Jardinier autonome, Alexis Robert se passe du superflu et ça le rend heureux [Vidéos]

Publié par

 

Alexis Robert - 1

Alexis Robert (pour illustration)

 

 

Il se passe du superflu et ça le rend heureux. Quelle est sa philosophie ? Réponse dans ce beau reportage que lui a consacré l’émission « Silence ça pousse ».

 

Vivre simplement, ça n’est pas renoncer à son confort, c’est goûter à la liberté de façon joyeuse et décontractée. Voici ce que nous enseigne Alexis Robert, un jardinier autonome dont le mode de vie frugal et épuré épouse parfaitement les besoins de la planète et de l’humanité. Une vidéo apaisante et très inspirante.

 

Ce jardinier, l’émission « Silence ça pousse » (France 5) est allé le rencontrer en Bretagne, sur ses terres et dans sa maison équipée de panneaux solaires.

 


 

Regardez et, surtout, écoutez…

Time : 2 mn 25 / [1]

 


 

 Moi, je vis dans la simplicité volontaire.

 

C’est tout à fait possible et d’une façon très décontractée et joyeuse, à condition de savoir s’organiser et de prévoir. 

 

 

Alexis Robert

 


 

L’intégralité du portrait :

Time : 5 mn 52 / [2]

 


 

Un bel exemple de sagesse

 


 

Alexis Robert - 2

Alexis Robert (pour illustration)

 


 

Source :

http://www.passerelleco.info/auteur.php?id_auteur=2445

https://positivr.fr/alexis-robert-jardinier-autonome-silence-ca-pousse/

https://www.france.tv/france-5/silence-ca-pousse/371893-portrait-alexis-robert-jardinier-autonome.html

https://www.lesditsducorbeaunoir.com/6e-celtival-de-broceliande-gala-de-solidarite-pour-alexis-robert-2018-bran-du-11-06-juin

 

Article :

Positivr.fr

 

Vidéo :

[1] Silence ça pousse – France 5 – Facebbok

[2] Portrait : Alexis Robert jardinier autonome – Silence, ça pousse !

29 commentaires

  1. Super!! Merci Aphadolie. Doucement mais surement, j’aligne ma vie sur cette même direction. La phénoculture est ce qu’il y a de plus respectueux pour la terre, et en plus elle nous le rend bien.

    Aimé par 1 personne

  2. Moi j’ai franchi le pas à mi-temps, parce que par chez moi, il n’y a pas de terres dispo pour un prix raisonnable. Alors on a cherché ailleurs, et même si pour le moment on n’y va que les week-end et les vacances, on prépare le tout pour plus tard, car c’est bien de dire, je m’en vais je lâche tout et je deviens autonome en cultivant, mais ça ne se fait pas d’un jour sur l’autre, ça demande du temps et beaucoup d’énergie.
    Si on veut des fruits, faut planter des arbres, mais ce n’est pas tout de suite qu’on aura des fruits, il faut attendre que les arbres poussent. Les légumes c’est un peu plus facile, mais il faut d’abord s’arranger un coin pour les faire pousser.
    Heureusement pour l’instant on a quand même de l’eau de ville mais très peu, et de l’électricité, aussi très peu, mais on ne doit pas se consacrer et surtout dépenser du fric à faire des installations pour être indépendants, ça se fera en son temps (quand on aura mis assez de sous de côté mdrrrr)
    Et comme cette acquisition est récente, ben je n’ai pu que manger de la salade, des radis, des choux, des courges, des oignons, des nèfles et des figues, mais aussi des pastèques et des melons, des piments doux, parce que les anciens proprios cultivaient ces dernières juste avant de vendre
    Mais cette année ce sera autre chose, enfin j’espère………
    Par contre j’ai quand même un frigo, parce que là où on est l’été c’est plus de 30º tout le temps, c’est pas la France, c’est l’Espagne lol

    Aimé par 1 personne

    1. Être autonome doit demander énormément de savoir faire et de résistance physique et morale. Enfin, je suppose car personnellement je serais incapable de me débrouiller ainsi.

      J'aime

      1. Oh je n’ai pas non plus la prétention de devenir totalement autonome, mais en grande partie oui, ne serait-ce que pour les fruits et les légumes. Pour le reste c’est un peu plus compliqué quand même, même s’il y en a qui y arrive, on est toujours dépendant d’une façon ou d’une autre de ce qui nous entoure et ça c’est valable pour tout le monde.
        Pour le côté physique, ça fait un bien fou, même si on n’est pas sportifs du tout, on se bouge et on avance sans s’en rendre compte, avec cette impression que la nature nous donne des forces. Et le moral suit..

        Aimé par 1 personne

      2. Vous allez certainement rire mais je ne serais même pas comment m’y prendre pour faire pousser une salade ou des tomates. Bref, à mon triste regret, je n’y connais strictement rien.

