« …à Paris, ne pensent qu’à casser du flic, du juif et du pédé ». BHL insulte gravement les Gilets Jaunes : Sud Radio écrit au CSA [Vidéo]

Publié par

 

Bernard-Henri Lévy - 1

Bernard-Henri Levy : Photo pour illustration

 

 

Antisémites, homophobes, anti-police : c’est ainsi que Bernard-Henri Levy a dépeint certains Gilets Jaunes lors de la première représentation de son spectacle Looking for Europe à Milan. Un journaliste a alerté le CSA sur cette séquence.

 

Dans le cadre de sa tournée européenne consacrée à la présentation de sa nouvelle pièce de théâtre Looking for Europe, Bernard-Henri Levy a déposé le 5 mars ses valises à Milan. Sous la forme d’un monologue long de 1h30, le médiatique philosophe part en croisade contre la montée des populismes qui menaceraient selon lui le Vieux continent.

 

Souvent volontiers acerbe envers les Gilets Jaunes, l’essayiste a eu quelques mots supplémentaires à leur égard lors de sa représentation milanaise. Dans un extrait vidéo diffusé dans un reportage de LCI, on l’entend clamer une tirade accompagnée d’une gestuelle pour le moins inquisitrice, une énième charge à l’encontre de ceux des Gilets Jaunes « qui, à Paris, ne pensent qu’à casser du flic, du juif et du pédé ».

 


 

Time : 1 mn 29 / [1]

 


 

Une série d’accusations qui n’est pas sans rappeler ses précédentes déclarations sur le mouvement citoyen. En janvier, alors qu’un journaliste des Echos l’interrogeait sur les Gilets jaunes, il avait ainsi appelé à dire «non à l’homophobie, à l’antisémitisme, au racisme anti-immigrés, aux attaques meurtrières contre les policiers».

 

Le mois suivant, Bernard-Henri Levy avait affirmé que l’antisémitisme était «le cœur du mouvement», en réaction aux injures adressées à Alain Finkielkraut lors de l’apparition de celui-ci aux abords du cortège parisien des Gilets jaunes pour l’acte 14 de la mobilisation le 16 février à Paris. L’académicien avait pour sa part livré une version des faits dans laquelle il avait tenu à ne pas associer ses agresseurs aux « Gilets Jaunes d’origine », estimant en outre que les personnes qui l’avaient insulté « visaient avant tout [ses] liens et [ses] positions sur Israël ».

 

 

« Incitation publique à la haine », « décompte du temps de parole » : le CSA contacté par un journaliste

En réaction aux propos de Bernard-Henri Levy, le président de Sud Radio Didier Maïsto (qui dénonce régulièrement le traitement médiatique réservé aux Gilets Jaunes) a, dans un courrier en date du 8 mars, appelé le Conseil supérieur de l’Audiovisuel (CSA) à sévir contre ce qu’il juge constituer une « une criante incitation publique à la haine ».

 

Il exige en outre que les interventions, y compris « les extraits » de la pièce de théâtre de Bernard-Henri Levy diffusés dans les médias, soient désormais comptabilisées sur « le temps de parole de La République en Marche ».

 

« Monsieur Bernard-Henri Lévy a […] confié à la chaîne qu’il démarrait une tournée européenne qui s’achèvera à Paris le 20 mai prochain, entièrement calquée sur le calendrier de la campagne des élections européennes, le tout en reprenant textuellement les éléments de langage du président de la République : « Progressistes contre populistes ». », écrit-il pour justifier sa demande.

 


 

 

Monsieur Roch-Olivier Maistre

Président  du Conseil supérieur de l’audiovisuel

 

Paris, le 11 mars 2019

 

 

Monsieur le Président,

Qu’il me soit permis de solliciter votre attention sur deux points précis.

