; Ça marche quand même et c’est bien là le problème.
        Poème de Martin Niemöller

        « Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
        je n’ai rien dit,
        je n’étais pas communiste.

        Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
        je n’ai rien dit,
        je n’étais pas social-démocrate.

        Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
        je n’ai rien dit,
        je n’étais pas syndicaliste.

        Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs,
        je n’ai rien dit,
        je n’étais pas juif.

        Lorsqu’ils sont venus me chercher,
        il ne restait plus personne
        pour protester. »

        https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/13/jusqua-quand-jusquou/

        Et l’illustration était une œuvre pointilliste, car le pointillisme, depuis ma prime jeunesse me touche particulièrement… Sans doute parce que j’étais nulle en math, en physique chimie et déjà assez douée en dessin. Et c’est ce qui m’a sauvée, car j’ai passé un Bac A7 = Histoire de l’Art et Dessin et valait mieux vu mon niveau dans les matières scientifiques…
        Bon j’assurais en oral de français puis plus tard en philo, heureusement…

        Aimé par 1 personne

  3. J’y pense très souvent lors de mes voyages, car internet, surtout à l’étranger est un « compagnon » dont je me sépare jamais ! Je réserve mes trains, bus et avions à l’avance sur Internet, j’utilise google map et google translate, je réserve mes hôtels et vérifies les activités du coins etc etc… Le pire c’est que j’ai oublié comment je faisais sans !

    Aimé par 1 personne

    1. On nous a totalement conditionné aux numériques. C’est assez inquiétant si l’on y réfléchit.

      Merci pour ton commentaire Katia et… Une bonne journée.

      J'aime

  4. Je me pose souvent cette question. Tout est là-dessus maintenant! Très souvent quand j’aimerais parler à quelqu’un d’un service clientèle quelconque, je découvre presqu’à tout coup qu’il faut le faire en ligne. L’humanité se déshumanise.

    Aimé par 1 personne

    1. Je vous cite :  » L’humanité se déshumanise. »,

      …Totalement et nous sommes de plus en plus dépendant; ce qui n’est guère réjouissant si l’on y réfléchit quelque peu.

      Merci pour votre visite et commentaire.

      Aimé par 1 personne

  5. Bonsoir Apha
    Internet est tout de même un outil formidable : Par exemple, moi , qui ne peux plus conduire ( à cause de ma maladie bien sur ) , je peux communiquer avec ma banque ( qui n’est pas sur place ) même pendant les heures de fermeture , acheter  » tout et rien  » sans me déplacer . Et surtout communiquer avec mes amis , ma famille lointains .
    Puis , il y a un intérêt que l’on oublie souvent : Internet permet de communiquer sans envoyer de courrier => économie de papier , hors le papier est fabriqué le plus souvent à partir du bois et qui dit bois dit déforestation !
    Puis restent les blogs !
    Amitiés
    F.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.