Les légendes du cinéma : Patrick Swayze [Vidéos]

Publié par

 

Patrick Swayze - 2

 Patrick Swayze (1952-2009)

 

 

Né le 18 août 1952 à Houston, Patrick Swayze est le fils de Jesse Wayne Swayze, ancien champion de rodéo reconverti en dessinateur industriel et de Patricia Swayze, chorégraphe et professeur de danse. Issu d’une grande fratrie, il est le deuxième des cinq enfants du couple.

 

Avec sa sœur aînée, Vicky, il se passionne très jeune pour la danse et passe de longues heures dans le studio de sa mère, le Swayze Dance Studio.

 

Patrick Swayze a suivi différentes traditions spirituelles. Il fut élevé dans un cadre catholique, puis il étudia le bahaïsme, le bouddhisme ainsi que la scientologie.

 

L’acteur rencontre Lisa Niemi au début des années 70, elle est alors élève dans un cours de danse de sa mère. Le couple se marie le 12 juin 1975 à Houston.

 

Après des débuts de danseur dans les parades des parcs d’attrac­tions Disney, il abandonne le rêve de devenir danseur professionnel, quitte son Texas natal et s’installe à Hollywood.

 

Il fait une première apparition sur les écrans dans la comé­die musi­cale « Skatetown, USA » (1979). 

 

Dès 1982, suite au décès de son père qu’il adore, l’acteur plonge dans l’alcoolisme.

 

Francis Ford Coppola lui donne sa chance et lui confie un rôle dans son film « Outsiders » (1983).

 

Il récidive avec un rôle de danseur dans la comédie musicale « Staying alive » (1983) de Sylvester Stallone. Mais, ironie du sort, c’est grâce au rôle de Johnny Castle, professeur de danse, dans « Dirty Dancing » (1987) d’Emile Ardo­lino que Patrick Swayze acquiert le statut de star inter­na­tio­nale.

 

Sorti en août 1987 aux Etats-Unis, le film se hisse en tête du box-office avec 10 millions de dollars de recettes dès la première semaine. Il reçoit une nomination aux Golden Globes mais repart sans la statuette.

 


 

Time : 6 mn 48 / [1]

 


 

Il enchaîne ensuite les rôles dans des films au succès plus mitigés « Road House » (1989), « Un flic à Chicago » (1989) puis revient en tête d’affiche en 1990 avec « Ghost » aux côtés de Demi Moore et Whoopi Golberg. L’acteur insiste pour que ce soit Whoopi Goldberg qui obtienne le rôle. Lorsque qu’elle reçoit l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, elle adresse des remerciements appuyés à l’acteur, reconnu à Hollywood pour sa gentillesse.

 


 

Time : 3 mn 38 / [2]

 


 

Au cours des années 1990, il renoue avec ses anciens démons que sont l’alcool et la drogue.

 

En 1991, son inter­pré­ta­tion de bandit surfeur dans « Point Break » (Extrême Limite) de Kathryn Bige­low, face à Keanu Reeves, lui vaut également les faveurs du public.

 

 

Patrick Swayze - 1

Point Break (1991)

 

 

En 1992, il délaisse les rôles physiques pour interpréter un médecin dans la « Cité de la joie » de Roland Joffé, tourné en Inde.

 

En 1994, le suicide de sa sœur Vicky vient bouleverser à nouveau la vie Patrick Swayze, ce qui le pousse à suivre une cure de désintoxication, lui permettant ainsi de renouer avec le show business et à nouveau s’occuper de ses ranches en Californie et à Las Vegas.

 

Sa carrière marque le pas malgré des prestations remarquées; en 1996 il joue un drag queen dans « Extravagances », et un gourou pédophile en 2001 dans « Donnie Darko » face à Jake et Maggie Gyllenhaal.

 

En 2004, la suite de « Dirty Dancing 2 » est un échec commercial.

 

En 2005, il joue le rôle Jason Monk, un ancien agent dormant des services secrets britanniques, dans « Icône » (2005) un téléfilm réalisé par Charles Martin Smith.

 

En 2009, il tourne pour la télévision la première saison de la série « The Beast ».

 

Patrick Swayze a son étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

 

Artiste fragile, il avoue ses addictions à l’alcool dans son autobiographie coécrite avec son épouse, « Time of my Life ».

 


 

Time : 14 mn 36 / [3]

 


 

En janvier 2008, l’acteur apprend qu’il est atteint d’un cancer du pancréas. Il décède le 14 septembre 2009 à l’âge de 57 ans dans son ranch près de Los Angeles.

 

Patrick a été incinéré en toute intimité et ses cendres ont été dispersées par sa femme dans son ranch de Dias Alegres au Nouveau Mexique.

 


 

Patrick Swayze - 3

Patrick Swayze (1952-2009)

 


 

Projecteur - GIF

 


 

Source :

https://www.imdb.com/name/nm0000664/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Swayze

https://www.gala.fr/stars_et_gotha/patrick_swayze

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-13450/biographie/

 

Vidéo :

[1] Dirty Dancing – Time of my Life (Final Dance) – High Quality HD – Sabi Eva / YouTube

[2] Righteous Brothers – UNCHAINED MELODY – GHOST – dex2oo8 / YouTube

[3] Patrick SWAYZE, sa dernière interview FR – Chris Mart / YouTube

33 commentaires

      1. Il est clair que le premier ‘Point Break’ est devenu un film incontournable dans ce genre. Les suites ou autres sont que des copies. Néanmoins, je t’invite à le découvrir, il est possible qu’il te plaise.

        J'aime

      1. D’excellents films. La cité de la joie, je ne l’ai pas vu. Je vous invite à voir : Icône… Vous ne devriez pas être déçu. Il s’agit de l’un de ses derniers tournages (de mémoire).

        Aimé par 1 personne

  1. J’ai toujours adoré cet acteur. Il dégageait quelque chose de particulier. Mon film préféré est certainement « la cité de la joie ».
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

      1. Oui j’avais vu, j’avais même vu un documentaire où sa femme expliquait comment ils ont découvert son cancer, le fait qu’il aurait voulu des rôles de films un peu plus méchant mais qu’on le mettait toujours dans la case beau gosse… pourtant c’était un excellent acteur et danseur.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.