        Aimé par 1 personne

      3. Ah oui c’est rigolo
        Ce n’est pas difficile du tout, il y a beaucoup d’infos sur le net pour apprendre à repiquer des légumes vu qu’il existe des agriculteurs, sur les marchés par exemple, qui vendent des plantules de toutes sortes et il suffit de les planter dans la terre préalablement arrangée.
        Je n’ai jamais cultivé personnellement mais j’ai passé ma jeunesse à voir mes parents, mes grands-parents, mes oncles etc à cultiver, et même plus de 30 ans après je n’ai pas oublié.
        Tu n’as jamais vécu à la campagne je suppose??

        Aimé par 1 personne

      4. Je n’ai jamais vécu à la campagne mais je crois bien être l’exception de la famille. Même les petits cactus en pot ne tiennent pas très longtemps. A croire que je n’ai pas la main verte et pourtant ce n’est pas faute d’aimer la nature…

        J'aime

      1. Bonjour Marguerite
        Moi j’ai des orchidées depuis 12/13 ans et tout ce passe très bien.
        Mais pour les garder il leur faut certaines choses obligatoire
        Beaucoup de lumière et pas de soleil direct
        De l’humidité
        Et de la nourriture de temps en temps
        Pour la lumière une fenêtre à l’est fait l’affaire car quand le soleil se lève il n’est pas encore trop chaud, et donc on peut y mettre les orchidées, si elle est au sud, il faut protéger les orchidées avec un fin voilage
        Surtout ne jamais mettre les orchidées sur une table au milieu du salon ou sur le haut d’un meuble par exemple, car elle ne recevra pas assez de lumière. Il faut aussi, si c’est une épiphyte, la mettre dans un cache-pot transparent pour laisser les racines à la lumière, ça aide
        L’orchidée venant de pays tropicaux il lui faut assez de chaleur et d’humidité, mais attention, il ne faut pas non plus la noyer, ni la mettre contre un radiateur, ça la tuerait. entre 18 et 24º elle se sent bien. Le mieux c’est la baigner au moins une fois par mois quand il fait chaud ou alors la mettre sur un lit de billes avec de l’eau, arroser au moins toutes les semaines en été et un peu moins en hiver si les températures de la où elles sont sont aux alentours de 18º et ne pas oublier de les arroser dès que les racines commencent à devenir grisâtres.
        Ne pas oublier non plus de les nourrir avec de l’engrais spécial orchidée, en mettant un tout petit peu de cet engrais liquide dans l’eau de « baignade » de l’orchidée. Il existe aussi des spray pour mettre sur les feuilles et qui apportent toute la nourriture qu’il leur faut, mais à mettre uniquement quand il n’y a pas de fleurs.
        Il faut aussi penser à les rempoter tous les 2/3 ans et moins si on voit que les racines prennent plus de place dans les pots que le substrat, et employer un substrat adéquat, spécial orchidées
        Et surtout, quand elle se plait bien dans un coin, à part la déplacer pour l’arroser, ne pas toucher aux orchidées constamment, elle n’aiment pas ça
        Chez moi elles sont suspendues dans des paniers en fil de fer mais avec cache-pot transparent sur un mur juste à côté d’une fenêtre à l’est et elles se plaisent très bien, d’ailleurs j’en ai 12 et elles sont toutes fleuries pour le moment, j’en ai même une qui n’a pas arrêté de fleurir depuis le moi de juin de l’année passée et qui m’a fait à ce moment 35 fleurs d’un coup et elle a continué avec une vingtaine de fleurs sur une autre tige, elles sont à la fin de la floraison il n’en reste que 4
        Donc voilà, j’espère avoir pu aider.
        Je ne pourrai répondre que dans une semaine plus ou moins car là je pars planter mes légumes
        A bientôt

        Aimé par 2 personnes

  3. Un très bel exemple de savoir vivre et de sagesse…
    Bravo à cet homme
    En effet, il suffit d’y mettre du sien pour arriver à moins polluer notre planète
    Il est dommage que certaines îles subissent le phénomène de la mondialisation…
    Merci pour cet article Eric 😉
    xoxo

    Aimé par 1 personne

      1. ce serait alors ce qu’on fait les hippies …je ne peux pas m’éloigner de la civilisation..je pense que c’est un choix de vie libre à chacun de le choisir..
        D’autre part mon ami (je n’ai pas pu lui répondre) dire un grand merci à sophiaparamoun je vais suivre ses consignes..
        je te souhaite une bonne nuit:)

        Aimé par 1 personne

      2. J’espère qu’elle te lira Marguerite.

        Désolé d’avoir mis du temps pour valider ton commentaire mais j’étais sur une publication.

        Je te souhaite également une bonne nuit.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.