Mythologie grecque : les Amazones, ces guerrières redoutables [Vidéos]

Publié par

Time : 8 mn 03 / [1]

 

Dans la mythologie grecque les guerrières amazones ne vivant qu’entre femmes, élèvent leurs filles pour en faire des combattantes et des chasseresses.

 


 

Qui sont les Amazones, ces guerrières redoutables de la mythologie grecque ?

 

Amazones - 1

 

Des figures qui sont encore populaires aujourd’hui

 

 

 

Si le mythe de la si belle et si forte Amazone Wonder Woman n’est apparu qu’en 1941 dans All Star Comics, la légende des guerrières Amazones existe depuis beaucoup plus longtemps. Alors qu’on voit rarement des femmes guerrières dans les histoires anciennes, les Amazones se sont révélées être des féministes et de fabuleuses combattantes de la mythologie grecque. Elles sont parmi les premières femmes à avoir porté des pantalons, des tatouages, à avoir monté à cheval et à s’être battu contre des hommes, voici l’histoire des Amazones.

 

 

Amazones - 2

Une statue représentant une guerrière Amazone
/ © Wikimedia / RsAzevedo

 

 

Les Amazones étaient une race de guerrières dans la mythologie grecque, qui habitait dans la région de l’Ukraine moderne. Deux des plus connues des Amazones étaient Penthésilée, qui a participé à la guerre de Troie ; et sa sœur Hippolyta, qui était la propriétaire d’une ceinture magique qui lui a été confiée par le dieu de la guerre Arès. La ceinture magique était l’objet qu’Hercule devait récupérer pour mener à bien la quatrième tâche qui lui avait été confiée lors du mythe des travaux d’Hercule.

 

Il n’y avait pas d’hommes autorisés à vivre avec les Amazones. Cependant, pour continuer leur lignée, les Amazones visitaient une fois par an une tribu voisine appelée Gargareans. Après avoir eu des rapports sexuels avec eux, les Amazones rentraient chez elles. Elles gardaient toutes les filles nées, mais les bébés mâles étaient soit tués, soit envoyés à leurs pères, soit laissés dans une forêt pour mourir des suites de l’exposition aux éléments.

 

 

Amazones - 3

Une représentation des Amazones en guerre © Wikipedia / Colin

 

 

D’où viennent les guerrières Amazones de la mythologie grecque ?

Il est impossible de dater l’histoire des Amazones, mais certains historiens pensent que cela aurait dû commencer entre 2 500 et 1 500 av. J.-C. D’autres pensent que cela a commencé plus tôt, parce qu’elles ont très tôt fait partie du monde de la mythologie grecque. Les origines des récits des Amazones ont longtemps fait l’objet de spéculations parmi les érudits classiques, jusqu’à ce que l’archéologie moderne découvre des tombeaux mythiques avec des guerrières ensevelies sous de grands tumulus dans la région de l’Altaï, en Sibérie.

 

Dans la mythologie, les Amazones étaient les filles d’Arès, le dieu de la guerre. Dans la légende, il est dit qu’elles ont brûlé leur sein droit afin de mieux utiliser un arc et de lancer une lance. En effet, le mot « amazone » peut signifier « sans sein ». Chose intéressante, cependant, les Amazones ne sont pas représentées dans l’art grec avec un sein manquant. Le plus souvent, elles sont représentées portant une armure en hoplite et montant à cheval.

 

 

Amazones - 4

Une poterie avec la représentation
d’une Amazone © Wikimedia

 


 

Certains récits évoquent le fait que des hommes vivaient avec les Amazones en tant qu’esclave.

 


 

La nation des femmes amazoniennes aurait évolué à la suite d’une rébellion contre leur société dominée par les hommes. En tant que descendantes d’Arès, le dieu grec de la guerre, elles étaient des femmes féroces, fières et puissantes. C’étaient des femmes grandes, agressives et résolues. Leur société était ainsi gouvernée par des femmes, et les filles étaient toutes élevées comme des guerrières, très habiles dans l’utilisation d’armes telles que la lance, l’arc et les flèches, les javelots, les épées courtes, les frondes et même les haches.

