Moringa : bienfaits médicinales et nutritionnels [Vidéo]

Publié par

 

Moringa - 2

Pour illustration

 


 

Moringa oleifera, souvent appelée simplement moringa, est l’espèce la plus cultivée du genre Moringa de la famille monotypique des Moringaceae.

 

Originaire du nord de l’Inde (contreforts sud de l’Himalaya) et du Sri-lanka (Ceylan), elle est maintenant acclimatée dans presque toutes les régions tropicales : ce petit arbre mellifère à croissance rapide, résistant à la sécheresse, peut mesurer jusqu’à 10 mètres. Ses jeunes gousses et les feuilles sont utilisées comme légumes. Les bourgeons axillaires sur la tige verte apparaissent à partir de la mi-mai. C’est à cette période de l’année qu’il y a une reprise de la croissance végétale. Les graines peuvent également être utilisées pour la purification de l’eau, comme détergent, ou comme plante médicinale.

 


 

Moringa - 4

Pour illustration

 

 

Le moringa, de son nom scientifique moringa oleifera, est un arbre étonnant. Très utilisé dans la médecine ayurvédique, ses vertus thérapeutiques lui ont valu le surnom d’« arbre de vie ». Les multiples composés qu’il contient (protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments, flavonoïdes…) lui confèrent notamment des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Je vous invite à en savoir plus sur le moringa, une plante médicinale ancestrale à découvrir absolument.

 

 

Qu’est-ce que le moringa ? Origine et utilisations traditionnelles

Encore peu connu dans le monde de la phytothérapie et des compléments alimentaires, le moringa renferme pourtant de nombreux bienfaits. Avant de s’intéresser de plus près à ses propriétés médicinales, faisons un petit point botanique.

 

Le moringa est un arbre qui appartient à la famille des Moringaceae. Elle regroupe plus d’une dizaine d’espèces de moringa différentes, moringa oleifera étant la plus connue. Le moringa est originaire d’Inde et du Sri-Lanka dont il apprécie le climat tropical. L’arbre peut mesurer jusqu’à 12 m de hauteur et produit des fruits appelés « capsules » qui renferment les graines.

 

En Inde, presque toutes les parties du moringa sont utilisées en cuisine, des capsules jusqu’aux racines. Le moringa fait aussi l’objet d’une utilisation médicinale et est l’une des plantes phares de la médecine traditionnelle indienne. Cet « arbre de vie » est recommandé pour soigner de nombreux maux, protéger l’organisme et renforcer le système immunitaire.

 

Les recherches consacrées au moringa ont mis en évidence son caractère nutritif, ses puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Le moringa semble également prometteur dans le traitement du diabète et de l’hypercholestérolémie.

 

 

Quels sont les bienfaits du moringa sur la santé ?

Si toutes les parties du moringa sont comestibles, ce sont les feuilles qui renferment le plus d’actifs. Elles sont particulièrement riches en vitamines, en fer, en calcium, contiennent 9 acides aminés essentiels et des flavonoïdes. Les feuilles de moringa sont un véritable cocktail de bienfaits pour la santé !

 

Cette composition exceptionnelle explique notamment l’action antioxydante et anti-inflammatoire du moringa. Sa richesse en vitamines, minéraux et protéines est également intéressante pour lutter contre la malnutrition et limiter les carences.

 

 

1. Exerce une action antioxydante

Les feuilles de moringa possèdent tous les actifs nécessaires pour lutter contre les radicaux libres et limiter les dommages au niveau des cellules. Ainsi, 100 g de feuilles de moringa renferment 51,7 mg de vitamine C et 0,378 mg de vitamine A (bêta-carotène). Sans compter la quercétine et l’acide chlorogénique, des molécules organiques au pouvoir antioxydant.

 

En 2019, cette étude a démontré l’activité antioxydante des feuilles de moringa oleifera. Elles exercent une activité de piégeage importante sur les radicaux DPPH (2,2-diphényl-1-picrylhydrazyle).

 

 

2. Réduit l’inflammation

Le moringa est également connu pour son action anti-inflammatoire. Il réduit l’inflammation en supprimant certaines enzymes inflammatoires comme la cyclooxygénase-2. En 2019, une étude a démontré que l’extrait de moringa oleifera atténue l’expression inflammatoire. Il s’est avéré particulièrement efficace pour réduire l’inflammation en cas de mammite bovine chez les animaux.

