Mindfulness : la méditation modifie l’expression des gènes [Vidéo]

Publié par

 

Les techniques de décontraction ont un effet bénéfique sur notre santé. Une étude va encore plus loin et montre que la relaxation influence l’expression des gènes. Une pratique régulière améliorerait non seulement notre bien-être, mais aussi celui de nos cellules.

 

 

Yoga - 1

La méditation entraîne plusieurs bienfaits psychologiques et physiologiques mesurables. Cette nouvelle étude montre qu’elle influence l’expression de gènes bénéfiques pour la santé. © lululemon athletica, Flickr, cc by 2.0

 

 

Les séances de relaxation permettent de réduire les tensions physiques, psychologiques et de maîtriser le stress. Herbert Benson, professeur de médecine à la Harvard Medical School de Boston, fut le premier à décrire ce phénomène qu’il a appelé « réponse à la relaxation ». En effet, plusieurs études ont mis en évidence l’influence bénéfique de ces techniques de détente sur divers paramètres physiologiques, tels que la vitesse du rythme cardiaque, la pression artérielle ou la maîtrise de la respiration. Des scientifiques ont par exemple prouvé que le yoga pouvait stimuler l’immunité.

 

Des chercheurs du Massachusetts General Hospital à Boston viennent de démontrer l’effet positif des méthodes de décontraction sur l’expression génétique. Ces travaux sont publiés dans la revue Plos One.

 

 

Yoga - 2

Le yoga est une philosophie indienne qui vise à unir le corps et l’esprit. © Kennguru, Wikimedia Commons, cc by 3.0

 

 

Au cours de leur étude, les chercheurs ont observé 2 groupes de 26 individus, l’un étant constitué de novices et l’autre composé d’experts pratiquant la relaxation depuis 4 à 25 ans. Recrutées via des journaux et Internet, ces personnes proviennent d’horizons différents, et sont censées former un panel représentatif de la population. L’exercice consistait à écouter un CD de détente d’une durée de 20 minutes. Les non-initiés se sont pliés à cet exercice quotidiennement, pendant huit semaines consécutives. Durant cette période, ils ont également participé à une formation sur différentes techniques de décontraction, destinées à améliorer le lien entre le corps et l’esprit.

 

 

La méditation modifie l’expression des gènes

Les scientifiques ont prélevé des échantillons sanguins chez des patients expérimentés, en une seule prise. Dans le cas des volontaires béotiens, ce prélèvement a eu lieu avant et après l’écoute du CD, et ce, lors de la première puis de la dernière séance de l’expérience. Grâce à ces prélèvements de sang, les chercheurs ont pu extraire l’ADN et mesurer les taux d’expression de plusieurs gènes cibles. En d’autres termes, ils ont évalué le nombre de copies d’ARN messager issues de chacune de ces séquences de nucléotides.

 

Leurs résultats montrent que la relaxation influence le profil génétique. Les personnes initiées et celles ayant reçu une formation ont plus de gènes qui s’activent que les non-expérimentées. Ils sont principalement impliqués dans la gestion du stress, la production d’insuline et le métabolisme cellulaire. « Ces résultats montrent que la méditation influence directement le génome. Ils apportent une crédibilité supplémentaire aux rôles que jouent les techniques de relaxation sur la santé physique et mentale. », explique Herbert Benson.

 


 

Homme - Méditation

Photo : pour illustration 

 


 

Time : 47 mn 50 / [1]

 

Joe Dispenza, auteur de « Faites évoluer votre cerveau », a étudié la biochimie à l’université Rutgers. Il détient un baccalauréat ès sciences avec une spécialisation en neurosciences de l’université d’État Evergreen d’Olympia, dans l’État de Washington. Il a également obtenu un doctorat en chiropratique de l’université Life d’Atlanta, en Géorgie. Comptant parmi les scientifiques, chercheurs et enseignants apparaissant dans le film « Que sait-on vraiment de la réalité !? », le docteur Joe Dispenza a tenu des conférences dans de nombreux pays pour informer les gens sur les fonctions du cerveau humain.

 


 

Méditation

Photo : pour illustration 

 


 

Source :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5996403/

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0062817

https://www.businessinsider.com.au/how-meditation-changes-your-brain-2015-1

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/biologie-genes-bonne-sante-il-faut-relaxer-46545/

https://www.science-et-vie.com/archives/meditation-elle-agit-sur-le-cerveau-les-cellules-et-l-adn-27980

https://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2013/12/16/lexpression-certains-genes-modifiee-meditation

https://acteursdeleconomie.latribune.fr/innovation/innovation-sociale/2018-07-19/antoine-lutz-inserm-la-meditation-de-pleine-conscience-a-un-fort-potentiel-pour-l-entreprise-782008.html

 

Article :

Futura Ssciences

 

Vidéo :

[1] Neuroscience et placebo – Dr Joe Dispenza (interviewé par Lilou Macé en direct) – La Télé de Lilou Macé / YouTube

 

Voir notamment :

La méditation ou la relaxation régulière réduit par deux le risque d’obésité

La méditation de pleine conscience : bénéfices physiques et psychologiques [Vidéos]

8 comments

  1. Oui la méditation améliore beaucoup d’aspects de nous même et de notre vie*, et jusqu’au niveau fondamental des gènes. Cela devrait être pris en compte dans nos habitudes et dans la gestion de la société. Nous sommes samedi et pour la 19ème fois d’affilée on va craindre des violences. On devrais se souvenir que la méditation en groupes participe à la prévention de la violence. La méditation en groupes participe également au rétablissement du climat comme cela a été montré en 1989 au Sénégal avec des récoltes record, comme l’on souligné les journaux, mais l’expérience, à l’époque, n’a pas été poursuivie pour des raisons politiques. Enfin, aujourd’hui, individuellement chacun peut améliorer ses cellules.
    * https://connect.springerpub.com/content/sgrijhc/21/4/163

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.