 

 

Amazones - 5

Une peinture représentant les Amazones © Wikipedia / Claude Deruet

 

 

Les jeunes Amazones ont également été formées aux techniques agricoles, à la chasse et à l’art de la guerre. Dans la majorité des représentations des Amazones, elles portaient des boucliers et portaient des casques et des armures. Elles étaient réputées pour leurs compétences équestres, et leur maîtrise du cheval était incomparable. Les Amazones montaient à cru, utilisant seulement une simple bride pour contrôler leur cheval. Selon les anciennes légendes, les Amazones étaient souvent enterrées avec leurs chevaux.

 

La reine des Amazones était Hippolyta, et bien qu’Homère dise dans ses écrits qu’elle était « l’égale des hommes », elle combattu et perdit des batailles contre trois héros grecs, à savoir HerculesThésée et Bellérophon. Les scènes de ces batailles étaient populaires dans l’art grec, en particulier dans la poterie et dans les sculptures monumentales ornant certains des bâtiments les plus importants du monde grec.

 


 

Il existe de nombreux mythes sur les Amazones dans les autres cultures, notamment dans les légendes nordiques et chinoises.

 


 

Dans la mythologie grecque, les Amazones sont présentes dans une myriade de mythes qui interagissent avec les héros et les dieux grecs. Thésée, par exemple, est tombé amoureux d’Antiope, sœur de la reine Hippolyta. Au cours de l’histoire d’Hercule, Thésée accompagna le héros tragique lors de l’un de ses douze travaux qui consistent à voler la ceinture de la reine HippolytaThésée a enlevé Antiope, l’a emmenée à Athènes et l’a fait tomber amoureuse de lui pour l’épouser. Le couple était réellement heureux et a même eu un fils.

 

 

Amazones - 6

Une sculpture représentant des Amazones © Wikimedia / George E. Koronaios

 

 

Les Amazones dans les temps modernes

Jusqu’au 20ème siècle, les Amazones ont été décrites dans la littérature comme étant des adversaires qui menaçaient la masculinité des héros. Par conséquent, le but de nombreux héros était de les vaincre et de les humilier pour revendiquer la supériorité masculine. Vers la fin du 20ème siècle, les Amazones ont cependant reçu une sympathie croissante de la part de tous, notamment grâce à la montée du féminisme.

 

 

Wonder Woman - 1

Wonder Woman interprétée par Lynda Carter

 

 

Aujourd’hui, elles sont ainsi généralement décrites comme une communauté isolée, comme de puissantes et magnifiques guerrières défiant les héros masculins afin de mériter leur respect et de devenir de précieuses alliées. L’exemple moderne le plus célèbre d’Amazones est la superhéroïne Wonder Woman, qui est une Amazone et une demi-déesse de naissance. D’autres Amazones ont également été représentées dans des jeux vidéo, des livres, des séries, comme dans la série télévisée Xena Warrior Princess, par exemple.

 


 

Movie trailer entertainment bonus

 

Time : 2 mn 38 / [2]

 


 

Wonder Woman - 2

Wonder Woman interprétée par Gal Gadot

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amazones

https://mythologica.fr/grec/amazone.htm

https://dailygeekshow.com/histoire-des-amazones-mythologie/

 

Article :

Dailygeekshow

 

Vidéo :

[1] La légende des Amazones – Mythologie Grecque – Arcana les Mystères du Monde / YouTube

[2] Wonder Woman (2017) – Diana’s Training Scene (1/10) | Movieclips – Movieclips / YouTube

11 comments

  1. J’ai fait mention de la présence des amazones en actuelle Roumanie parmi les peuples Thraces au temps des Perses et des Grecs et notamment de la grande reine Tomyris citée par Hérodote comme la dernière des Amazones.

    Aimé par 2 personnes

  2. Par contre dans les 12 travaux d’hercule d’Alice Bailey, les Amazones sont associés au signe de la Vierge
    PRISE DE LA CEINTURE D’HIPPOLYTE (avec un autre j’ai vu que c’était le Scorpion,)

