De 1911 à nos jours, découvrez les pires canicules de l’histoire de France

Publié par

 

Canicule de 1911

Canicule de 1911 : Les Parisiens déferlent dans le Bois de Boulogne à la recherche des arbres et de la fraîcheur du lac. Rights Managed/MEPL/Rue des Archives

 

 

La France a déjà connu plusieurs épisodes de canicule. Le terme canicule désigne, selon Météo-France, « Un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée ». Les seuils ne sont pas les mêmes d’une région à l’autre et la chaleur doit durer au moins trois jours.

 

Les pics de chaleur que nous rencontrons actuellement ne sont pas les pires qu’ait connus la France. Ces vagues de chaleur font malheureusement partie intégrante de notre climat, et nous devons subir les caprices de Dame Nature.

 

Si les canicules sont des événements météorologiques qui ne datent pas d’hier, force est de constater que depuis quelques années, ces phénomènes s’enchaînent et deviennent de plus en plus fréquents. Si dans les années 1900 la population n’avait pas l’habitude des fortes températures, avec le réchauffement climatique, la population actuelle a pris «l’habitude» des vagues de chaleur. Bien évidemment, notre corps a toujours autant de mal à s’habituer à ces chaleurs extrêmes, notamment les plus fragiles.

 

Cette vague de chaleur faisant la Une de l’actualité, ladepeche.fr a décidé de s’intéresser aux pires canicules qui se sont déclarées en France depuis 1911, certaines d’entre elles ont d’ailleurs été particulièrement meurtrières.

 

 

Découvrez les pires canicules de l’histoire de France

Ce n’est pas la première fois que la France, voire l’Europe, est touchée par la canicule. Le pays a été touché à de nombreuses reprises par des vagues de chaleurs, quelques fois mortelles…

 

 

5 Juillet 1911 – 13 Septembre 1911 : La canicule meurtrière de l’été 1911

La vague de chaleur de l’été 1911 qui a frappé l’Europe a été la plus mortelle de toutes. Pendant trois mois, les températures ne sont pas descendues en-dessous de 30 degrés, provoquant le décès de 40 000 personnes en France, dont 29 000 enfants.

 

 

20 Mai 1922 – 31 Mai 1922 : Vague de chaleur en Mai 1922

Onze ans après la canicule meurtrière qui a touché la France, le pays est de nouveau victime d’une vague de chaleur insupportable. Pendant une dizaine de jours consécutifs, les températures ne descendent pas en-dessous de 30°. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Toutefois, la fin de cette « fournaise » a laissé place à de violents orages qui ont causé d’importants dégâts du Sud-Ouest à la capitale.

 

 

22 Juillet 1947 – 4 Août 1947 : Trois vagues de chaleurs à l’été 1947

Cette année-là, tout laissait croire que l’été serait chaud. Dès le printemps le pays enregistre des températures anormalement élevées. Puis, à partir du mois de juin, ça se corse : l’Europe connaît trois vagues de chaleur, du 26 au 28 juin, du 22 juillet au 4 août et du 14 au 20 août. La pire étant celle du 22 juillet au 4 août : à l’époque, on observe des records de températures, avec les 40,4° atteints le 28 juillet. Et il fait 40° dans plusieurs villes françaises. Ce sont les orages qui vont mettre un terme à la canicule, en laissant d’importants dégâts derrière eux.

 

 

22 Juin 1976 – 15 Juillet 1976 : Canicule de l’été 1976

À l’époque, 1976 est la pire canicule qu’ait connu le pays, tous les records de chaleur sont battus cette année-là. Les plus accablés sont les agriculteurs, puisque 1976 est une sécheresse historique, presque aucune goutte de pluie. Une vingtaine de départements voient également leur mortalité augmenter de près de 10%, selon Météo France.

 

 

9 Juillet 1983 – 31 Juillet 1983 : Vague de chaleur intense en 1983

Le Sud de la France est particulièrement touché par cette intense vague de chaleur. Des pics à 36° et 35° sont enregistrés, et cette chaleur exceptionnelle entraîne le décès de 4 700 personnes, dont 300 rien qu’à Marseille.

 

 

4 Août 2003 – 18 Août 2003 : La canicule meurtrière de 2003

Elle est similaire à celle de 1947, mais ses conséquences sont pires. La canicule de 2003 a marqué beaucoup de monde en France, par ses températures très élevées et malheureusement par son nombre de morts. 15 000 personnes sont décédées à cause des pics de chaleur, rien que sur la période du 4 au 18 août. Une étude de 2007 fait état de 19 490 morts sur l’ensemble de l’été 2003 en France (20 089 en Italie). Les températures dépassent les 40° à Toulouse, Bordeaux, Limoges ou encore Montauban. C’est la canicule la plus meurtrière de ces dernières décennies.

 

 

10 Juillet 2006 – 28 Juillet 2206 : La vague de chaleur de 2006

Trois ans seulement après la canicule de 2003, la France est de nouveau touchée par une vague de chaleur, et sans doute l’une des plus intenses. Les conditions étaient difficiles pour la population, et même si on est bien loin des 15 000 décès en 2003, la chaleur fait tout de même 2 000 morts. Il faisait si chaud, que la température de la mer aurait atteint 30° à Marseille.

