Les nuisances sonores seraient un facteur d’obésité [Vidéos]

Publié par

Time : 42 s / [1]

 

Selon une étude, le bruit régulier et continue altère le sommeil et favorise ainsi l’anxiété jusqu’à avoir des répercussions sur le système nerveux et endocrinien.

 


 

Avion - Onde sonore

Pour illustration

 

 

Une augmentation de dix décibels, c’est 17% de risque en plus.

 

La modernité, c’est bien, mais ça fait aussi du bruit, qui peut ensuite nuire à notre santé. En Europe, les nuisances sonores liées au transport aérien, routier et ferroviaire sont les plus courantes et plusieurs étudesépidémiologiques ont désigné le bruit de la circulation, en particulier, comme un risque sanitaire environnemental majeur. Entre autres, une exposition chronique à ce type de nuisances sonores affecte le sommeil, ce qui peut avoir des répercussions nocives sur notre système cardio-vasculaire et augmenter les risques de maladies associées.

 

 

Autoroute

Pour illustration

 

 

Mais qu’en est-il des maladies métaboliques comme l’obésité ?

Quelques travaux laissent entendre que le stress et les troubles du sommeil causés par l’exposition au bruit peuvent conduire à des modifications délétères des systèmes nerveux autonome et endocrinien, augmenter l’inflammation et le stress oxydatif et, en fin de compte, créer un terrain physiologique favorable à une prise de poids morbide.

 

Ce que confirment des scientifiques affiliés à l’institut de recherches   ISGLOBAL (Barcelone, Espagne) qui viennent de publier une étude analysant l’effet des nuisances sonores liées au transport. Il ressort de ce travail impliquant un échantillon de 3.796 personnes suivies pendant dix ans que le bruit de la circulation routière et ferroviaire –mais pas les avions– augmente les risques d’obésité à raison de 17% tous les dix décibels supplémentaires en moyenne.

 

Si les chercheurs, dirigés par Maria Foraster, en appellent à davantage d’études longitudinales avant de pouvoir concrétiser ce lien entre nuisances sonores et troubles métaboliques, leurs observations indiquent qu’une réduction du bruit causé par la circulation pourrait être un moyen de combattre l’épidémie d’obésité que connaissent aujourd’hui les pays industrialisés.

 


 

Time : 4 mn 19 / [2]

 


 

Femme - Ville

Photo : pour illustration

 


 

Source :

https://www.mdpi.com/1660-4601/15/3/519

https://ehp.niehs.nih.gov/doi/10.1289/ehp.1206154

https://www.eea.europa.eu/publications/noise-in-europe-2014

http://www.bruit.fr/tout-sur-les-bruits/transports/trafic-routier/

http://www.slate.fr/story/170847/nuisances-sonores-facteur-obesite

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160412018312406

https://www.topsante.com/medecine/environnement-et-sante/pollution/c-est-prouve-le-bruit-du-trafic-routier-favorise-l-obesite-629356

https://www.isglobal.org/en/new/-/asset_publisher/JZ9fGljXnWpI/content/long-term-exposure-to-road-traffic-noise-may-increase-the-risk-of-obesity#

 

Article :

Slate

 

Vidéo :

[1] Le bruit favorise l’obésité selon une large étude – RMC / YouTube

[2] Le bruit rend-il obèse ? – Bonsoir! du 02/03 – CANAL+ – Bonsoir ! / YouTube

17 commentaires

  1. Pourquoi pas.. j’habite en campagne et apparemment je serais en obésité morbide, style je vais bientôt crevé et ce depuis 15 ans… j’attends donc mon heure looool Chez moi c’est pas le bruit qui me fait grossir, j’en ai pas de bruit, en plus nous avons fait construire avec des murs insonorisé pour vraiment être le plus tranquille possible…
    Je dirais que la gourmandise, et la bonne nourriture française aide à l’obésité lol

    Aimé par 1 personne

      1. Oui, et encore, je dis que j’aime manger, mais je me suis rendu compte que beaucoup de gens ne mangent pas de légumes à chaque repas, nous c’est fruit et légumes à chaque repas, c’est devenu un automatisme … mais quand je vais chez d’autres personnes et qu’il y a pas de légumes, je trouve ça bizarre..

        On ne peut pas dire qu’on aime pas les légumes, il y en a tellement, haricots vert, tomate (et encore c’est un fruit), carotte (plein de variété), salade (toutes sorte de salades), avocat, poivron (pleine de couleur), courge (plein de variété), courgette, aubergine, poireaux, … il y a des légumes qu’on ne peut aimer, et encore, si on les cuisines d’une certaines façon.. j’aimais pas les salsifie, j’ai été un jour au restaurant il y en avait dans mon plat, j’ai gouté, et j’ai aimé… mais effectivement il faut le préparé d’une certaine façon pour que je le mange..

        La terre nous offre une variété de fruit et légumes, tellement immense, on est en plus dans un pays où la nourriture est diverses et variées… manger équilibré c’est simple quand on cuisine. Maintenant moi je mange plus, car j’aime manger ce que je cuisine 😀

        Aimé par 1 personne

  2. Le bruit est une nuisance souvent intolérable. Il provoque une gène une menace pour la santé, il rend insupportable aussi la qualité de la vie au travail et peut compromettre gravement la sécurité des travailleurs : La lutte contre le bruit au travail est également impérative : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/lutte-contre-le-bruit/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=43&dossid=111

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.