Dans le Vaucluse, les panneaux en provençal sont dans le viseur des autorités [Vidéo]

Publié par

 

Vaucluse - 1

Le village des Taillades dans le Vaucluse, le 30 septembre 2013. (Gérard Labriet / Photononstop)

 

 

Le Conseil départemental souhaite qu’il n’y ait plus qu’un seul panneau officiel à l’entrée des communes, celui du nom de la commune en français. Plusieurs maires dénoncent cette décision.

 

Le panneau « Perno Li Font » à l’entrée du village de Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse, bientôt enlevé ? Depuis quelques mois, le maintien des panneaux en langue provençale à l’entrée des communes du département fait l’objet d’un bras de fer entre les maires et le Conseil départemental.

 

Selon Le Figaro, mercredi 7 août, la collectivité a envoyé plusieurs courriers aux communes en leur demandant d’enlever les panneaux installés en dessous des panneaux officiels portant le nom de la commune, telle que l’indication « village fleuri », ou le nom du village en langue régionale.

 

 

Panneaux - 1

 

 

Les maires invoquent la défense du patrimoine

C’est le cas de la commune des Taillades, située dans le Luberon. Il y a trois ans, la municipalité y a fait installer un panneau indiquant le nom provençal du village. Or, « à la fin 2018, tous les maires ont reçu un avis du Conseil départemental indiquant le changement des panneaux d’entrée de ville. », raconte Nicole Girard, la maire des Taillades au Figaro. « On nous a expliqué qu’ils ne pouvaient pas être en entrée de ville au côté du panneau officiel. », poursuit-elle.

 


 

 Time : 1 mn 39 / [1]

 


 

Idem dans la commune de Pernes-les-Fontaines. « Ça fait trente-et-un qu’il est posé, cela fait du mal à personne, je ne pense pas que ça perturbe la circulation quand le touriste arrive. »dénonce le maire Pierre Gabert à La Provence, « si on l’enlève et qu’on l’installe ailleurs ça va faire une multiplication de panneaux et là ça risque de perturber l’automobiliste. »a défendu l’édile, qui évoque également une défense du patrimoine.

 


 

« Il y a de l’anglais partout, mais nous il faudrait que notre langue maternelle on la dénigre, qu’on la mette dans le fossé. »

 

 

Pierre Gabert, maire de Pernes-les-Fontaines à « La Provence »

 


 

L’application d’une loi de 1967

Interrogé, le Conseil départemental explique qu’il ne fait qu’appliquer une loi du 24 juillet 1967 selon laquelle ces panneaux en français délimitent officiellement la vitesse à l’entrée d’une agglomération et que doubler la signalétique pourrait réduire leur visibilité. « Il ne s’agit pas de supprimer les panneaux provençaux, mais de les déplacer. », insiste Maurice Chabert, le président du conseil départemental du Vaucluse, au Figaro.

 


 

« Il n’a jamais été question qu’on enlève les panneaux en langue provençale mais seulement de les mettre en agglomération, et non pas sous le panneau du département. »

 

 

Maurice Chabert, président du Conseil départemental du Vaucluse au « Figaro »

 


 

Maurice Chabert invoque également la lisibilité : « Le risque, c’est que chacun marque n’importe quoi en dessous du nom de la commune : ‘village protégé par des caméras’, ‘capitale du melon, de la truffe, de la cerise’ », ironise-t-il, en précisant qu’il entend enterrer l’affaire jusqu’aux élections municipales. « On va attendre que 20% de maires ne soient pas réélus ou ne se représentent plus, comme dans le reste de la France. »

 

En juin dernier, Jean-Pierre Richard, le président du collectif Prouvènço, qui défend l’identité provençale, a écrit au président du Conseil départemental du Vaucluse pour lui demander de revenir sur sa décision, relate Le FigaroSelon lui, le tribunal administratif de Montpellier avait bien autorisé en 2012 les signalétiques en occitan à Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), une victoire pour les défenseurs des langues régionales, rappelle Midi Libre.

 


 

Lettre 

Le courrier adressé par le collectif Prouvènço au Conseil départemental © Radio France – Stéphane Garcia

 


 

Pierre Gabert

Pierre Gabert, maire de Pernes-les-Fontaines, ne comprend pas cette décision du Conseil départemental. Photo Ange Esposito

 


 

Source :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000829916

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/vaucluse-le-retrait-des-panneaux-provencaux-suscite-la-polemique-20190807

https://www.francetvinfo.fr/france/dans-le-vaucluse-les-panneaux-en-provencal-sont-dans-le-viseur-des-autorites_3568465.html

https://www.francebleu.fr/infos/societe/des-panneaux-provencaux-retires-dans-certaines-communes-de-vaucluse-1564678292

https://www.lepoint.fr/politique/vaucluse-les-panneaux-en-provencal-vont-ils-vraiment-disparaitre-07-08-2019-2328834_20.php

 

Article :

France tv info

 

Vidéo :

[1] Les panneaux des noms de ville en provençal vont-ils disparaitre ? – La Provence / YouTube

