Santé mentale : La came isole [Vidéo]

Publié par

Time : 14 mn 56 / [1]

 


 

DSM

Pour illustration

 

 

Synopsis :

Dépression, schizophrénie, boulimie, insomnie… Jusqu’ici tout va bien, les noms de ces troubles liés à nos chers cerveaux ne vous sont pas étrangers. Mais si j’évoque la phobie sociale, l’accumulation pathologique, le syndrome d’hyperphagie, de trouble disruptif avec dysrégulation émotionnelle… Vous voilà perdu·e·s.

 

Ne vous inquiétez pas, le DSM-5, la bible des maladies psychologiques, est là pour vous aider. Ou pas.

 

Plongez avec nous dans le monde merveilleux de la santé mentale.

 

Ses vrai·e·s malades, ses fausses maladies et ses joyeux laboratoires qui ne perdent jamais de vue leur rentabilité.

 

Pas fous.

 


 

Source :

https://wiki.datagueule.tv/Santémentale:la_came_isole(EP.91)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_diagnostique_et_statistique_des_troubles_mentaux

 

PDF : Psychiatrie – DSM 4

 

Vidéo :

[1] Santé mentale : La came isole – #DATAGUEULE 91 / YouTube

6 commentaires

  1. Oh, dommage, je n’ai pas accès à la vidéo. Le DSM est effectivement la bible retenue mais en France, la classification est la CIM si elle existe toujours.
    Faire un diagnostique en cas de crise (hospitalisation d’urgence par exemple) aide à la prendre en charge.
    Cependant, en psychiatrie, un état peu évoluer très rapidement. Un délire psychotique isolé n’est pas rare (stress intense avec décompensation).
    Le problème, c’est que le traitement mis en place n’est pas réévalué dans les jours qui suivent cette crise passagère.
    Ce traitement devenu inapproprié va devenir la cause des troubles futurs.
    Nous avons un « mauvais » usage de ce dont nous disposons.
    Je te souhaite un très bon weekend.

    Aimé par 1 personne

  2. j’ai eut fait des ménages chez des personnes âgées, certaines venaient de perdre leur conjoint. Lorsqu’une personne perd son conjoint avec qui elle était depuis plus de 40 ans, c’est traumatisant, c’est normal, donc elles allaient voir un psy pensant être aidé, ou écouter.. eh bien toutes m’ont dit (et pourtant elles n’allaient pas voir le même psy), qu’en fait on ne les écoutaient pas…
    Je pense donc, après je me trompe peut être, qu’une bonne partie des problèmes (dépressions, et autre maladie, je ne parle pas des problèmes psychotique car je ne connais personne de psychotique, même si je pense que l’environnement doit aider aussi à ce soucis là) pourraient être réglés avec une écoute, un dialogue, des conseils, … mais surtout une écoute…

    Mon mari a eut des soucis de dépression avant de me rencontrer, maintenant il a parfois une baisse de moral, mais il ne m’a jamais fait une période dépressive comme il avait eut avant moi, car il me dit que je lui remonte le moral… je pense surtout, que c’est parce que je l’écoute…

    Petite j’étais très seule, je me suis mise à communiquer avec moi même, mais vraiment des dialogue, on pourrait penser que je suis folle, eh bien croyez le ou non mais d’une ça aide à y voir plus clair, et surtout je n’ai jamais eut de période de dépression car j’étais jamais seule car j’étais avec moi même…
    Bon mon patron m’a quand même demandé si j’avais pas peur un jour d’être enfermé lool je lui ai répondu « non, au moins je serais avec moi même et mes souvenirs lol »

    Aimé par 1 personne

Répondre à Aphadolie Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.