 

1/ Les services de votre Conseil nous ont écrit la semaine dernière, dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, afin que nous comptabilisions le temps de parole des intervenants favorables aux Gilets Jaunes, dans l’éventualité d’une ou plusieurs liste(s) présentée(s) par ce mouvement social. Nous le ferons, bien que l’entreprise ne soit pas aisée, dans la mesure où 99% des Gilets Jaunes ne souhaitent pas présenter de liste.

 

Parallèlement, le 8 mars 2019, Monsieur Bernard-Henri Lévy, qu’on ne présente plus, a donné à Milan une première représentation de sa pièce de théâtre -il est seul sur scène durant 1h30- dans laquelle on peut notamment entendre mot pour mot ceci :

 

« Les Gilets Jaunes qui, à Paris, ne pensent qu’à casser du flic, du juif et du pédé ».

 

 

Ces propos ont été relayés par la matinale de LCI le 9 mars à 8h10 et postés dans la foulée par la chaîne sur les réseaux sociaux. LCI a par ailleurs interviewé Monsieur Bernard-Henri Lévy, soutien revendiqué du président de la République et du mouvement La République en Marche, qui a déclaré, à propos de Monsieur Macron (sic) :

 

« Sa tribune, elle a été accueillie je crois, ici, à Milan et en Italie, avec un immense soupir de soulagement ».

 

 

Monsieur Bernard-Henri Lévy a ensuite confié à la chaîne qu’il démarrait une tournée européenne qui s’achèvera à Paris le 20 mai prochain, entièrement calquée sur le calendrier de la campagne des élections européennes, le tout en reprenant textuellement les éléments de langage du président de la République : “Progressistes contre populistes”.

 

C’est la raison pour laquelle j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir comptabiliser la totalité des interventions audiovisuelles de Monsieur Bernard-Henri Lévy -y compris les extraits de son œuvre “théâtrale” (qui en réalité n’est pas une fiction mais bien un discours de campagne assumé, et ce, en dépit de son aspect caricatural, diffamatoire et ordurier) sur le temps de parole de La République en Marche.

 

 

2/ Concernant l’extrait en question –“Les Gilets Jaunes qui, à Paris, ne pensent qu’à casser du flic, du juif et du pédé”– je vous serais infiniment reconnaissant s’il vous était possible de le faire analyser par vos services, car selon moi il est clairement, absolument et définitivement une criante incitation publique à la haine, diffusée par une chaîne d’information de façon brute et sans précaution aucune en matière de maîtrise de l’antenne, qui plus est dans une période où notre pays a besoin d’apaisement et de concorde.

 

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma haute considération.

 

Didier Maïsto,

P-dg de Sud Radio

Envoyé par Catherine Lieutenant

 


 

Bernard-Henri Lévy - 2

Bernard-Henri Levy : Photo pour illustration

 


 

Source :

https://reseauinternational.net/bhl-insulte-gravement-les-gilets-jaunes-sud-radio-ecrit-au-csa/

https://francais.rt.com/france/59881-pour-bhl-certains-gilets-jaunes-pensent-casser-flic-juif-pede

 

Article :

Réseau International / RT France

 

Vidéo :

[1] Bernard-Henri Lévy part en tournée sur les planches, avec sa pièce de théâtre contre la montée des populismes en Europe, sous forme de monologue de 1h30. – La Matinale LCI – Twitter

10 comments

  1. Pardons ami je suis née dans un milieu que je n’ai pas choisis..pas pauvre pour te l’avouer…seulement j’ai reçu une éducation où j’ai pu apprendre à baisser le nez et à ne pas mépriser ceux qui n’ont pas eu ma chance..je le dois à mes parents ..tu sais lorsque tu as 14ans tu lèves le nez et tu es fière de vivre bien d’être la fille de Monsieur M……un jour mon père m’a c appris beaucoup de la grandeur de l’humilité…(la vie est une porte étroite où le plus grand est celui qui se baisse le plus ..=)et tellement d’autres choses:)

    Aimé par 1 personne

Répondre à raimanet Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.