Insolite : Des historiens vont traverser les Alpes en armure [Vidéo]

Publié par

 

Armures - 2

Pour illustration (Photo : Science Post)

 

 

Il s’agit de revivre et mesurer l’effort de l’armée française de 1515.

 


 

-. Au mois de juillet, quatre chercheurs de Grenoble vont traverser les Alpes et franchir la frontière italienne en armures !

 

-. Ils mèneront ainsi une expérience scientifique pour mesure les efforts fournis par les soldats de l’armée de 1515, un mois avant qu’ils ne remportent la bataille de Marignan.

 

-. Un défi qui a demandé une sacrée préparation.

 


 

Mille quenouilles, tremblez fripouilles ! Le 6 juillet, 4 chercheurs de Grenoble, vêtus d’une armure, vont s’élancer de la commune de Maljasset dans les Alpes-de-Haute-Provence afin de traverser les Alpes et franchir la frontière italienne. Un périple de deux jours qui les mènera jusqu’à 2.641 mètres d’altitude et au cours duquel ils seront accompagnés de toute une caravane. Si le projet peut sembler un peu foufou, il entend répondre aux besoins d’une étude scientifique des plus sérieuses : revivre et mesurer l’effort de l’Armée française de 1515 juste avant qu’elle ne remporte la bataille de Marignan.

 

C’est Stéphane Gal, enseignant-chercheur de l’Université de Grenoble-Alpes, historien, qui en a eu l’idée après avoir lu une lettre d’époque de François Ier adressée à sa mère. Un courrier dans lequel le jeune roi faisait part de ses difficultés, fortement fâché « de porter le harnois parmi ces montagnes ».

 

 

« Aller au-delà des mots et des images »

« C’était un passage étonnant. », raconte l’historien qui a souhaité « aller au-delà des mots et des images ». « Je désirais vérifier si les cols empruntés étaient praticables aux chevaux et j’avais envie de vivre les choses pour mieux comprendre ce que les soldats ont pu ressentir à 2.000 mètres d’altitude dans des tenues totalement inadaptées pour la montagne. », poursuit-il. « Si cela n’est pas compliqué pour nous de marcher en montagne, il faut savoir qu’il s’agissait d’un environnement exotique pour eux. C’est un univers totalement inconnu qu’ils découvraient ».

 

A l’époque, François Ier ambitionne de reprendre des territoires italiens, estimant qu’ils lui appartiennent, et embarquent avec lui 40.000 hommes à pied et à cheval. Protégés de la tête aux orteils, certains portent plus de 30 kilos sur le corps, sans oublier les armes. Les soldats suisses ne sont postés qu’à une vingtaine de kilomètres. Craignant à tout moment une embuscade, le roi demande à ses hommes de garder le harnois pour se protéger si l’ennemi attaquait.

 

 

Sept mois à porter l’armure

Pour les besoins de l’expérimentation, Stéphane Gal a fait appel à un artisan de l’Ariège, qui a confectionné les quatre armures sur mesure, chiffrées à 10.000 euros pièce (et financées aux trois quarts par un mécène australien). Une armure qu’il s’entraîne à porter « chaque semaine depuis sept mois ». « Il faut que le corps se l’approprie et en épouse la forme, que l’on repère les zones où ça frotte ou pince la peau par exemple afin de faire des ajustements. D’ailleurs au bout d’un certain temps, on s’habitue. C’est même confortable. », sourit l’historien, qui a suivi une préparation physique avec un ami, ancien athlète handisport de haut niveau.

 

Si les cavaliers qui l’accompagneront ont repris des cours d’équitation, lui est allé randonner avec son amure. Des passages qui ne sont pas passés inaperçus. « Plusieurs fois, on m’a demandé s’il s’agissait d’un enterrement de vie de garçon. », confesse-t-il en rigolant. « Mais cela a surtout été l’occasion de présenter notre projet et de renvoyer sur notre blog ».

 

Aucun détail n’a été oublié. Pas même la nourriture et les rations de chaque repas, calquées sur celles de 1515. « Nous emporterons avec nous du pain, du fromage et de la viande séchée. », dévoile Stéphane Gal.

 


 

Time : 2 mn 13 / [1]

 


 

Armures - 1

Les 6 et 7 juillet, des chercheurs grenoblois vont traverser les Alpes en armures de 1515 pour les besoins d’une expérience scientifique. Crédit : megapixailes.com — Thierry Morturier/UGA

 


 

Source :

https://www.megapixailes.com/docu-chevaliers-dans-la-montagne/

https://sciencepost.fr/2019/06/des-chercheurs-vont-traverser-les-alpes-en-armure/

https://www.20minutes.fr/societe/2538727-20190613-grenoble-chercheurs-vont-traverser-alpes-armure-besoins-experimentation-scientifique

 

Article :

20 Minutes

 

Vidéo :

[1] A Grenoble, un historien-chercheur se prépare à franchir les Alpes en armure – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes / YouTube

21 commentaires

    1. Plutôt…

      Une expérience plus ou moins similaire avait été menée en Angleterre, la plupart des chercheurs avaient abandonné en même pas une semaine (Reconstitution historique bataille Rome antique de mémoire).

