Hong Kong : spirale de la violence et nouvelles stratégies des manifestants

Publié par

Time : 2 mn 23 / [1]

 


 

Hong Kong - 4

Pour illustration

 

 

À Hong Kong, un peu partout sur le territoire, des petits groupes s’organisent pour paralyser le territoire et épuiser les forces de l’ordre.

 

Gare saccagée, train brûlé, voies ferrées, rues et axes routiers bloqués…Hong Kong demeurait paralysée ce jeudi 14 novembre, pour le quatrième jour consécutif, par des manifestants prodémocratie. Après plus de cinq mois de manifestations, le mouvement de protestation dans l’ex-colonie britannique a adopté cette semaine une nouvelle tactique, dite de “l’éclosion généralisée”, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

 

Inspirée des techniques de guérilla, elle consiste à multiplier les actions de faible envergure, menées par des petits groupes, essentiellement des étudiants, pour éprouver au maximum les capacités de la police. Ainsi jeudi matin, des axes routiers vitaux pour la ville étaient obstrués par des barricades faites de bambous, de briques et d’un empilement d’objets divers.

 

 

Tout bloquer

Un des trois tunnels routiers, permettant de traverser le port de Hong Kong, était fermé à la circulation, tout comme nombre de stations de métros et de lignes de bus, entraînant une paralysie presque totale de la ville de 7,5 millions d’habitants. Les écoles et les universités sont restées fermées et des hôpitaux ont différé les interventions non urgentes. De nombreux commerces ont également gardé leur rideau baissé.

 

Le gouvernement hongkongais a demandé aux employeurs de se montrer souples avec les salariés ne pouvant se rendre au travail en raison des difficultés de circulation des transports en commun, vitaux au fonctionnement de la ville.

 

L’ex-colonie britannique connaît depuis juin sa pire crise politique depuis sa rétrocession à Pékin en 1997. Et la détermination des manifestants trouve en écho l’intransigeance de l’exécutif local et du gouvernement central chinois. Ils n’ont cessé d’affirmer qu’ils ne céderaient pas à la pression de la rue.

 

Depuis le début de la semaine, les scènes de violence se sont intensifiées à travers tout le territoire, éprouvant la police et affectant le métro, d’ordinaire très efficace en transportant quotidiennement plus de quatre millions de personnes. 

 

Selon le gouvernement, 70 personnes ont été hospitalisées mercredi, dont deux dans un état critique. Parmi elles, un homme de 70 ans frappé à la tête avec une brique, alors qu’il tentait de dégager une route.

 

 

Face aux policiers, des catapultes artisanales

La police a procédé jeudi matin à des tirs de gaz lacrymogènes à proximité de l’Université Polytechnique de Hong Kong où les manifestants étaient appelés à se rassembler. Dans un message posté sur Facebook, la police a accusé les ”émeutiers” d’avoir tiré “des flèches sur plusieurs policiers qui effectuaient une patrouille” jeudi matin près de cette Université.

 

 

Hong Kong - 1

Des flèches que la police accuse les manifestants de tirer sur les forces de l’ordre. Nurphoto via Getty Images

 

 

Face aux manifestants, les policiers multiplient eux aussi les violences et les arrestations arbitraires. Amnesty International fait état de gestes d’humiliation traumatisants à l’encontre des prodémocrates arrêtés, des triades pro-Chine, elles, frappent au hasard les manifestants.

 

Pour résister et continuer leurs manifestations, désormais de plus en plus limitées, les manifestants s’organisent de plus en plus stratégiquement avec une créativité et une minutie qui intriguent. Tous les moyens sont bons et les savoir-faire se développent. À l’aide de bambous et de scotch, par exemple, des étudiants ont déployé un nouvel arsenal de catapultes contre la police, en plus des arcs et des flèches qu’ils commençaient à utiliser.

 


 

Time : 5 mn 14 / [2]

 

Les manifestations se sont poursuivies à Hong Kong tout au long de l’après-midi et dans la soirée du 14 novembre 2019. La cinquième journée d’intenses manifestations a de nouveau été centrée sur plusieurs campus universitaires et quartiers d’affaires de la ville.

