Un mauvais odorat laisse présager une mort prématurée, mais on ne sait pas pourquoi [Vidéos]

Publié par

Time : 26 s [Vostvfr] / [1]

 


 

Un piètre odorat annonce une mort précoce

 

Médecin - Patien homme

Photo : pour illustration

 

 

Bien que les raisons exactes de ce phénomène complexe ne soient pas entièrement claires, cette nouvelle étude estime que la perte de l’odorat est liée à une augmentation de près de 50 % de la probabilité de mourir dans les 10 ans chez les personnes âgées. 

 

Votre nez n’est pas particulièrement performant ? Alors il semble que votre espérance de vie soit plus faible que celle de vos congénères, explique un article du New Scientist, qui reprend les résultats d’une étude menée au sein de l’Université du Michigan. Mais si les chiffres sont relativement clairs sur ce point, aucune explication ne permet pour l’instant de justifier cette corrélation inattendue entre odorat peu développé et probabilité de mourir plus tôt.

 

L’équipe du docteur Honglei Chen a procédé à des tests sur 2000 personnes âgées de 71 à 82 ans. Il leur a été demandé d’essayer d’identifier une douzaine d’odeurs connues, de la cannelle au citron en passant par l’essence et la fumée. Durant les 13 années qui ont suivi, les chercheurs et chercheuses ont tout simplement pointé les décès survenus parmi les cobayes.

 

 

Les résultats sont assez stupéfiants :

La probabilité de mourir dans les 10 prochaines années est largement supérieure chez les personnes ayant un odorat de piètre qualité que chez les autres.

 

 

Plus précisément :

Le risque de mourir dans les 10 années suivant le test est supérieur de 46% chez les personnes ayant identifié 8 odeurs ou moins. Au bout de 13 ans, le pourcentage d’écart est encore de 30%.

 

 

Twitte

 


 

Time : 1 mn 09 / [2]

 


 

D’autres études avaient déjà établi une relation entre perte de l’odorat et santé déclinante, et fait d’un odorat en berne l’un des signes avant-coureurs de l’apparition de la maladie de Parkinson.

 

 

L’équipe du docteur Chen semble confirmer cela :

En étudiant les causes des décès de ses cobayes à l’odorat défaillant, elle a établi qu‘un grand nombre de morts étaient dues à Parkinson ou à des maladies liées à la démence. Les cancers et les maladies respiratoires semblent en revanche n’avoir aucun lien avec un nez fonctionnant mal.

 

Il est rare que le corps médical examine l’odorat de ses patientes et patients, mais cela pourrait finir par changer, tant l’étude de ce sens semble pouvoir offrir des informations précieuses sur l’état de santé des personnes étudiées et le type de maladie qui les menace.

 


 

Time : 3 mn 53 / [3]

 


 

UN PHÉNOMÈNE COMPLEXE ENCORE MAL COMPRIS DES CHERCHEURS

 


 

Odorat 

Photo : pour illustration

 


 

Source :

https://dailygeekshow.com/odorat-mort-prematuree/

http://www.slate.fr/story/176445/faible-odorat-esperance-vie

https://www.sciencealert.com/a-weird-link-between-sense-of-smell-and-risk-of-death-defies-explanation

https://www.newscientist.com/article/dn28442-losing-sense-of-smell-could-be-linked-to-poor-health/

https://www.newscientist.com/article/2201021-a-bad-sense-of-smell-predicts-early-death-but-we-dont-know-why/

https://annals.org/aim/article-abstract/2732078/relationship-between-poor-olfaction-mortality-among-community-dwelling-older-adults

 

Article :

Dailygeekshow / Slate

 

Vidéo :

[1] Sense of smell can predict life expectancy – FOX 47 News / YouTube

[2] Des scientifiques ont établi un lien inquiétant entre le mauvais odorat et une mort prématurée – Daily Geek Show / Dailymotion

[3] Trouble de l’odorat : quand faut-il s’inquiéter ? – Europe 1 / YouTube

9 commentaires

    1. Je ne sais pas si c’est le premier mais l’étude est surprenante. Moi qui sent très souvent des odeurs de bois brûlé… Je me pose parfois des questions.

      J'aime

  1. C’est intéressant, mais ils se basent sur quoi? car sentir c’est bien, mais parfois on ne se souvient plus de l’odeur de ce que l’on sent. Je m’exprime mal, on sent quelque chose que l’on connait, on se dit « ah mais ça sent , je me souviens plus mais je connais cette épice » est ce que cela rentre dans le test? ou est ce vraiment les gens qui ne sentent plus du tout l’odeur qu’ils vérifient? car il y a une différence énorme.

    Il est écrit « ceux qui reconnaissent l’odeur » , ceux qui ne reconnaissent pas alors ça serait la mémoire qui rentrerait en jeux… C’est à creusé car il n’y a pas encore assez d’élément pour confirmer ou infirmer cette thèse.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.