 


 

Aagricultrice - 1976

Canicule 19 1976 : Une agricultrice de l’Orne regarde sa mare asséchée par la sécheresse le 16 juin 1976. AFP

 


 

Source :

https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/02/2845589-1911-jours-decouvrez-pires-canicules-histoire-france.html

https://www.lemonde.fr/planete/article/2011/06/02/a-quoi-ressemblait-la-secheresse-de-1976_1530375_3244.html

https://www.ouest-france.fr/environnement/meteo-1976-1983-2003-2006-retour-sur-les-plus-grosses-canicules-3524368

http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/canicule-de-1911-les-recettes-du-figaro-pour-eviter-le-coup-de-chaud-20190625

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/meteo/avant-2019-les-grands-episodes-de-canicule-en-france_134791

 

Article :

La Depeche

23 commentaires

  1. Même si l’indice d’humidex a été adopté en France en 1979 c’est la première fois que vous l’utilisé
    Ce qui peut porter a confusion comme un indice de 40 Cet + alors que le thermomètre peut indiqué par exemple 30 C le l,humidex c’est le ressenti de la peau. Chez moi il est utilisé beaucoup autant l’été comme hiver a cause de l’humidité

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Aphadolie de rétablir les faits !
    Je trouve incroyable que, par exemple, on est reporté le Brevet des Collèges à lundi, prétendant, ainsi avoir évité des conséquences sanitaires graves !!!

    Et pour avoir passé mon brevet (BEPC) en 1976 à Montreuil sous bois (93) qui commence son nom ne l’indique ne comportait, déjà, plus beaucoup de bois… Restait le bois de Vincennes !
    Bon j’avais la chance que mes parents possédaient une petite maison à Coye-la-forêt, et là sous-bois, pieds dans la rivière…
    L’hiver 1977/78 par contre fut terrible avec les bus empêchés de rouler à cause des congères, en Région Parisienne !!!
    Y nous la survende cette canicule… Cui(cui) Bono(bo) ?

    Concerts de Pipeau et de HAARP en ce moment en France…
    JBL

    Aimé par 1 personne

      1. Oui, on peut remonter jusque plusieurs millénaires en arrière même !

        Tiens, pour tes lecteurs, sur ce sujet précis, c’est dans le livre de James C. Scott « Contre le grain » l’histoire profonde des premiers États publié en 2017 et que R71 a traduit par de larges extraits que j’ai compilé dans un PDF comme d’hab, sauf que cette lecture, combiné à d’autres aura provoqué, chez moi, un nouveau déclic (Scott parle même d’illumination dans ce livre) qui m’a permis d’ascensionner encore me rapprochant des étoiles…

        https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/09/james-c-scott-contre-le-grain-une-histoire-profonde-des-premiers-c3a9tats-2017.pdf

        Page 15 du PDF : […] Ainsi vers 9600 AEC, il y eut un arrêt du refroidissement et s’ensuivit une période de réchauffement climatique, le climat devint plus chaud et plus humide, rapidement. Les températures globales ont peut-être augmentées de l’ordre de 7°C en une décennie. Arbres, mammifères et oiseaux émergèrent pour coloniser un paysage devenu soudain bien plus hospitalier et avec eux bien entendu, leur compagnon naturel, Homo sapiens. […]

        7°C en 10 ans ! RC Naturel !
        Mais nous, cénoukonkomprenrien…

        Aimé par 1 personne

      2. Merci pour ce complément Jo.

        Même sans remonter plusieurs millénaires en arrière, quelques siècles suffisent. Il y a toujours eu des canicules.

        J'aime

      3. Il y a modification du climat mais les causes principales sont complètements absentes du GIEC (activité solaire, rayonnements cosmiques, Ceinture de feu du Pacifique, activités militaires, etc…).

        Le réchauffement climatique tel qui nous est présenté sert uniquement la cause du N.O.M comme tu le sais.

        Maintenant, que l’on ne se m’éprenne pas sur mes dires : le combustible fossile (pétrole), le charbon, etc… Ne sont pas bénéfiques pour notre biosphère.

        Mais regarde ceci :

        https://aphadolie.com/2017/11/26/co2-taxe-carbone-plusieurs-milliards-euros-voles-par-netanyahou-videos/

        J'aime

  3. Tiens, je me suis attachée à démontrer les coups de froid + que les coups de chauds ainsi ça équilibre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/02/11/resume-sott-janvier-2018-coup-de-froid-sur-le-rca/

    Tu as vu que le Aymeric Caron a fait son caca nerveux à Sud Radio ? Bigre après Chouard le Caron ;

    Après avoir vigoureusement défendu la « liberté d’expression » (mais réservée aux scientifiques appointés par le GIEC) , Aymeric Caron quitte le plateau de Sud Radio, ne supportant visiblement pas d’entendre des opinions qu’il juge « obscurantistes » et un sondage au résultat très politiquement incorrect… ► https://gaideclin.blogspot.com/2019/06/ne-supportant-pas-la-contestation-de.html

    On devrait lui envoyer nos petits billets pour lui rafraichir la mémoire au Caron !
    « Cela fait plus de 100ans que l’on pas eu ce genre de température ! » Bah si, la preuve !
    JBL

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.