Les légendes du cinéma : Pier Angeli

Publié par

 

Pier Angeli - 1

 Angeli Pier (1932-1971)

 

 

Pier Angeli, de son vrai nom Anna Maria Pierangeli, naît le 19 juin 1932 à Caliglari en Sardaigne.

 

Anna et sa sœur jumelle Marisa Pavan ont toutes deux eues leurs yeux rivés sur le cinéma depuis qu’elles sont toutes petites. Anna a adopté son nom de famille et l’a dédoublée en son centre. Ainsi elle devient Pier Angeli, son nom en fait sa renommée. Son premier rôle n’était pas crédité dans la partie de « 1948’s Millions De Dollars Nickel » (1952) (une production italienne).

 

Alors qu’elle a 16 ans, elle obtient beaucoup de rôles grâce à sa beauté. Le film était en grande partie oublié mais se sont ses premiers pas au cinéma. L’année suivante elle joue dans une production italienne appelée « Ile Tardi De Troppo D’è De Domani » (1949). A nouveau, son rôle est mineur et disparaît de l’écran jusqu’en 1951.

 

Elle rencontre l’acteur Kirk Douglas alors qu’elle est mineure mais sa mère rode autour du couple. Il reste patient jusqu’à sa majorité pensant qu’elle serait enfin libre mais rien ne change. En ayant assez de cette situation, il la quitte.

 

Entre 1949 et 1951, elle apparaît dans des productions sans lendemain. Plus tard, elle joue le rôle de « Teresa » (1951). Cependant, elle est encore frappée par une période vide avec seulement un film en 1952 et deux films en 1953.

 

C’est en 1954 que le destin frappe à sa porte : elle part pour Hollywood. Après la production italienne de « Mam’zelle Nitouche » (1954), elle attira l’attention des nababs américains qui l’ont moulé dans « Histoire De Trois Amours » (1954) et « Le Calice D’Argent » (1954). Dorénavant, elle partage sa vie entre l’Italie et les Etats-Unis.

 

 

Marqué par la haine

 

 

Se sont dans ces studios qu’elle rencontre James Dean avec qui elle vivra une folle et courte histoire d’amour. Alors qu’il part à une course automobile qui le passionnait, il avait l’intention de la demander en mariage mais à son retour elle est déjà mariée avec Vic Damone sous la contrainte de sa mère. Cette union ne durera que 4 ans : ils eurent un fils nommé Perry Damone né en 1955 mais il resta un mari violent. Sa vie affective est détruite à cause de sa mère : ce n’est pas la première fois qu’elle s’interpose.

 

En effet, cette dernière détestait James Dean parce qu’il n’était pas un catholique pratiquant et que son caractère de rebelle ne lui convenait pas.

 

Toute sa vie, Pier sera dominée par sa mère : si elle ne l’avait pas écoutée au doigt et à l’œil, elle pourrait être toujours en vie et mariée à James Dean (qui serait probablement encore en vie). James ne lui pardonnera jamais son geste et sa soumission !!

 

 

James Dean et Pier Angeli

James Dean et Pier Angeli

 

 

Son talent d’actrice commence à décliner en 1955 : on ne lui propose aucun rôle au cinéma. Mais en 1956, le rôle de Norma que Graziano pour « Marqué Par La Haine » (1956) aux côtés de Paul Newman. Le rôle aurait dû être interprété par James Dean mais il décède avant le début du tournage.

 

Ce film est un succès au box-office. Elle joue Ynez dans « Port Afrique » (1956) puis une nouvelle période vide s’installe. Après « The Vintage » (1957), « Joyeux Andrew » (1958) et « SOS Pacific » (1959). Elle tourne 3 films en 1960.

 

Son succès lui échappe à nouveau et tourne uniquement pour subvenir aux besoins de sa famille dans des productions sans intérêts.

 

Le 14 février 1962, elle épouse Armando Trovajoli avec qui elle aura un second enfant : Andréa Trovajoli née en 1962 mais finirent par divorcer en 1969.

 

Peu avant sa mort, elle écrit que James Dean était le seul amour de sa vie.

 

Le 10 septembre 1971, alors qu’elle séjourne chez une amie à Los Angeles, elle n’a plus d’argent, elle est incapable de tourner car elle ne retient plus ses textes, elle s’éteint dans la nuit.

 

Abus de somnifères et cœur vaincu par tant d’épreuves. Elle est retrouvée morte suite à une overdose de barbituriques dans sa maison à Beverly Hills. Suicide ou accident ? La question reste posée.

 

 

Quelque unes de ces citations :

« J’ai aimé une personne dans ma vie, c’était James. »

 

« Il voulait que je l’aime sans réserve, mais Jimmy ne pouvait pas aimer quelqu’un d’autre en retour… c’était un garçon préoccupé qui a dû être très mal aimé. J’ai aimé Jimmy comme je n’ai jamais aimée personne d’autre dans ma vie, mais je ne pourrais l’énorme quantité dont il avait besoin. Jimmy était affectueux, quelque chose qui pourrait vider une personne. »

 


 

Pier Angeli - 2

Angeli Pier (1932-1971)

 


 

Projecteur - GIF

 


 

Source :

https://www.imdb.com/name/nm0000765/bio

https://en.wikipedia.org/wiki/Pier_Angeli

Ancien site web qui n’existe plus : http://vargen57.unblog.fr/

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.