Mentir aux enfants pourrait les rendre manipulateurs [Vidéo]

Publié par

 

Enfants - 1

Pour illustration

 

 

Une étude menée par l’université de Singapour suggère que les mensonges des parents peuvent avoir des répercussions sur le mental de leurs enfants, y compris à l’âge adulte.

 

Les parents mentent forcément un peu à leurs enfants. Par dépit, par omission ou parfois pour « le bien » de leur progéniture. Mais attention à limiter vos mensonges et à essayer le plus possible de fournir une argumentation honnête à vos têtes blondes quand vous refusez d’accéder à l’une de leurs requêtes, préviennent des chercheurs de l’Université nationale de Singapour.

 

 

Au plus tu me mens, au plus je deviendrais manipulateur

Ces derniers ont mené — en collaboration avec les Universités de Toronto (Canada), de San Diego (États-Unis) et du Zhejiang (Chine) — une étude publiée dans The Journal of Experimental Child Psychology. Pour cette recherche, 379 jeunes adultes (âgés en moyenne de 21 ans) ont été invités à remplir quatre questionnaires.

 

Le premier consistait à indiquer la fréquence à laquelle ils estimaient que leurs parents leur mentaient lorsqu’ils étaient enfants. Par exemple : « Si tu ne viens pas avec moi maintenant, je te laisserai ici tout seul ». Ou encore : « Je n’ai pas pris mon portefeuille sur moi, nous reviendrons un autre jour ». Le deuxième questionnaire était consacré aux propres mensonges des participants, cette fois formulé à l’adresse de leurs parents. Enfin, les deux derniers portaient sur le comportement prosocial des volontaires et leur tendance à se comporter de façon égoïste et impulsive.

 

 

Enfant - 2

« L’affirmation de l’autorité sur les enfants est une forme d’intrusion psychologique qui peut miner le sentiment d’autonomie des enfants et entraîner leur rejet, ce qui finit par saper leur bien-être émotionnel » explique Peipei Setoh, principale autrice de l’étude. © Cheryl Holt, Pixabay

 

 

En examinant les réponses, les auteurs de l’étude ont constaté que les adultes dont les parents semblaient leur mentir fréquemment étaient davantage susceptibles d’adopter un comportement intrusif, voire manipulateur. « L’affirmation de l’autorité sur les enfants est une forme d’intrusion psychologique qui peut miner le sentiment d’autonomie des enfants et entraîner leur rejet, ce qui finit par saper leur bien-être émotionnel. Les parents devraient être conscients de ces implications potentielles et envisager des alternatives au mensonge. », suggère Peipei Setoh, professeure assistante à l’École des sciences sociales de l’Université nationale de Singapour (NTU) et autrice principale de l’étude.

 

 

Une étude basée sur des souvenirs

Si cette théorie s’avère intéressante, elle comporte toutefois des limites. À commencer par le fait que les réponses ont été obtenues à partir d’auto-évaluations des participants et, de surcroît, basées sur des souvenirs remontant à leur enfance. Les auteurs de l’étude précisent également qu’il serait judicieux de faire intervenir les parents dans de futures recherches sur le sujet, afin de distinguer les mensonges « inoffensifs » de ceux qui pourraient nuire au bien-être psychologique de leurs enfants.

 


 

Bonus vidéo

Time : 39 mn 24 / [1]

 


 

Pinocchio

Pour illustration

 


 

Source :

https://www.sciencedaily.com/releases/2019/10/191002102759.htm

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S002209651830540X?via%3Dihub

https://www.magicmaman.com/mentir-a-ses-enfants-en-ferait-des-manipulateurs,3642434.asp

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/enfant-mentir-enfants-pourrait-rendre-manipulateurs-77797/

 

Article :

Futura Sciences

 

Vidéo :

[1] L’enfant manipulateur et l’origine de la perversion narcissique – Une psy à la maison / YouTube

8 commentaires

  1. éduquer un enfant n’a jamais été chose facile et on ne vous donne pas de mode d’emploi pour savoir si vous faites bien ou non. Mais franchement si il y a une chose à ne pas faire c’est lui mentir ! ça c’est une base du savoir bien faire. Les enfants, de façon générale, veulent toujours savoir et questionnent beaucoup , le mot pourquoi revient beaucoup. Bien sur il y a des sujets délicats, mais plutôt que de mentir, il faut juste trouver les mots adaptés à leur âge et donner une réelle explication plutôt qu’une excuse bidon. C’est pas évident parfois, mais l’enfant n’est pas stupide et comprendre que vous lui avez menti, l’incitera à faire de même.

    Aimé par 3 personnes

  2. Vers l’âge de 9 ou 10 ans, mon fils a prit une tarte par son père, un peu plus loin il a vu son grand-père paternelle et est aller se plaindre de cet acte… son père est arrivé par derrière en disant que c’était faux! Il en a était choqué!! Depuis le pied d’estale en a prit un coup… Pour apaiser sa tristesse, je lui ai fais remarquer que tout d’abord son père l’aimait mais que, comme chaque individu, il a ses propres limites qui ne desservent qu’à lui même. Le bon côté des choses, c’est que quand il lui ment, il le sait et s’en protège…

    Aimé par 1 personne

    1. L’éducation est art et je crois que quelque part on a perdu la quintessence (par rapport à ce que je vois de la société en général).

      PS : Pour ma chaîne YouTube, j’ai choisi l’option ‘aucun commentaire’ car j’ai déjà un peu de mal à m’occuper de mon blog (cause santé). Si je me disperse, je n’y arriverai pas du tout.

      Aimé par 1 personne

Répondre à nuage1962 Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.