Une armée de micro-robots pour nettoyer nos dents à la place du dentiste [Vidéo]

Publié par

 

Micro-robots - 1

Micro-robots (Pour illustration)

 

 

Et si un jour, la visite chez le dentiste s’avérait être sans aucune douleur ? Des chercheurs travaillent sur l’élaboration de micro-robots dont la mission sera de cibler la plaque dentaire. Il s’agit d’une manière douce, évidemment à l’opposé des instruments « agressifs » que l’on connaît si bien.

 

 

Des micro-robots dentistes

Lorsque le tartre est présent sur les dents, celui-ci peut finir par occasionner des caries, gingivites ou pire, un déchaussement des dents. Aujourd’hui, le dentiste apparaît malheureusement parfois comme un véritable bourreau, avec ses outils et ses opérations peu agréables, voire douloureuses.

 

Des chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis) planchent sur la possibilité de charger des micro-robots d’effectuer ce genre de tâche. Dans leur étude publiée dans la revue Science Robotics le 24 avril 2019, les scientifiques évoquent une méthode douce. À l’origine, leur idée concernait des espaces tels que les sondes, les cathéters médicaux ou encore les canalisations. En effet, les biofilms bactériens qui s’y installent collent fortement et résistent souvent aux traitements microbiens.

 

 

GIF - Dent

Crédits : Université d’État de Pennsylvanie

 

 

L’interdisciplinarité a apporté la lumière

Principal meneur de l’étude, le chercheur en médecine dentaire Hyun Koo a expérimenté plusieurs solutions pour lutter contre les biofilms. Or, celui-ci a travaillé sur les nanoparticules d’oxyde de fer capables de catalyser la réaction avec le peroxyde d’hydrogène. Ceci a pour effet de libérer des radicaux libres dont le but est de faciliter la décomposition du biofilm. Or, Hyun Koo s’est aperçu que d’autres chercheurs de son université – en ingénierie et sciences – utilisaient ces mêmes particules afin de diriger des micro-robots par le biais d’un champ magnétique.

 

Ainsi, les deux équipes ont finalement travaillé ensemble à la mise au point de deux types de robots antimicrobiens catalytiques (RAC) ciblant les biofilms. Les premiers utilisent des particules d’oxyde de fer suspendues dans une solution. Or, cette dernière peut être dirigée par des aimants afin d’évacuer le biofilm à la manière d’un chasse-neige ! Les seconds intègrent des nanoparticules dans un gel polymère. Le but ? Effectuer un moule en 3D dans la forme désirée afin de traiter une zone en particulier.

 

Tout d’abord testés sur des tubes ainsi que des plaques en verre, ces micro-robots ont été jugés très efficaces dans l’élimination des biofilms bactériens. Par ailleurs, la perspective d’atteindre des zones non accessibles aux outils du dentiste est également présente. Citons par exemple les canaux radiculaires situés à la racine de la gencive, où les bactéries n’hésitent pas à s’accumuler.

 


 

Time : 7 mn 41 [Vostvfr] / [1]

 


 

Dentistes

Pour illustration

 


 

Source :

https://robotics.sciencemag.org/content/4/29/eaaw2388

https://www.sciencedaily.com/releases/2019/04/190425104323.htm

https://www.labroots.com/trending/technology/14705/microrobots-wipe-dental-plaque

https://penntoday.upenn.edu/index.php/news/army-microrobots-can-wipe-out-dental-plaque

https://sciencepost.fr/2019/05/des-micro-robots-pour-nettoyer-nos-dents-a-la-place-du-dentiste/

 

Article :

Sciencepost

 

Vidéo :

[1] Magnetic Micro-Robots – Veritasium / YouTube

6 comments

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.