Fukushima : Le Japon envisage de déverser les eaux radioactives dans le Pacifique [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 04 / [1]

 


 

Fukushima - 2

Pour illustration

 

 

Plus d’un milliard de litres d’eau contaminée pourrait ainsi se retrouver dans l’océan.

 

En 2011, l’accident nucléaire de Fukushima, au Japon, n’a pas eu comme seules conséquences de dévaster la centrale. Sous la zone, les nappes phréatiques ont été largement contaminées par la catastrophe. Chaque semaine, 1400 tonnes d’eau radioactives sont ainsi récupérées et provisoirement stockées dans d’immenses réservoirs, en attendant de trouver une solution durable pour les décontaminer.

 

Mais la société Tecpo, qui exploite la centrale nucléaire, a annoncé le 9 août que d’ici, trois ans, il n’y aura plus la place nécessaire pour stocker cette eau. Le gouvernement japonais envisagerait donc de la rejeter dans l’océan Pacifique, relate RFI.

 

 

Fukushima - 1

Pour illustration

 

 

« C’est un problème qui concerne le monde entier. L’eau contaminée suivra les courants marins »

Actuellement, aucune technologie ne permet de décontaminer l’eau radioactive de Fukushima. Pour les experts nucléaires, un « rejet contrôlé » de ces litres d’eau contaminée dans l’océan reste donc la seule solution « réaliste ». Mais cette option fait bondir les défenseurs de l’environnement et inquiète la Corée du Sud voisine.

 

« Déverser cette eau dans l’océan est l’option la moins chère et la plus rapide, et nous sommes convaincus que c’est ce que fera le Japon. », déplore Chang Mari, représentante de Greenpeace en Corée du Sud, à RFI. « Une fois que cette eau contaminée et ce tritium seront dans l’océan, ils suivront les courants marins et se retrouveront partout, y compris dans la mer à l’est de la Corée. », ajoute-t-elle.

 

 

Twitte

 

 

Emportée par les courants marins, l’eau contaminée entraînera vraisemblablement une pollution des eaux sud-coréennes. « Les Coréens sont très inquiets. Nous avons besoin du soutien de la communauté internationale pour stopper le gouvernement japonais. C’est un problème qui concerne le monde entier. », explique la militante.

 

Greenpeace accuse le gouvernement japonais d’un manque de transparence sur les risques liés à la radioactivité du site de Fukushima. Sa représentante en Corée du Sud prévient : « On estime qu’il faudra attendre 17 ans pour que cette contamination radioactive soit assez diluée pour atteindre un niveau sûr. »

 

Par ailleurs, le temps est compté si l’on en croit les responsables de la centrale comme l’explique Futura Planète. Selon eux, si le site n’est pas vidé de ces grands réservoirs, il sera impossible de construire des installations de stockage sûres pour les débris de combustible fondu et autres contaminants qui seront bientôt extraits de la centrale dans le cadre des travaux de déclassement.

 


 

Time : 1 mn 31 [Vostvfr] / [2]

 


 

Fukushima - 3

Pour illustration

 


 

Source :

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20190813-japon-rejet-eau-radioactive-fukushima

https://www.20minutes.fr/monde/2582703-20190813-fukushima-japon-envisagerait-deverser-eaux-contaminees-pacifique

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-japon-envisage-de-deverser-l-eau-radioactive-de-fukushima-dans-le-pacifique_2094475.html

https://www.futura-sciences.com/planete/breves/environnement-eaux-radioactives-fukushima-pourraient-etre-deversees-ocean-1037/

 

Article :

L’express / Ouest France

 

Vidéo :

[1] Le Japon n’exclut pas de déverser les eaux contaminées de Fukushima dans le Pacifique – Demotivateur / Dailymotion

[2] Environmentalists slam Japan’s plan to release 1 mil. tons of radioactive waste into Pacific Ocean – ARIRANG NEWS / YouTube

6 commentaires

  1. Je ne comprend pas .. on parle tellement que les océans sont fragiles pour toute la biodiversité. Comment encore aujourd’hui, sachant les conséquences ont continu a faire du tord a l’océan

    Aimé par 1 personne

    1. Nous avons depuis bien longtemps remis notre destin et celui de la planète entres les mains de nantis globalistes sociopathes, il ne faut donc guère s’étonner de ce genre de situation.

      Tous les jours et quasiment dans tous les domaines, nous en payons le prix fort.

      Pour en revenir au sujet de cette publication, je ne suis pas océanographe mais si j’ai bonne mémoire, il y avait une projection (analyses, études, etc…) que si le Japon déversait les eaux radioactives de Fukushima dans l’océan Pacifique, ce serait tous les océans et toutes les mers de la planète qui seraient impactés (à différents niveaux), via les courants océaniques.

      Aimé par 3 personnes

  2. Confier cela au privé, quelle irresponsabilité politique. Chez nous, EDF a perdu des compétences, en sous traitant au privé. Les comptables n’ont strictement rien à faire, dans une centrale nucléaire.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.