Faroe Islands | Les Îles Féroé : Des paysages féériques et envoutants hors du temps [Vidéos]

Publié par

Time : 4 mn 30 [1]

 

Faroe Islands & Iceland | Les Îles Féroé & l’Islande

 


 

Faroe Islands | Les Îles Féroé 

 

Îles Féroé - 1

 

 

Les îles Féroé forment un archipel de dix-huit îles principales au large de l’Europe du Nord, situées dans l’océan Atlantique nord, à 291 km à l’ouest-nord-ouest des îles Shetland et non loin de la mer de Norvège.

 

La terre la plus proche est l’île écossaise de North Rona, à 256 km au sud. La côte d’Écosse est située à 322 km au sud-sud-est et Aberdeen ne se trouve qu’à 540 km. L’Islande est située à 431 km au nord-ouest et sa capitale, Reykjavik, à 762 km. Le Danemark est distant de 989 km au sud-est et sa capitale, Copenhague, de 1 283 km. La Norvège, avec la ville de Bergen, est distante de 656 km à l’est.

 

La superficie de l’archipel atteint 1 399 km2. Le tracé littoral est évalué à 1 117 km. Aucun lieu n’est à plus de 5 km du littoral. Le point culminant de l’archipel est le Slættaratindur, avec 882 m d’altitude. Il ne possède pas de lac ou de cours d’eau importants. Les profondeurs autour des îles sont comprises entre 150 et 200 m.

 

 

Les 18 îles principales sont :

  • Fugloy.
  • Svínoy.
  • Borðoy.
  • Viðoy.
  • Kunoy.
  • Kalsoy.
  • Eysturoy.
  • Streymoy. 
  • Vágar.
  • Mykines.
  • Hestur.
  • Koltur. 
  • Nólsoy.
  • Sandoy.
  • Skúvoy.
  • Stóra Dímun.
  • Lítla Dímun. 
  • Suðuroy.

 

 

Elles communiquent via des tunnels routiers, des ferrys, des routes et des ponts. Les randonneurs et les ornithologues apprécient les montagnes, vallées et landes verdoyantes des îles, ainsi que les falaises côtières escarpées peuplées de milliers d’oiseaux de mer.

 


 

Îles Féroé - MAP

 


 

Time : 2 mn 20 / [2]

 


 

Îles Féroé - 2

 

 

Histoire :

L’occupation humaine pourrait dater du 4ème  siècle. Des moines hiberno-écossais pourraient s’y être installés au 6ème siècle et y avoir introduit des moutons et des chèvres, mais ce point n’est pas confirmé.

 

Vers 650, des Scandinaves s’installent sur l’archipel, y apportant le vieux norrois qui évolue par la suite pour donner le féroïen actuel. On suppose que ces colons ne viennent pas directement de Scandinavie mais plutôt de communautés scandinaves autour de la mer d’Irlande, des Shetland ou des Orcades et des Norvégiens-Gaëls.

 

Selon la saga des Féroïens, le premier homme à poser pied sur les îles Féroé, Grímr Kamban, fuyait la tyrannie du roi de Norvège Harald Ier.

 

Au 11ème siècle, Sigmundur Brestisson, dont le clan a prospéré dans le Sud des îles mais a été quasiment exterminé par des envahisseurs venus du Nord de l’archipel, s’échappe en Norvège. Il est renvoyé aux îles Féroé afin d’en prendre possession au nom du jarl Håkon Sigurdsson. Il introduit le christianisme et, malgré son assassinat par la suite, les îles deviennent la possession du roi de Norvège Olaf Tryggvason. La domination norvégienne se maintient jusqu’en 1386, lorsque les îles sont intégrées à l’Union de Kalmar puis à la double monarchie Danemark-Norvège. Le Danemark prend progressivement le contrôle de l’archipel et, lorsque l’union avec la Norvège est dissoute en 1814 au traité de Kiel, conserve la possession des îles.

 

En mars 2000, le gouvernement féroïen présente au gouvernement danois un projet d’indépendance totale, à l’exception de la couronne danoise qui resterait la monnaie de l’archipel et du souverain du Danemark qui demeurerait le chef d’État de l’archipel. Dans ce projet, une coopération est prévue dans les domaines de la justice, de la santé et du transport aérien. Le gouvernement danois répond que cette indépendance se traduirait par un arrêt de l’aide financière (un milliard de couronnes par an) et exige aussi le remboursement de la dette (six milliards de couronnes). Devant cette menace et dans le contexte de la crise économique sur l’archipel à la suite de l’effondrement des cours du poisson, le référendum prévu pour le 26 mai 2001 est annulé. Les sondages locaux donnaient alors des avis partagés (environ 45 % pour l’indépendance, 45 % contre).

 

En avril 2004, un référendum est cette fois-ci organisé, et les partisans de l’indépendance l’emportent avec 50,72 % des voix (pour une participation de 91,1 %) ; le gouvernement féroëin annonce alors l’indépendance prochaine de l’archipel, mais le gouvernement danois la refuse et le statu quo est maintenu. Un nouveau référendum sur l’indépendance, accepté par le gouvernement danois, est cependant prévu pour le 25 avril 2018. Finalement le référendum n’est pas organisé et repoussé sine die (Sans fixer de jour).

 


 

Time : 4 mn 06 / [3]

 


 

Les Îles Féroé sont un pays constitutif du Royaume du Danemark, avec le Danemark et le Groenland. Ce territoire est composé de l’archipel subarctique du même nom situé dans l’océan Atlantique nord, non loin de la mer de Norvège que seule l’île de Fugloy baigne par son cap nord-est.

 


 

Time : 5 mn 43 / [4]

 

Eivør Pálsdóttir est une auteur-compositeur-interprète des îles Féroé. Ses racines musicales plongent dans les ballades des îles Féroé. Beaucoup de ses chansons sont en féroïen, certaines en islandais et les plus récentes en anglais.

 


 

L’archipel compte en 2018 un peu plus de 50 000 habitants (appelés Féroïens).

 


 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Îles_Féroé

https://www.geo.fr/destinations/iles-feroe

https://www.nationalgeographic.fr/voyage/les-iles-feroe-le-pays-du-peut-etre

https://www.letemps.ch/monde/groenland-iles-feroe-nord-lindependance-petits

 

Vidéo :

[1] North Atlantic Drift | Iceland + Faroe Islands – Guide 4 Travelers

[2] FØROYAR | The Faroe Islands – Benjamin Hardman

[3] The Faroe Islands – Purple Peak Adventures Photography

[4] Eivør Pálsdóttir: Tròdlabùndin (Trøllabundin) – 10.08.13 – 1210beth

 

Vu sur : Jack35 / Etrange et Insolite – Ici tout est bizarre !

33 commentaires

      1. Dans la même branche tu aimerais peut-être Wardruna. C’est similaire; musique ancestrale norroise basée sur les runes et leur caractère magique. Et le truc intéressant c’est que le projet a été construit le plus fidèlement possible à ce que les anciens vikings faisaient. Par exemple si cette rune représente le boulot, les instruments pour la chanson ont été sculptés dans le boulot. Si la rune représente l’eau, la chanson a été enregistrée à côté d’un ruisseau. Envoutant et en concert c’est génial

        Helvegen, une chanson traditionnelle funéraire, la tristesse de voir les gens partir

        Odal qui parle (je pense) des liens ancestraux en corrélation avec les racine d’un arbre qui sont solides dans la terre

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.