Quand des chercheurs veulent supprimer les fuseaux horaires [Vidéo]

Publié par

 

Horloge - 2

Pour illustration

 

 

Deux scientifiques américains avancent l’idée de ne plus utiliser ce système de fuseaux horaires afin de faciliter les transactions financières, les communications et les transports à travers le monde. C’est l’idée émise par Steve Hanke et Dick Henry, deux scientifiques de la Johns Hopkins University à Baltimore comme le relate le Washington Post.

 

 

Des situations complexes et illogiques

Avant d’aller plus loin, il est important de savoir comment et pourquoi ces fuseaux horaires ont été dessinés. Dans la vidéo ci-dessous on se rend rapidement compte de certaines particularités. Comme le raconte Slate, de nombreuses régions du monde sont en retard ou en avance par rapport au tracé initial des méridiens et de l’heure naturelle à cause du choix arbitraire de certains États.

 


 

Time : 5 mn 20 / [1]

 


 

En effet, le choix de ces fuseaux horaires est plus souvent politique ou économique que scientifique. Récemment, la Crimée est passée à l’heure de Moscou et compte désormais une heure de décalage avec l’Ukraine voisine. En août dernier, la Corée du Nord avait décidé de remonter toutes les horloges du pays d’une demi-heure, créant ainsi son propre fuseau horaire. Sans oublier que le Népal dispose d’un fuseau horaire atypique, puisque décalé de 5h45 par rapport à Londres.

 

 

Une solution radicale

« L’heure solaire était très bien quand presque toute l’activité était locale. », soulignent les deux chercheurs dans le Washington Post.

 

« Mais aujourd’hui, une grande partie de l’activité est mondiale. », se défendent-ils. Reprenant l’exemple de Samoa, fin 2011, qui s’est mis à l’heure australienne et néo-zélandaise, ses principaux partenaires commerciaux. Ils suggèrent de fixer une seule référence de temps pour le monde entier, l’heure de Londres. Par exemple, quand il sera 14h à Londres, il sera 14h partout ailleurs. Évidemment, chacun continuerait à vivre selon le rythme solaire pour se lever et se coucher mais certains déjeuneront à 2h du matin tandis que d’autre dormiront paisiblement à 16h. On ne se posera plus la question de savoir qu’elle heure est-il à l’autre bout du monde. Même si cette idée n’est pas complètement neuve, l’UTC ou le temps universel coordonné, reprend le même principe d’heure universelle calqué sur le méridien de Greenwich.

 

 

Map - 1

 

 

Les transactions commerciales seraient peut-être simplifiées, mais l’heure unique risquerait toutefois de poser quelques problèmes, comme le raconte Discovery News. Même si on ne se demandera plus qu’elle heure il est à New-York ou à Pékin, on se demandera quand même s’ils sont en train de dormir ou de dîner. Est-ce le soir ? Le matin ? La nuit ? Des milliards de personnes devraient reconsidérer leur rapport au temps.

 


 

Horloge - 1

Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Méridien_de_Greenwich

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_quand-les-chercheurs-veulent-supprimer-les-fuseaux-horaires?id=9216966

 

Article :

rtbf.be / Le 18 février 2016

 

Vidéo :

[1] L’étrange découpage des fuseaux horaires expliqué en 5 minutes – Le Monde / YouTube

16 commentaires

    1. Tout à fait en accord avec vos propos propos. Nos cycles circadiens évoluent en fonction du jour et de la nuit. Il y a certes les lumières artificielles mais il n’en reste pas moins que notre horloge biologique s’en trouve perturbée.

      Merci pour votre visite et commentaire.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.