    Alors le mot retentit. « Debout, ô Hercule, passe par la sixième grande
    Porte. » Un autre mot retentit aussi, non pour Hercule, mais pour celles qui
    demeuraient sur les rives de la grande mer. Elles écoutaient et entendirent.
    Sur ces rives, vivait une grande reine qui régnait sur toutes les femmes
    du monde alors connu. Elles étaient ses vassales et ses guerrières intrépides.
    Dans ce royaume, il n’y avait point d’hommes, mais seulement des femmes
    rassemblées autour de leur reine. Dans le Temple de la Lune, elles faisaient
    chaque jour leurs dévotions et là, elles offraient des sacrifices à Mars, le dieu
    de la guerre.
    Elles étaient alors de retour de leur visite annuelle aux demeures des
    hommes et, réunies dans l’enceinte du Temple, elles attendaient le message
    d’Hippolyte, leur reine, qui se tenait sur les marches du grand autel, portant la
    ceinture que Vénus, la reine de l’amour, lui avait offerte. Cette ceinture était
    un symbole, symbole de l’unité réalisée par la lutte, le conflit, l’effort,
    symbole de la maternité et de l’Enfant sacré vers qui toute la vie humaine est
    réellement orientée.
    « Le mot a résonné ; se met en route un guerrier dont le nom est Hercule,
    fils d’homme et cependant fils de Dieu. A lui, je dois céder ma ceinture.
    Obéirons-nous, ô Amazones, ou combattrons-nous la parole de Dieu ? » Alors
    qu’elles écoutaient ses paroles et réfléchissaient au problème, un mot de
    nouveau retentit, faisant savoir qu’il était là, attendant dehors de se saisir de la
    ceinture sacrée de la reine combattante.
    Vers le fils de Dieu qui était aussi le fils de l’homme, Hippolyte, la reine
    guerrière, s’avança. Il se battit avec elle sans écouter les belles paroles qu’elle
    s’efforçait de lui adresser. Il lui arracha des mains la ceinture qu’elle lui
    offrait comme symbole d’unité et d’amour, de sacrifice et de foi. Saisissant la
    ceinture, il tua la reine, celle qui lui donnait ce qu’il demandait. Alors qu’il se
    tenait auprès de la reine mourante, consterné de ce qu’il avait fait, il entendit
    la voix de son Instructeur :
    http://miroir.urobore.net/share/aab/Les%20Travaux%20d'Hercule%20-%20Alice%20Ann%20Bailey.pdf
    https://mythologica.fr/grec/heraclet09.htm
    (dans ce lien c’est avec le 9ème travaux)

    Aimé par 1 personne

      1. J’ai fait le chemin des 12 travaux d’hercule en commençant par le Bélier jusqu’au signe des Poissons .
        – PREMIER TRAVAIL : CAPTURE DES CAVALES MANGEUSES D’HOMMES

        (Bélier, 21 mars – 20 avril)

        – DEUXIÈME TRAVAIL : CAPTURE DU TAUREAU DE CRÈTE

        (Taureau, 21 avril – 20 mai)

        – TROISIÈME TRAVAIL : CUEILLETTE DES POMMES D’OR DES HESPÉRIDES

        (Gémeaux, 21 mai – 20 juin)

        – QUATRIÈME TRAVAIL : CAPTURE DE LA BICHE DE CÉRYNÉE

        (Cancer, 21 juin – 21 juillet)

        – CINQUIÈME TRAVAIL : MASSACRE DU LION DE NÉMÉE

        (Lion, 21 juillet – 21 août)

        – SIXIEME TRAVAIL : PRISE DE LA CEINTURE D’HIPPOLYTE

        (Vierge, 22 août – 21 septembre)

        – SEPTIÈME TRAVAIL : CAPTURE DU SANGLIER D’ÉRYMANTHE

        (Balance, 22 septembre – 21 octobre)

        – HUITIÈME TRAVAIL : DESTRUCTION DE L’HYDRE DE LERNE

        (Scorpion, 23 octobre – 22 novembre)

        – NEUVIÈME TRAVAIL : EXTERMINATION DES OISEAUX DE STYMPHALE (Sagittaire, 23 novembre – 22 décembre)

        – DIXIÈME TRAVAIL : DESTRUCTION DE CERBERE, GARDIEN DE L’HADES (Capricorne, 23 décembre – 20 janvier)

        – ONZIÈME TRAVAIL : NETTOYAGE DES ÉCURIES D’AUGIAS (Verseau, 21 janvier – 19 février)

        – DOUZIÈME TRAVAIL : CAPTURE DES BOEUFS DE GERYON (Poissons, 21 février – 20 mars) *
        https://lunesoleil23.wordpress.com/2014/03/09/les-12-travaux-dhercule-en-astrologie/
        Il existe plusieurs versions , car chaque auteur ne place pas les travaux d’hercule de la même façon.
        Vous aurez compris que c’est la version des travaux d’hercule avec les 12 signes en astrologie,
        bonne nuit 🙂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.