 

Les manifestants étudiants ont érigé des barricades renforcées et prolongé des barrages routiers, et les supporters qui ont regardé l’équipe internationale de football de Hong Kong s’affronter dans un match de qualification pour la Coupe du monde ont hué l’hymne national chinois et ont chanté Glory à Hong Kong.

 


 

Hong Kong - 5

Pour illustration

 


 

Time : 2 mn 38 / [3]

 

À Hong Kong, lors d’une nouvelle marche de protestation non autorisée, des affrontements ont rapidement eu lieu entre policiers et manifestants pro-démocrates, comme ils se revendiquent.

 

La police anti-émeutes a multiplié des arrestations, dont les images ont beaucoup tourné sur Twitter.

 


 

Hong Kong - 3

Pour illustration

 


 

Time : 1 mn 41 / [4]

 

[ATTENTION IMAGES VIOLENTES]

Un policier hongkongais a tiré lundi matin sur un manifestant masqué, le blessant au torse, alors que la mégapole était paralysée par des opérations de blocage de très grande ampleur menée par la mouvance pro-démocratie.

 

Une autre vidéo choquante a été diffusée sur les réseaux sociaux, elle montre un homme, prenant à partie les manifestants, aspergé de liquide inflammable avant d’être incendié.

 

Ces faits illustrent à nouveau la dégradation de la situation dans l’ex-colonie britannique, qui vit depuis cinq mois sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997.

 


 

Hong Kong - 2

Pour illustration

 


 

Source :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/hong-kong-manifestations-chine_fr_5dcd2ceae4b0a794d1fb297b

https://www.huffingtonpost.fr/entry/a-hong-kong-un-policier-tirer-a-balles-reelles-sur-un-manifestant_fr_5dc91118e4b0fcfb7f6932d1

 

Article :

Le HuffPost avec AFP

 

Vidéo :

[1] « L’éclosion généralisée », la nouvelle stratégie des manifestants à Hong Kong – LeHuffPost / YouTube

[2] Protests continue to grip Hong Kong – South China Morning Post / YouTube

[3] À Hong Kong, les images choquantes des dernières arrestations – LeHuffPost / YouTube

[4] Hong Kong : un manifestant blessé par balle, un homme brûlé vif – Le Parisien / YouTube

23 commentaires

    1. Cela s’embrase aux quatre coins de la planète eet j’en viens à me poser la question suivante : « Et si tout cela n’était pas orchestré comme les fumeux ‘Printemps arabes’, la ‘Révolution orange’ d’Ukraine, etc.. »…

      Aimé par 2 personnes

      1. C’est une grande question ! Mais on le sait : ceux qui nous gouvernent sont des grands chefs d’orchestre … Quand je dis  » grands  » c’est par leur position, talentueux ça c’est autre chose !

        Aimé par 1 personne

  1. Tant que les gouvernements ne changeront pas leur façon d’être et de faire, ce sont les peuples qui se chargeront d’eux, à plus ou moins longue échéance… le monde est déjà dans le chaos à cause des gouvernants (banques), ça risque de devenir l’enfer pour tous !

    Aimé par 3 personnes

  2. Le mouvement des gilets jaunes a entrainé plusieurs manifestation à travers le monde depuis un an… Peut on blamer la violence? Comme j’ai toujours appris à mes enfants « il faut écouter les autres, si on n’écoute pas, là nait la violence ».

    Aimé par 1 personne

  3. Et a voir comment les medias taisent ou diabolisent les manifestations montrent que non contrairement aux statistiques, non on est pas dans un pays libre
    Oui cest moins pire, pour le moment, que le régime stalinien mais cest pas parce quon se compare au pire quon est finalement bien placés

    Aimé par 1 personne

      1. c’est déjà programmé pour que ça empire. Les choses vont empirer sur tous les aspects; crise économique sans précédent, catastrophes écologiques, émeutes, le bordel partout.
        Et là quelqu’un va émerger et tout régler, et tout sera beau et mieux qu’avant… pendant un temps

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.