Léonard de Vinci a-t-il vraiment inventé toutes ces machines futuristes [Vidéos]

Publié par

Time : 2 mn 22 / [1]

 

Time : 2 mn 06 / [2]

 


 

Léonard de Vinci -1

Léonard de Vinci (1452-1519) / Pour illustration

 

 

Extrait :

Comme le raconte l’historien Pascal Brioist, membre du Centre d’études supérieures de la Renaissance à Tours et spécialiste de Léonard de Vinci la plupart des machines décrites sont déjà imaginées par les prédécesseurs de De Vinci. « On veut tellement faire de Léonard un génie qui a inventé le futur qu’on gomme complètement le fait que lui-même ne faisait que reprendre des inventions du Moyen-Âge, en les perfectionnant. »

 

 

Parachute - 1

On attribue à tort à Léonard De Vinci l’invention du parachute, mais un siècle avant lui des scientifiques chinois avaient déjà imaginé ce principe. (Photo : De Vinci/Wikicommons)

 

 

Les travaux sur le parachute sont par exemple déjà effectués par des scientifiques chinois un siècle avant De Vinci. Idem pour la mitrailleuse, appelée à la Renaissance « orgue d’artillerie », déjà imaginée dans les Flandres ou en Allemagne avant l’ingénieur italien.

 

 

La construction d’un mythe

Pourquoi pense-t-on alors, encore aujourd’hui, que Léonard de Vinci, au-delà du peintre, est ce brillant ingénieur qui avait tout imaginé des siècles avant tout le monde ? Tout vient de la redécouverte des planches du Codex Atlanticus en 1883, qui révèlent au grand public la figure de l’architecte-ingénieur.

 

À l’époque où Jules Verne écrit ses romans d’aventures peuplés de sous-marins et de machines volantes, Léonard devient celui qui a eu l’intuition du futur technologique : « Nous sommes dans les années 1880-1900, à une période où la France vient de vivre la défaite de 1870 face aux Prussiens. », poursuit Pascal Brioist. « Il y a besoin de mettre en valeur une sorte de génie latin face à la barbarie des Goths, quelques années seulement avant le début de la Première Guerre mondiale. De Vinci était déjà reconnu pour sa peinture, on en fait un visionnaire en mythifiant tout cela à des fins idéologiques et politiques. Les Italiens vont amplifier cette idée au moment du fascisme. Dans les années 1930, Mussolini organise une grande exposition universelle et va mettre en avant De Vinci, ce génie universel qui a inventé les machines du futur ! »

 

Si la littérature scientifique attribue à Leonard De Vinci la paternité du planeur et de l’hélice, on oublie que ce touche-à-tout s’est inspiré des travaux de Abbas Qasim Ibn Firnas.

 

Cet Andalou naît en 810 dans la province de Malaga. Il montre très tôt un intérêt pour les sciences, parmi lesquelles l’astronomie, la chimie et la physique. Durant sa jeunesse, il œuvre à la mise en place d’une manufacture de verre obtenu à partir du sable et de la roche.

 

Il conçoit également une clepsydre, horloge à eau fonctionnant sur le même principe que le sablier : l’écoulement d’une quantité d’eau fixe la durée écoulée. Un outil indispensable pour mesurer le temps lorsqu’il faisait nuit ou lorsque les conditions météorologiques ne permettaient pas d’utiliser les cadrans solaires.

 

 

Abbas Qasim Ibn Firnas

Abbas Qasim Ibn Firnas (810-887) / Pour illustration

 

 

Voler, un rêve inaccessible ?

Abbas Qasim Ibn Firnas est le premier à entreprendre le projet fou de voler dans les airs tel un oiseau. Vêtu d’un manteau orné de plumes, il s’élance du haut d’un minaret espérant planer… sans grand succès. Mais rien n’effraye l’Icare berbère : en 880 et à 70 ans, il tente à nouveau l’expérience en utilisant des ailes confectionnées avec du bois et recouvertes de plumes.

