Les légendes du cinéma : Mireille Balin

Publié par

 

Mireille Balin - 2

 Mireille Balin (1909-1968)

 

 

Mireille Balin, de son vrai nom Blanche Mireille Césarine Balin, naît le 20 juillet 1909 à Monte-Carlo, à Monaco.

 

Après des études secondaires, elle dira : « Un jour il faut gagner sa vie… Je savais quatre langues, j’ai pensé trouver une place de vendeuse. Mais (…) on m’a convaincue rapidement qu’avec la silhouette que j’avais, je gagnerais beaucoup plus comme mannequin. Va pour mannequin… et puis j’ai posé pour des publicités, des machines à écrire, des bas. (…) Je n’ai jamais pensé faire du cinéma, qu’est-ce qu’on aurait dit à la maison ! (…) ».

 

Mireille Balin va faire du cinéma ! Après une apparition avec Jean Gabin dans « Adieu Les Beaux Jours », elle est engagée pour jouer la nièce de Don Quichotte.

 

La jeune femme est lancée : elle a à peine plus de 20 ans et sa silhouette impeccable et son visage juvénile sont mis au service de ravissantes ingénues. Julien Duvivier voit en elle un talent encore inexploité. Il lui propose d’abord le rôle d’Aïcha dans « La Bandera » (1935) mais Mireille tombe malade.

 

En 1936, elle retrouve Jean Gabin dans « Gueule D’Amour » où elle est « l’instrument de l’inéluctable car (…) de ces traits sans défauts sourd la mort, de ce visage acéré, de ces sourcils arqués, de ces paupières profondes, de cette bouche parfaite mais ironique, à la lisière du mépris, de ces mains fines aux phalanges démesurées… ». (« Inoubliables ! » par R. Chirat et O. Barrot, Calmann-Levy, 1986)

 

Devenue vedette, Mireille est appelée à Hollywood pour rien ! De retour en France, elle se trouve cantonnée dans des rôles de femme fatale comme dans « Macao, L’Enfer Du Jeu » (1940), « Menaces » (1939) ou encore « Dernier Atout » (1942) qui lui donnent ses meilleurs interprétations.

 

On lui reprochera, après la guerre, d’avoir participé au film pro franquiste « Les Cadets De L’Alcazar » (1940) et d’avoir connu une liaison jugée tapageuse avec un officier de l’armée d’occupation : sa carrière en fut prématurément interrompue.

 

Pendant l’Occupation, elle tourne encore quelques films de Jacques Becker et Jacques de Baroncelli. Elle s’éprend de Birl Desbok, un jeune officier viennois de la Wehrmacht mais l’actrice n’échappera pas aux foudres de l’Epuration.

 

En septembre 1944, arrêtée avec lui par les FFI à Beausoleil alors que le couple tente de passer en Italie. Elle est battue et violée puis incarcérée à Nice. On ne sait pas ce qu’il est advenu de son compagnon, il a sans doute été exécuté lors de son arrestation. Mireille sera transférée ensuite à Fresnes.

 

Devant le tribunal, on lui reproche sa liaison et sa participation au tournage du film « Les Cadets De L’Alcazar » et aux galas artistiques de l’ambassade d’Allemagne à Paris. Elle ne sera libérée en qu’en janvier 1945.

 

Sa vie, sa carrière et sa santé se sont brisées et ses anciennes relations l’évitent. Le public qui l’a admirée sans l’aimer dans ses rôles de femme fatale peu sympathique se détourne également.

 

Malgré une ultime tentative, « La Dernière Chevauchée » (1948), elle retourne dans l’oubli sur la Côte d’Azur. Dans un dénuement complet, elle est marquée physiquement par la maladie : méningite, typhus, alcoolisme…

 

Elle remonte à Paris en 1957. Elle est prise en charge par l’association « La roue tourne ».

 

Malade et sans ressources, Mireille Balin est morte à 59 ans dans l’anonymat et la pauvreté le 9 novembre 1968 à Clichy-la-Garenne en Hauts-de-Seine.

 

« La roue tourne » lui évite la fosse commune : elle est inhumée au cimetière de Saint-Ouen, partageant plus tard son caveau avec Jean Tissier, un autre comédien décédé dans la misère.

 

Leur sépulture est fleurie à chaque Toussaint par l’association. Lors de son enterrement, d’après les rumeurs, on plaça dans son cercueil un petit ours en peluche offert par Tino Rossi.

 

Au cours de sa vie, Mireille Balin ne s’est jamais mariée et n’eut aucun enfant.

 


 

Mireille Balin - 1

Mireille Balin (1909-1968)

 


 

Projecteur - GIF

 


 

Source :

https://www.bd-cine.com/acteurs.php

https://www.imdb.com/name/nm0050249/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mireille_Balin

Ancien site web qui n’existe plus : http://vargen57.unblog.fr/

2 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.