22 commentaires

  1. C’est par chez moi, on signe tous une pétition, même si cette pétition ne va rien donner, le préfet Claude Chabert (si tu voyais sa tête, tu comprendrais de suite qu’il n’a pas inventé le fil à couper le beurre, et qu’il est certainement pas du vaucluse où alors de la haute sphère du vaucluse qui ne comprend pas grand chose à la citoyenneté et au patrimoine). Ils sont vicieux, ils attendent que les maires ne soient pas réélu pour remettre sur le tapis cette histoire de panneau, tous les maires des villages et villes du vaucluse, devraient se prendre ce panneaux en provençal et devrait le laisser. C’est normalement le maire qui a autorité dans sa ville et plus encore, le citoyen qui élis le maire, le préfet lui devrait travailler pour nous et non dicter ses lois de merde (excusait l’expression, mais le ras le bol des gens riches qui pondent des lois de merde y en a ras le cul) .

    Aimé par 1 personne

    1. Toute la carte administrative,régionale, etc… de la France va être redéfinie dans le cadre de’ l’UE et des traités internationaux supranationaux. Ils veulent araser ‘l’ancien monde’ pour reconstruire le nouveau.

      Il y a de très bons ouvrages sérieux avec cartes sur le sujet.

      Bref, il n’y aura plus de France mais des eurorégions…

      Aimé par 1 personne

      1. Entre nous, les Corses et les Bretons se laisseront pas faire, ils ont raison, ça serait bien qu’en Provence on soit un peu pareil, mais beaucoup de Parisien Riche viennent chez nous, les gens qui sont adepte du conformisme, qui ont gagné beaucoup d’argent et sont de bon petit moutons…

        Aimé par 1 personne

      2. Je sais, je sais mais je suis positive, je me dit qu’il y a peut être, certainement, quelque chose, quelqu’un qui renversera ce projet… j’ai peut être tort, mais au moins je ne fais de mal à personne et surtout j’ai l’espoir…

        Aimé par 1 personne

      3. J’ai vu, merci, effectivement ils ont raison l’espoir est important mais trop est dangereux, il y a un juste milieu. Je sais, mais j’espère, cependant je m’adapte mais sans me soumettre…

        Aimé par 1 personne

      4. Comme je dis à mon mari quand il me dit comme toi, tout est joué, on peut rien faire.. je lui répond « alors quoi? on prend la corde? le flingue? on se soumet? eh bien non on essaiera de se rapprocher de gens comme nous, de résistant…

        Aimé par 1 personne

      5. Il y a les réalités des événements mais il faut être le petit grain de sable dans leur machine et plus nous serons nombreux, plus leur système se grippera mais vu la nature humaine, je n’y crois pas trop. Mais gardons espoir Émilie.

        Aimé par 1 personne

  2. Vouloir s’en prendre à tout ce qui est notre patrimoine ( et malheureusement il n’en reste plus beaucoup ) c’est franchement pitoyable, du grand n’importe quoi – Nous avons des langues locales dans chacune de nos régions françaises, tout comme des costumes, des musiques et airs folkloriques, et c’est ce qui fait, aussi, la richesse de notre pays. Qu’est ce qui est dérangeant dans le fait d’avoir un panneau qui donne le nom de la commune dans la langue locale.

    Aimé par 1 personne

  3. Bah oui!…des fois qu’on (cons) ne sache pas qu’en ville il faut rouler à 50 ! Et puis il faut laisser de la place pour les radars…aille aille aille! Ils n’ont que ça à faire là haut d’agacer le petit peuple?

    Aimé par 1 personne

    1. Je crains fort que les dés soient déjà lancés.

      https://aphadolie.com/2017/12/05/les-euroregions-pour-dynamiter-les-etats-videos/

      https://aphadolie.com/2018/03/23/aides-europeennes-regions-francaises-videos/

      https://aphadolie.com/2018/01/24/regions-francaises-sponsors-carte/

      Puis, regarde les Gilets Jaunes et autres manifestations (Mariage pour tous, Milieu médicale et scolaire, etc…) : Que cela a-t-il donné ?

      Le pouvoir n’est plus en France depuis bien longtemps et très peu à Bruxelles.

      J’espère avoir tord Jack.

      J'aime

      1. On en reparlera, regarde l’exemple des bonnets rouges en Bretagne, alors abandonner les noms en Breton surement pas, c’est très mal connaitre cette région.

        Aimé par 1 personne

      2. J’espère Jack mais lorsque je vois les régions et noms de villes, villages qui changent…

        Prends l’exemple de la Révolution dite française, combien de noms de lieux, de village et de ville ont changé…!?

        Rien que où je réside (banlieue parisienne) cela à changé je ne sais combien de fois.

        A ce jour, nous ne sommes pas armé intellectuellement, financièrement et armé tout court contre des forces qui elles le sont.

        Ils veulent araser les nations, je ne te l’apprends pas. Lorsque tu commences à formater dès l’enfance (l’école) la génération qui arrivera sur la scène sociétale sera bien malléable.

        Ce projet ne date hélas pas d’hier et le plus triste dans tout cela, c’est que quasiment tout le monde s’en fiche ou ne voit rien venir.

        J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.