Découvrez les premiers bus 100% hydrogène en France [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 38 / [1]

 


 

Bus - 2

Pour illustration

 

 

Le premier bus de transport 100% hydrogène en France a été présenté ce vendredi à Houdain (Pas-de-Calais) lors de l’inauguration de sa station d’alimentation, un « pari sur l’avenir pour le zéro carbone » selon ses concepteurs.

 

Dotés de quatre réservoirs de 30 kg d’hydrogène sur le toit et d’une pile à combustible, six bus fabriqués par la société française Safra couvriront une ligne de 13 km entre les communes de Bruay-La-Buissière et d’Auchel et seront rechargés quotidiennement dans cette station, inaugurée en présence de nombreux élus locaux, partenaires et responsables d’entreprises.

 

« Nous produisons notre propre hydrogène sur place avec une électrolyse de l’eau : on sépare des molécules d’oxygène et d’hydrogène, l’hydrogène est stocké puis comprimé et c’est cela qu’on va mettre dans le bus. », explique Sophie Masure, chef du projet au syndicat mixte des transports Artois-Gohelle. « Cela ne changera absolument rien en terme de qualité de transport pour l’usager sauf que le bus sera comme un bus électrique, silencieux. », a-t-elle ajouté, voyant dans cette « solution complètement verte » un « pari pour l’avenir ».

 

Le « projet hydrogène », nécessitant 12,9 millions d’euros d’investissements, a mobilisé l’expertise de plusieurs entreprises françaises – outre Safra, Engie, Michelin, McPhy – et devrait permettre d’économiser quelque 530 tonnes de CO2 par an. Il s’inscrit dans un projet de réorganisation globale du réseau de transports, dont l’investissement total s’élève à 405 millions d’euros, incluant notamment l’achat de bus hybrides, d’importants travaux de voirie, la rénovation de dépôts de bus ou encore des transformations de la billetterie.

 

« Face à l’urgence climatique et à la pollution, nous devons passer à la vitesse supérieure. Les questions de santé et d’environnement sont corrélées. », a déclaré Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France, qui a investi quelque 2,7 millions d’euros dans le projet hydrogène. « Nous croyons vraiment à l’avenir de l’hydrogène: nous allons aussi en développer les études. », a-t-il ajouté, se disant fier de voir sa région « à la pointe de cette transition économique et sociétale ».

 

L’hydrogène est « Une voie d’avenir pour les bus, les cars et les transports routiers qu’il faut pousser en avant au niveau européen, car c’est un enjeu industriel très fort. », a pour sa part affirmé Thierry Mallet, PDG du groupe Transdev qui exploitera cette ligne dès la fin de l’été. « Nous avons encore besoin d’optimiser les coûts, mais cela marche et c’est une réalité économique. », a-t-il ajouté.

 

 

Jusqu’à 350 kilomètres d’autonomie

Les premiers usagers pourront emprunter ces bus zéro émission dans le courant de l’été, après une dernière phase de tests. Six bus rouleront sur une ligne de 14 kilomètres, avec une autonomie accrue. « On a une flexibilité d’utilisation par rapport au bus électrique qui est beaucoup plus grande. On a un rechargement très rapide et une autonomie plus grande de ces bus, plus de 300 à 350 kilomètres, ce que l’on ne peut pas faire avec des bus à batteries. », fait valoir Jean-Christophe Hoguet, le responsable développement du constructeur Safra.

 


 

Time : 1 mn 43 / [2]

 

Time : 1 mn 49 / [3]

 


 

Bus - 1

Pour illustration

 


 

Source :

https://www.europe1.fr/technologies/les-premiers-bus-100-hydrogene-en-france-bientot-lances-dans-le-pas-de-calais-3905919

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/houdain-presentation-premiere-ligne-bus-hydrogene-france-1688870.html

 

Article :

Europe 1 / France 3

 

Vidéo :

[1] Bruay-la-Buissière sera la première ville en France à mettre en service des bus à hydrogène – France 3 Hauts-de-France / YouTube

[2] Les nouveaux bus Tadao mis service dans le bassin minier – France 3 Hauts-de-France / YouTube

[3] 3 questions sur le nouveau bus à hydrogène du bassin minier – France 3 Hauts-de-France / YouTube

4 commentaires

    1. Toujours mieux que l’essence mais en amont reste le problème de l’énergie nucléaire…

      Si c’est de l’énergie provenant de barrage hydraulique, c’est tout autre.

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.