Blackout : ce qu’il se passerait en cas de panne d’électricité à très grande échelle

Publié par

 

Ce n’est pas seulement de lumière dont vous allez manquer

 

Blackout - 4

Notre vulnérabilité énergétique va de pair avec notre dépendance à l’électricité. Mais que faire en cas de panne massive d’électricité? | Ryan Lum via Unsplash

 

 

En mars 2019, le Venezuela était plongé dans le noir à la suite d’une panne d’électricité d’une gravité exceptionnelle. Durant cinq jours, l’éclairage s’est éteint, les pompes à eau ont cessé de fonctionner, les hôpitaux n’étaient plus en mesure de soigner les patient·es. Au terme de ces cinq jours, plus d’une vingtaine de personnes étaient décédées, selon les Medicos por la Salud, une ONG de médecins.

 

Entre l’absence de générateurs ou leurs dysfonctionnements, le Venezuela n’était pas préparé à faire face à une crise de cette ampleur. Mais compte tenu de notre dépendance croissante à l’égard de l’électricité, peu de pays seraient réellement capables de se passer de cette précieuse ressource pendant plusieurs jours, et encore moins pendant plusieurs semaines.

 

De fait, chaque année, plusieurs millions de personnes aux États-Unis et au Canada sont privées d’électricité lorsque des tempêtes font tomber des lignes électriques. En juin 2019, c’est l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay et le sud du Brésil qui étaient touchés par une panne inattendue. Deux mois plus tard, le Royaume-Uni était plongé dans le noir et plus d’un million de personnes étaient concernées.

 

« Une grande partie de notre vie et de presque tout ce que nous faisons dépend désormais de l’énergie, et en particulier de notre approvisionnement en électricité. », rappelle Juliet Mian, directrice technique de Resilience Shift, qui aide les organisations et les particuliers à se préparer aux défaillances des infrastructures critiques.

 

 

Bye bye le frigo et internet

Par exemple, sans électricité, plus de feux de signalisation, ni de pompes à essence, ni de systèmes ferroviaires. L’approvisionnement de nourriture devient plus compliqué, notamment parce que les ordinateurs qui organisent la logistique ne fonctionnent plus et qu’il est impossible de réfrigérer les produits alimentaires. Chauffage et climatisation sont également rayées de la liste.

 

D’autre part, nos systèmes électriques sont très interdépendants. Dans le cas où ils seraient victimes d’attaques cyberterroristes ou d’agressions physiques coordonnées, plusieurs millions de personnes seraient potentiellement touchées. En Europe, le réseau électrique interconnecté relie plus de 530 millions de personnes dans trente-quatre pays.

 

D’où l’intérêt de savoir quoi faire lorsqu’une panne d’électricité survient. C’est ce que le Conseil de sécurité de l’infrastructure électrique (EIS Council) recommande. « Nous voulons que les gens réfléchissent à ces questions bien avant qu’il y ait un problème. », explique John Hetzel, directeur de la planification. « Lorsque le réseau électrique tombe en panne, il y a ce risque d’impacts en cascade qui peuvent se produire à la suite de ce qui peut sembler être un événement relativement mineur. »

 

Lampes, piles, eau, aliments non périssables et argent liquide seront de précieux alliés si la lumière s’éteint brusquement alors que vous étiez tranquillement en train d’écouter un bon podcast.

 


 

Blackout - 2

Pour illustration

 


 

Source :

http://www.slate.fr/story/183351/panne-electricite-tres-grande-echelle

https://www.bbc.com/future/article/20191023-what-would-happen-in-an-apocalyptic-blackout

 

Article :

Slate

15 commentaires

  1. Oui … ce serait bien catastrophique parce que quasi tout fonctionne avec cette énergie. Nous en sommes dépendants donc vulnérables ….et la situation sans elle serait, pour beaucoup, bien plus désastreuse qu’elle n’a pu l’être pour nos aïeux qui à une certaine époque ont vécu sans … La modernité n’a pas toujours que des bons côtés !

    Aimé par 1 personne

  2. On met tout dans le même panier, tout est électronique et fonctionne a l,électricité ..et une panne de longue durée serait vraiment catastrophique. Je me souviens ado nous avons manqué 1 semaine d’électricité heureusement en été, on faisait notre bouffe dans le foyer et se lavait a l’eau froide. mais nous étions pas désemparer comme si cela se passerait aujourd,hui

    Aimé par 1 personne

      1. Imaginez-vous, vivre en 1966. puis en 2019, une semaine sans électricité, je dis bien une semaine. Votre imagination en sort quoi??

        Aimé par 1 personne

  3. Après faut relativisé, sans électricité, ceux qui ont un appart se rapprocherons des jardins communaux, de leurs voisins, … comme avant que toute la technologie existe.

    Nous on se prépare, mais c’est long… jardin, four, méthode de cuisson, eau potable,… mais en fait, si ça arriverait, on s’adapterait, on s’entraiderait, et ça ne serait peut être pas si mal… ou alors vu la société dans laquelle on vit, beaucoup s’entretuerait.. lol.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.