Citations | Quotes : Confucius [Vidéo]

Publié par

 

Confucius

Confucius (551 av. J.-C. -479 av. J.-C.), philosophe chinois

 

 

« La raison est un miroir qu’on a reçu du ciel ; il se ternit, il faut l’essuyer. Il faut commencer par se corriger soi-même avant de vouloir corriger les hommes. »

 

« L’homme supérieur fait de l’équité et de la justice la base de toutes ses actions. »

 

« Occupe-toi du soin de prévenir les crimes, pour diminuer le soin de les punir. »

 

« L’homme sans vertu ne trouve dans les richesses que les moyens de satisfaire ses vices. »

 

« On triomphe des mauvaises habitudes plus aisément aujourd’hui que demain. »

 

« Qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour. »

 

« La modestie dirige l’homme supérieur ; la sincérité et la fidélité lui servent d’accomplissements. »

 

« Hélas ! Je n’ai encore vu personne qui aimât la vertu comme on aime la beauté corporelle. »

 

« L’homme qui ne médite ou ne prévoit pas les choses éloignées, doit éprouver un chagrin prochain. »

 

« Que vos paroles soient sincères et fidèles ; que vos actions soient honorables et dignes. »

 

« Soyez sévères envers vous-mêmes et indulgents envers les autres. »

 

« L’homme supérieur se conduit toujours conformément à la droiture et à la vérité. »

 

« Faites-vous un devoir de pratiquer la vertu de l’humanité, et ne l’abandonnez pas. »

 

« Qui est sévère envers lui-même et indulgent envers les autres évite les mécontentements. »

 

« L’âge de votre père et de votre mère ne doit pas être ignoré de vous ; il doit faire naître en vous, tantôt de la joie, tantôt de la crainte. »

 

« Un homme dépourvu de sincérité et de fidélité est un être incompréhensible à mes yeux. »

 

« Celui dont la crainte et le respect sont conformes aux lois de la politesse, éloigne de lui la honte. »

 

« Il y a une communication intime entre le ciel et le peuple ; que ceux qui gouvernent les peuples soient donc attentifs et réservés. »

 

« Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la promesse est une dette. »

 

« Quand on peut accomplir sa promesse sans manquer à la justice, il faut tenir sa parole. »

 

« La conscience est la lumière de l’intelligence pour distinguer le bien du mal. »

 

« Rendez le bien pour le bien, et la justice pour le mal. »

 

« L’homme supérieur ne demande qu’à soi-même ; l’homme sans mérite demande tout aux autres. »

 

« Le silence est un ami qui ne trahit jamais. »

 

« Apprendre sans réfléchir est vain ; réfléchir sans apprendre est dangereux. »

 

« Le sage est calme et serein ; l’homme de peu est toujours accablé de soucis. »

 

« On peut connaître la vertu d’un homme en observant ses défauts. »

 


 

Time : 2 mn 50 / [1]

 


 

Jardin chinois

Pour illustration

 

 

Biographie succincte :

Confucius est né le 28 septembre 551 av. J.-C. à Zou et mort le 11 mai 479 av. J.-C. à Qufu.

 

Les idées de Confucius ont influencé toutes les civilisations d’Asie de l’Est. La croyance en la capacité de l’homme ordinaire à modifier son propre destin caractérise cet héritage. En contraste avec son incroyable influence, la vie de Confucius est d’une simplicité exemplaire.

 

Instruit par sa mère, il se distingue par une infatigable envie d’apprendre. Sa maîtrise des arts lui permet d’ailleurs de débuter une brillante carrière d’enseignant. Il s’implique en politique, souhaitant mettre ses idées humanistes en pratique auprès des gouvernements. Il devient magistrat puis ministre de la Justice dans l’Etat de Lu.

 

A 56 ans, il réalise finalement que ses supérieurs ne sont pas intéressés par ses idées et quitte le pays pour un exil de douze ans. Pendant ce temps sa réputation d’homme de vision se répand.

 

A 67 ans, il retourne chez lui pour enseigner et écrire. Ses ‘Entretiens’ et ses théories, largement popularisés par ses disciples, constituent une doctrine de perfectionnement moral.

 

L’enseignement de Confucius repose sur six livres : le Livre des Odes, le Livre des documents historiques, le Livre des Mutations, le Livre des Rites, les Annales des Printemps et des Automnes, et le Canon de la musique.

 


 

Temple - Chine

Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Confucius

https://www.mon-poeme.fr/citations-confucius/

https://citations.ouest-france.fr/citations-confucius-205.html

 

Vidéo :

[1] Les plus belles citations de Confucius – Mesalyne / YouTube

 

4 commentaires

  1. Il a abordé toutes les facettes de la vie humaine et sa doctrine philosophique est bienveillante puisqu’elle aborde tolérance, bonne conduite, bonté, bienveillance, respect, protection vis à vis du prochain etc…)- Elle reste incontournable et pleine de sagesse. Dans le monde chaotique qui est le nôtre, le lire fait du bien et on rêve que certaines de ses paroles soient appliquées …

    Aimé par 3 personnes

  2. Certaines de ses pensées nous rappellent un personnage ayant peut-être existé il y a deux mille ans, bien que j’en ai noté une qui n’ose pas tant : « Rendez le bien pour le bien, et la justice pour le mal. »
    Il ne va pas jusqu’à le rendre le bien pour le mal. C’est dommage.
    La justice, quoiqu’elle soit une chose toute relative n’a jamais éradiqué le mal.
    Certains hommes, en rendant le bien au mal ont changé beaucoup plus le monde, mais ils sont rares à avoir relever ce défi, raison pour laquelle il est si difficile d’en observer les effets.
    Salutation
    Juan.

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.