 

L’action anti-inflammatoire des feuilles de moringa est complétée par l’activité de la quercétine et des isothiocyanates. La première est un flavonoïde qui inhibe la formation des médiateurs de l’inflammation. Les isothiocyanates, quant à eux, sont des composés organo-sulfurés qui réduisent l’inflammation impliquée dans de nombreuses maladies cardiaques et le cancer.

 

 

3. Lutte contre la malnutrition et réduit les carences

Vous l’aurez compris : les feuilles de moringa sont très nutritives. Elles sont une excellente source de vitamines, minéraux et protéines. Cette composition est idéale pour limiter les carences alimentaires et lutter contre la malnutrition. Par exemple, 100 g de feuilles de moringa contiennent 30 mg de calcium, 45 mg de magnésium et une quantité importante de fer. Dans les pays en développement, elles sont intégrées à l’alimentation des nourrissons et des femmes allaitantes.

 

En raison de leur teneur en nutriments, les feuilles de moringa sont recommandées en cas de fatigue, pour améliorer les performances physiques et renforcer le système immunitaire.

 

 

4. Baisse la glycémie et le mauvais cholestérol

Enfin, d’autres recherches ont mis en évidence le potentiel thérapeutique du moringa pour baisser le taux de sucre dans le sang et le mauvais cholestérol. Les isothiocyanates, en plus d’être anti-inflammatoires, sont également hypoglycémiants. Comme le montre cette étude, ils réduisent la glycémie et suppriment les activités des enzymes α-amylase et α-glucosidase, impliquées dans la dégradation des sucres.

 

Le moringa est aussi bénéfique pour faire baisser le taux de LDL cholestérol ou « mauvais cholestérol ». Cette action est rendue possible grâce aux acides gras contenus dans les feuilles.

 

 

Quels sont les effets secondaires du moringa ?

La consommation de moringa présente très peu d’effets secondaires. En cas de surdosage ou de durée de prise trop longue, des maux d’estomac et des diarrhées peuvent toutefois apparaître. La consommation de moringa est déconseillée en cas d’hypoglycémie. Demandez conseil à votre médecin avant toute première prise de moringa.

 


 

Moringa - 1

 


 

Time : 17 mn 23 / [1]

 


 

Moringa - 3

Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moringa_oleifera

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31429148

https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/qu-est-ce-que-le-moringa-cette-218403

https://fr.sott.net/article/34464-Qu-est-ce-que-le-moringa-cette-plante-medicinale-ancestrale

https://www.doctissimo.fr/nutrition/sante-dans-l-assiette/secrets-des-aliments-sante/bienfaits-moringa

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/les-bons-aliments/les-supers-aliments/le-moringa-l-arbre-detox-624693

 

Article :

Agoravox / Sott

 

Vidéo :

[1] Moringa : prévention des maladies chroniques dégénératives – Christophe BERNARD / YouTube

14 commentaires

  1. Beaucoup cherche à vivre plus longtemps. Chacun a sa petite recette, quelle est la plus efficace?? Pour ma ma part je compte sur la médecine spatiale, qui à mon avis est la plus avancée et de très loin. En attendant cette aide, si quelqu’un à un remède remplaçant les merdes de statine, j’achète.

    Aimé par 1 personne

      1. Je suis vraiment choqué, je tombe peut-être de la lune; mais les médocs sont blindés de merde. Nano particules de titane et d’autres poisons, cela n’inquiète pas le moins du monde, médecins, pharmaciens diplômes, médias, agence du médicament??? Décidément/, je n’appartient pas à cette planète.

        Aimé par 2 personnes

  2. J’en utilise pour aider ma thyroïde à se rééquilibrer. Les associations bénéfiques:

    Moringa + curcuma : puissante synergie anti-inflammatoire !
    Moringa + acérola ou baobab : pour booster la vitamine C.
    Moringa + maca : cocktail énergétique anti-fatigue et aphrodisiaque par excellence !
    Moringa + ginkgo biloba : l’activateur cérébral pour être plus lucide, plus concentré et moins stressé !
    Moringa + spiruline : pour faire le plein de nutriments et éviter les carences !
    Moringa + thé matcha : pour le plaisir gustatif en boisson ou en pâtisserie.
    

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.