      Aimé par 1 personne

      1. ben ouais, mais c’est pas que de porter et recréer des armures, y’a aussi avoir l’entrainement militaire qui va avec, et ça c’est difficile sur le plan psychologique et physique

        Oui c’est badass se trimballer avec une armrure, mais faut pouvoir!

        Aimé par 1 personne

    2. Rien que pour cela ça serait intéressant, imagine s’ils étaient simplement un peu entrainé comme ils l’ont fait en portant l’armure depuis 7 mois et très motivé… peut on avec une forte motivation arrivé à faire tout ce que l’on souhaite dans la vie?

      Ou la vrai motivation n’apparait que lorsqu’il y a risque de perdre la vie? car il y a des histoires de personnes ayant survécu plusieurs jours dans des endroits improbable et dangereux (comme l’homme qui s’était coincé dans une fosse et qui s’est amputé d’un bras… pour le coup, je trouve que psychologiquement c’est plus dur que des gars en armure qui partent faire la guerre, combien d’entre eux auraient pu se couper le bras? c’est un exemple parmi tant d’autre)

      Rien que pour le côté motivation et psychologie, je trouve cela intéressant… Si tout se passe bien mais qu’ils s’ennuient ou ne se supportent plus entre eux ça prouvera que l’être humain n’est pas fait pour vivre en paix loooool

      Aimé par 2 personnes

      1. l’expérience est super intéressante en effet et je suis certain qu’ils étaient motivés.
        Mais un bon entrainement ça sauve des vies et ça facilite beaucoup d’obstacles.
        Entre des étudiants qui ont travaillé pour élaborer un plan de marche et travaillé sur leurs armures, il manquait le côté soldat; pour bien comprendre cette marche, il faut remonter le plus loin possible (ce qui est presque impossible vu le temps et le budget), et s’entrainer à la manière de l’époque (et pour pousser encore plus loin; manger et avoir une routine comme eux). En deux ans d’entrainement, ils auraient pu se rendre plus loin et de manière moins difficile que comme ils l’ont faits

        Aimé par 2 personnes

      2. Je suis d’accord, mais entre nous, ils doivent penser que c’est pas si dur que ça… l’homme moderne pense pouvoir être capable de tout faire, mais entre nous, à l’époque les soldats devaient je pense chasser un peu dans la forêt et faire cuire leur nourriture… ils vont pas aller jusque là car essayer de se nourrir dans la forêt ils y arriveraient pas, c’est pas facile de tuer des animaux, même quand on a faim…
        Idem pour trouver de l’eau…

        Aimé par 2 personnes

      3. Aphadolie, s’ils devaient adopter le comportement de l’époque, ils crèveraient de faim ou de peur… à l’époque tuer un animal pour se nourrir était naturel… imagine un prof d’histoire dans la forêt.. puis même s’il souhaiterait le faire, y aurait bien une association de m… pour crier au scandale… En France on peut plus rien faire , y a toujours une association pour t’ennuyer et te dire que c’est pas bien…

        C’est dommage car l’idée est bonne.

        Aimé par 1 personne

      4. et c’est pour ça qu’ils se sont petés la gueule solide!

        L’homme moderne est beaucoup plus faible mentalement et physiquement qu’il y a 20-50 ou 1000 ans. Si y’arrive quelque chose genre apocalypse, tous les vegan ou pire les SJW qui demandent à déformer la réalité pour pas affecter leur petite tête vont tous faire des méga dépressions et les suicides vont exploser (faudrait mettre des cabines à suicide comme dans Futurama, ça rapporterait!)

        Aimé par 2 personnes

      5. Je te cite :  » L’homme moderne est beaucoup plus faible mentalement et physiquement qu’il y a 20-50 ou 1000 ans. »,

        …C’est incontestable. Nous ne sommes pas du tout les mêmes.

        Aimé par 1 personne

      6. oh non! Le nombre de blagues d’ados que je vois passer sur le fait qu’on est morts à l’intérieur, qu’on est sur le bord de la dépression ou des blagues sur l’inutilité de vivre en dit long. Et comme la majorité des gens ne font aucune sport (non le cardio ça compte pas) et qu’ils prennent pas soin d’eux (non vegan c’est pas santé), ça promet.

        J’ai été avec des Shuar dans l’Amazonie et je peux te dire que déjà la musculature est naturellement plus développée, ils sont faits forts. De belles dents blanches (sans dentifrice au fluor ni blanchisseur de dents), les enfants sont intelligents et vifs d’esprits, les liens enfants-parents sont forts et la communication aussi, et pourtant ils n’ont pas de réseaux sociaux, ils mangent bio, ils bougent toute la journée, ils rigolent, ils sont détendus, et ils n’ont pas de médicaments à prendre (sauf dans un cas de maladie rare ou d’intoxication)

        Aimé par 1 personne

  1. Il y a quelque chose qui cloche(pied)… En parfaite santé ça doit déjà être dur mais l’un d’eux est amputé d’une jambe… Je ne dis pas que ce n’est pas possible!!! Voir Mr Philippe Croizon… Bon courage à eux

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je le disais dans un précédent commentaire, une expérience similaire mais nettement moins éprouvante fut menée en Angleterre (il y a quelques années). Le but était de reconstituer une garnison romaine avec des chercheurs, historiens, etc… La plupart ont abandonné au bout de la première semaine.

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.