Un jeune qui ne mangeait que des frites, du pain et des chips perd l’ouïe et la vue [Vidéo]

Publié par

 

Ships

Pour illustration

 

 

Le mauvais régime alimentaire, essentiellement constitué de chips et de frites, d’un jeune anglais depuis qu’il est enfant, a entraîné chez lui de graves troubles de santé. À 19 ans, il souffre aujourd’hui de perte d’audition et de cécité.

 

Son cas vient de faire l’objet d’une publication dans la revue médicale Annals of internal medecineIl est aussi relayé dans plusieurs journaux britanniques comme The Guardian et The Independant. Preuve que la chose est sérieuse. Un jeune homme âgé de 19 ans et originaire de la région de Bristol, en Angleterre, est devenu sourd et aveugle à cause… de son régime alimentaire.

 

Sa famille a réalisé que son état de santé « n’allait pas » à l’âge de 14 ans. L’adolescent, très difficile en matière de nourriture depuis qu’il était petit, se disait alors constamment « fatigué et malade ». On lui prescrit des suppléments contre un déficit en vitamine B12. Mais le garçon rechigne à les prendre et continue de mal manger, sans fruits, ni légumes. Une année passe et les problèmes s’intensifient : il commence à perdre l’audition et ressent des troubles de la vision.

 


 

Time : 1 mn 06 / [1]

 


 

Trois ans plus tard, les médecins du Bristol eye hospital lui diagnostiquent une cécité irréversible, liée à une maladie appelée neuropathie optique nutritionnelle (NON). Cette pathologie est plus généralement observée dans les zones de famine, de guerre et de catastrophes naturelles, comme l’a noté le quotidien Sud Ouest, qui s’est également penché sur ce cas.

 

« Une aversion pour certaines textures d’aliments »

Les docteurs se rendent alors compte que le jeune homme souffre de multiples carences : vitamine B12, vitamine D, cuivre, sélénium… Des manques liés à ses très mauvaises habitudes alimentaires. « Il mangeait essentiellement une portion de frites provenant d’un snack. Il avait également l’habitude de prendre des chips (Pringles) et parfois des tranches de pain blanc et des tranches de jambon, mais jamais de fruits et légumes. », relève la docteur Denize Atan, l’une des auteurs de l’article paru dans Annals of internal medicine.

 

Le garçon avait « une aversion pour certaines textures d’aliments qu’il ne pouvait pas tolérer. Les frites et les chips étaient donc les seuls types d’aliments qu’il souhaitait manger. », poursuit la spécialiste. Cette « aversion » relève en fait d’un trouble alimentaire connu : l’ARFIDAvoidant and Restrictive Food Intake Disorder. « Ceux qui souffrent de cette maladie évitent souvent les aliments ayant une texture, une odeur, un goût ou une apparence particulière, ou ne les mangent qu’à une certaine température », le site d’information médicale Medisite.

 

La mère du jeune homme a indiqué que ce trouble remontait à l’enfance du son fils, quand il avait 7 ans. « Il a commencé à rentrer à la maison après l’école sans avoir touché à son panier-repas. », a-t-elle raconté dans les médias anglais. « Si je lui faisais de bons sandwichs et lui mettais un fruit avec, il ne mangeait rien… » Comme le garçon avait toujours été « maigre comme un clou », la famille ne s’est pas préoccupée davantage des mauvaises habitudes alimentaires qu’il a prises petit à petit.

 

« Nous ne pouvions pas y croire quand on nous a dit ce qui était arrivé. On nous dit que les dégâts sont irréversibles. C’est un cauchemar. », a déclaré sa mère, qui souhaite garder l’anonymat pour elle et son fils. « Il n’a pas de vie sociale à proprement parler maintenant. Après avoir quitté l’école, il est entré au collège pour suivre un cours d’informatique. Mais il a dû abandonner parce qu’il ne pouvait rien voir ou rien entendre. Il aimerait un travail, mais il n’a pas été capable de trouver quoi que ce soit qu’il puisse faire. J’ai dû quitter mon travail dans un pub. Je le soigne maintenant à temps plein. »

 

De leur côté, les médecins qui ont médiatisé ce cas espèrent alerter sur les complications, notamment visuelles, d’une alimentation limitée à la « malbouffe ».

 


 

Frittes

Pour illustration

 


 

Source :

https://annals.org/aim/article-abstract/2749497/blindness-caused-junk-food-diet

https://www.medisite.fr/manger-trop-de-frites-et-de-chips-peut-vous-rendre-aveugle.5531036..html

https://www.20minutes.fr/insolite/2596791-20190904-royaume-uni-ado-17-ans-mangeait-frites-pain-chips-perd-vue

https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2019/sep/03/british-teenager-loses-sight-and-hearing-due-to-processed-food-diet

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/nutrition-patient-bizarre-adolescent-perd-vue-ouie-parce-quil-mangeait-trop-chips-77469/

https://www.ouest-france.fr/sante/nutrition/un-jeune-britannique-perd-la-vue-et-l-ouie-apres-des-annees-se-nourrir-de-chips-et-de-frites-6504601

 

Article :

Ouest France

 

Vidéo :

[1] Il perd la vue et l’audition à cause d’une alimentation déséquilibrée – Medisite Video Sante / YouTube

6 commentaires

  1. Quand on imagine ce qu’il entre dans la composition des chips, des frites ( et l’huile dans laquelle elles sont cuites ) le pain ( farine etc… ) et sucreries en tous genres , je ne sais si cela (la malbouffe) fait perdre la vue et l’ouïe, mais que ça contribue à générer des gros problèmes sur la santé, oui !

    Aimé par 2 personnes

Répondre à Aphadolie Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.