Découverte d’un pentagramme et d’un autel satanique dans un parc royal en Écosse [Vidéos]

Publié par

Time : 5 mn 51 [Vostvfr] / [1]    

 


 

Synopsis vidéo :

Dans une zone isolée du Queen’s Holyrood Park, à Édimbourg, en Écosse, les archéologues ont mis au jour deux objets mystérieux, dont une plaque en métal représentant un pentagramme renversé avec une bête à cornes au centre, probablement l’entité démoniaque Baphomet, et un autel. Tandis que les médias appellent les objets païens, le symbolisme apparaît davantage associé au satanisme et au culte du diable.

 

Holyrood Park, également appelé le parc Queen’s, est un parc royal qui fait toujours partie du palais de Holyrood, la résidence officielle de la reine en Écosse.

 


 

Plaque satanique 

Crédits : Histo­ric Envi­ron­ment Scot­land

 

 

Une plaque en métal et un autel voués aux forces occultes ont été découverts en mai 2018 dans le Queen’s Holy­rood Park, à Édim­bourg en Écosse. Après un an d’enquête, archéologues et cher­cheurs ont enfin élucidé les mystères de ces symboles sataniques, rapporte Edin­burgh News.

 

Les archéologues avaient été convoqués après la découverte des restes d’un « autel » en béton et d’une plaque païenne en métal. Les objets ont été trouvés sur la colline de Whinny, au-dessus du lac Sainte-Marguerite. La plaque en métal a été retrouvée enterrée sous un triangle de terre. Elle représente deux personnages, un homme doté de cornes et une femme dans une pose de reddition, encastrés dans un pentagramme renversé à l’intérieur d’un cercle. Le pentagramme est un symbole fréquemment utilisé dans les cultes païens, repris plus tard par les satanistes.

 

La deuxième découverte était un « autel » enterré à côté de la plaque. Le pentagramme représenterait les quatre éléments – terre, feu, air et eau –, chacun étant lié au cercle de la vie, de la mort et de la renaissance. Selon Mark Black, président du UK Pagan Coun­cil, les personnages représentés sur la plaque sont le dieu cornu et la déesse de l’eau. Cependant, plusieurs facteurs suggèrent que la plaque du pentagramme métallique n’est pas d’origine païenne, car les objets païens étaient confectionnés à partir de matériaux naturels. Il s’agirait donc bien de reliques sataniques.

 

Lorsque le pentagramme est inversé avec les deux points projetés vers le haut, comme celui du Queen’s Holyrood Park, il devient un symbole du mal, représentant le triomphe de la matière sur l’esprit. Les deux points d’un pentagramme inversé représentent également des cornes, comme celles du démon Baphomet.

 

« C’est un mystère. », déclare M. Black. Les reliques pourraient ainsi émaner d’un culte satanique contemporain et pourraient avoir été installés peu de temps avant mai 2018, car ils ne figuraient dans aucune étude archéologique jusque-là.

 

 

Holyrood, le siège de la royauté écossaise

Queen’s Park, est un parc royal qui fait toujours partie du palais de Holyrood, la résidence officielle de la reine en Écosse.

 

Holyrood Park a été créé par le roi David Ier d’Écosse en 1128 après JC en tant que terrain de chasse royal de l’abbaye de Holyrood. Le palais de Holyrood, également connu sous le nom de palais royal de Holyroodhouse, a commencé comme un logement au sein de l’abbaye, mais a finalement été agrandi pour devenir un important palais qui a servi de résidence principale aux rois et aux reines d’Écosse depuis le 16ème siècle.

 

 

Mais le mystère s’approfondit

Selon un nouveau rapport rédigé par la firme CFA Archeology, basée à Musselburgh, et vu par The Scotsman, les reliques sataniques ont été enlevées « par des inconnus ».

 

A ce jour, il semblerait que personne ne sache où se trouvent les objets sataniques.

 


 

Que faisait donc ces objets sataniques à Queen’s Park ?

 

Ppalais de Holyrood

Le pentagramme satanique et l’autel ont été trouvés dans le parc entourant le palais de Holyrood (photo). Crédit: samott / Adobe Stock

 


 

Source :

https://www.ancient-origins.net/news-history-archaeology/satanic-plaque-and-altar-scotland-0012180

https://www.ulyces.co/news/des-archeologues-deterrent-une-plaque-satanique-dans-un-parc-en-ecosse/

https://www.edinburghnews.scotsman.com/news/people/mystery-as-pagan-altar-and-symbol-unearthed-in-edinburgh-s-holyrood-park-1-4952500

 

Article :

Ulyces

 

Vidéo :

[1] Satanic Plaque and Altar Unearthed in The Queen’s Holyrood Park in Scotland – Vida Loca / YouTube

8 commentaires

  1. Quand on sait combien les rois, les reines, les favorites et autres personnalités de la Cour (qui aimaient participer à des cérémonies où des rites sataniques avaient cours) y compris les abbés qui officiaient des messes noires, les poètes qui déclamaient des textes au travers de pamphlets sataniques etc… sans oublier la Franç-maçonnerie de l’époque qui ne devait pas laisser s’en priver elle non plus … pas étonnant finalement que l’on retrouve des objets ou des endroits qui font référence à tout ça

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.