 

Une fois outillé, il se lance du haut d’une tour, parvient à planer quelque peu, et finit par se crasher. Résultat des courses : deux côtes cassées, mais une expérience prometteuse. C’est comme cela que le premier planeur dans l’histoire de l’humanité a été créé, ancêtre des Boeings et autres appareils à hélices qui nous permettent de voyager dans les airs aujourd’hui.

 

Comme le rappelle l’Académie espagnole des ingénieurs, « Abbas Ibn Firnas est entré dans l’histoire de l’aviation en réalisant la première tentative de vol scientifique ».

 


 

Léonard de Vinci - 2

Léonard de Vinci (1452-1519) / Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbas_ibn_Firnas

https://it.wikipedia.org/wiki/Leonardo_da_Vinci

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/histoire-abbas-ibn-firnas_mg_9333828

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/48994/reader/reader.html#!preferred/1/package/48994/pub/71054/page/17

 

Article :

Huffpost / Ouest-france

 

Vidéo :

[1] De Vinci a-t-il vraiment inventé toutes ces machines futuristes ? – Nat Geo France / YouTube

[2] Les machines volantes dessinées par De Vinci auraient-elles pu fonctionner ? – Nat Geo France / YouTube

18 commentaires

    1. Attendons-nous également que les portugais se ‘vengent’ également car ce ne sont pas les Frères Montgolfier qui ont fait voler la première montgolfière mais un portugais et très certainement avec le Portugal, la Chine… / lol

      Aimé par 2 personnes

    1. Tous pratiquement s’inspirent des uns des autres mais dans le cas de Léonard de Vinci, il y avait une véritable compétition avec les inventeurs de Florence et d’autres contrées… On ne peut donc en toute raison lui accorder le crédit de toutes ‘ses’ inventions. Mais les mythes ont la vie dure surtout lorsqu’ils sont instrumentalisés.

      J'aime

  1. Une chose est sure Léonard de Vinci a beaucoup copié et imité ce que d’autres avaient fait avant lui ( ou à son époque ) donc historiquement parlant ce serait une erreur ( comme tu le dis ) de lui accorder la paternité ( ou le crédit ) de ses inventions. Mais il a su, de par son talent, leur apporter des améliorations, modifications, des perfectionnements , des petits plus qui peuvent nous amener à penser qu’il été réellement inventif et talentueux. Et c’est en faisant de la sorte , en mettant en avant  » ses inventions  » qu’il pouvait trouver des mécènes. Cette petite parenthèse ne doit jamais faire oublier qu’il a été un immense dessinateur et un peintre d’une grande richesse avec une palette certes de son époque, mais qui fut différente toutefois dans la manière qu’il a eue de l’utiliser, notamment avec son fameux  » sfumato  » !

    Aimé par 1 personne

    1. Je te cite : « Une chose est sure Léonard de Vinci a beaucoup copié et imité ce que d’autres avaient fait avant lui (ou à son époque)… »,

      …La science progresse souvent ainsi mais il semble indéniable que certaines institutions ou groupes de réflexions (Think Tank) mettent en avant certains personnages pour en faire de véritable mythe qui sert certaines causes.

      Il n’y a pas que Léonard de Vinci. Je pense notamment aux Frères Montgolfier, etc…

      Maintenant, il n’en reste pas moins qu’il avait de très grands talents.

      Aimé par 1 personne

      1. Brillants et très créatifs tous les deux – Si le courant a été leur affaire ( continu pour Edison et alternatif pour Tesla) ils furent rivaux. Il y a toujours eu, je pense, quel que soit le domaine, quelqu’un qui découvre quelque chose et un autre qui veut développer , améliorer, mieux faire. Entre Edison et Tesla il y a eu une petite différence, c’est que le second n’a pas été à la recherche du profit. Il voulait plus approfondir et comprendre. A l’inverse Edison, dès qu’il trouvait, il cherchait à vendre.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.