Immobilier à Paris : Le cap du 10.000 euros le m2 est franchi ! [Vidéo]

Publié par

 

Paris - 2

Photo : pour illustration

 

 

Toujours plus haut. Les prix de l’immobilier parisien continuent de s’envoler. Selon le réseau Century21 la barre symbolique des 10 000 € du m2 aurait même été franchie au 1er trimestre.

 

Toujours plus haut. Les prix de l’immobilier parisien continuent de s’envoler. Selon le réseau Century21 la barre symbolique des 10 000 € du m2 aurait même été franchie au 1er trimestre.

Les notaires d’Ile-de-France l’attendaient pour le début de l’été prochain. Mais selon le réseau Century21, le franchissement de la barre symbolique des 10 000 € pour un mètre carré de logement (ancien) dans la capitale est intervenu dès le premier trimestre 2019… avec un trimestre d’avance sur les pronostics. Les professionnels de ce réseau d’agences (900 en France dont une centaine à Paris) qui ont analysé toutes les transactions enregistrées depuis le début de l’année estiment que le prix moyen, tous arrondissements confondus, s’établit désormais à 10 005 € le m2. « Contre 6 157 € début 2009, soit une hausse de 62,5 % en 10 ans. », rappelle Century21.

 

 

Querelles de chiffres

Tous les professionnels de l’immobilier ne partagent pas ce constat. Les différents baromètres sur l’activité immobilière du 1er trimestre, tous diffusés les uns après les autres ce lundi matin, ne font pas tous état du franchissement du seuil emblématique des 10 000 €. Selon les constatations de l’agence en ligne Meilleurs agents, le prix moyen du m2 de logement au 1er avril n’est « que » de 9 536 €. Le site Se loger.com, qui gère majoritairement des ventes entre particuliers, évalue, lui, ce chiffre de référence à 10 027 €, en hausse de plus de 6 % sur un an (alors que la hausse n’a été limitée qu’à 1,3 % au niveau national).

 

 

Pas d’accalmie en perspective

S’ils ne s’accordent pas sur le prix de vente moyen constaté à Paris, tous les spécialistes de l’immobilier sont en revanche d’accord sur un point : malgré des prix d’achat désormais inabordables pour les classes moyennes, la hausse des tarifs devrait se poursuivre« Il n’y a pas de raison que ça s’arrête », notait, il y a un mois, Bertrand Savouré, président de la chambre des notaires du Grand Paris, en qualifiant la capitale de marché de la pénurie où la production de logements était essentiellement tournée vers le logement social. Cette configuration n’a évidemment pas changé depuis.

 

 

Immobilier à Paris - 1

 

 

Taux bas et effet d’emballement

« Les prix vont continuer d’augmenter. D’autant plus que les taux d’emprunt, déjà historiquement bas, ont encore baissé ces derniers mois. », confirme Mael Bernier, porte-parole du courtier en ligne Meilleurtaux. « Quelques grandes banques ont baissé leur taux de 0,2 % en mars. Tous leurs concurrents ont suivi. Désormais, on a des taux d’emprunts aux alentours de 1,2 % sur 20 ans (alors qu’on était à 3 % en 2015). On passe même des dossiers au taux de 0,9 % ! Ça ne permet évidemment pas de compenser la cherté des prix parisiens, mais ça suffit à déclencher psychologiquement la volonté d’achat. », indique la spécialiste en évoquant un effet d’emballement. « Plus les prix montent, plus on se dit qu’il est urgent de signer… avant de ne plus en avoir les moyens. »

 

 

L’investissement locatif relancé

Autre conséquence de la flambée de prix : selon les analystes de Century21, elle se traduit par une remontée des transactions destinées à l’investissement locatif. « Elles représentent désormais 29,4 % des achats et se rapprochent du record de 30,1 % enregistré en 2011. », note le réseau d’agences immobilières. « Les rendements des logements locatifs ne sont pas forcément excellents et l’on parle toujours d’un éventuel rétablissement de l’encadrement des loyers… Mais avec des prix d’achats qui vont continuer à grimper, l’investissement dans la pierre à Paris reste l’un des meilleurs qui soit. », confirme la porte-parole de Meilleurtaux.

 

 

Immobilier IDF

 


 

Time : 53 s / [1]

 


 

Aujourd’hui, il n’y a aucun intérêt pour les « petits » salaires soit moins de 3k€ à vivre en région parisienne, c’est encore plus vrai pour les boulots au smic puisque travailler ne vous permet même pas de vous loger convenablement.

 

Les taux bas, et l’absence de rendement dans les produits financiers ne peuvent que pousser les prix de l’immobilier parisien encore plus haut.

 

Tant que les taux ne montent pas, il y a peu de risque de voir un effondrement ou un krach sur le marché immobilier.

 

Le jour où les taux montent, l’explosion de la bulle immobilière (mondiale) ferait des ravages.

 

Charles Sannat

 


 

Paris - 1

Photo : pour illustration

 


 

Source :

https://www.wikiberal.org/wiki/Charles_Sannat

https://insolentiae.com/a-paris-les-10-000-euros-du-m2-sont-franchis/

http://www.leparisien.fr/paris-75/immobilier-a-paris-10-000-eur-du-m2-on-y-est-presque-01-04-2019-8044239.php

 

Vidéo :

[1] Explosion du marché de l’immobilier à Paris – 20 Minutes / Dailymotion

 

Note :

Charles Sannat

 

Charles Sannat est un entrepreneur et analyste économique français. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure du Commerce Extérieur (1993-1997) et du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (1998-1999).

 

Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis manager au sein du Groupe Altran – Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d’affaires et devient en 2012 directeur des études économiques à AuCoffre.com (société de placements en or et argent physique avec garde en coffres).

 

En 2015, il quitte Aucoffre.com pour fonder le site Insolentiae, site de « décryptage impertinent et satirique de l’actualité économique », et la chaîne YouTube insolentiae.tv. Il rédige une lettre mensuelle, STRATEGIES, pour donner son analyse de la situation économique. Il diffuse aussi un JT de l’or consacré à l’actualité des métaux précieux en général et à l’or en particulier.

 

Il enseigne l’économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l’actualité économique.

 

Voir notamment :

Immobilier : Pour pouvoir acheter un appartement de 50 m² à Paris, il faut gagner 7000 euros par mois ! [Vidéos]

One comment

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.