Métaux précieux : Le palladium devient le métal le plus cher du monde

Publié par

 

Utilisé pour fabriquer les pots catalytiques des voitures essence, le palladium vaut désormais plus cher que l’or. Le palladium, ce métal précieux a vu son cours bondir de 453% en dix ans.

 

Cette fois, le record est battu. Le cours du palladium a franchi pour la première fois de son histoire les 1 500 dollars l’once, mercredi 20 février à la Bourse de Londres. Il vaut désormais plus cher que l’or, dont l’once se négocie autour de 1 343 dollars.

 

En l’espace d’un an, le cours du palladium, qui est sans doute le moins connu des métaux précieux, a grimpé de plus de 40 % et de près de 200 % en trois ans, par crainte d’un déficit de l’offre et d’une hausse de la demande.

 

 

Réduire la pollution

Le palladium, ce métal gris qui fait partie de la famille des platines, sert notamment à la fabrication des pots catalytique des voitures à essence et hybrides pour réduire les émissions polluantes. Le marché est en forte progression depuis que le « scandale Volkswagen » a éclaté en 2015, avec la découverte des tests truqués de ses moteurs diesel.

 

Et plus les normes environnementales sont strictes, plus on a besoin de palladium pour filtrer les particules dans les pots d’échappement, affirment les spécialistes. Une manne pour ce métal, alors que l’industrie automobile représente 80 % de la demande. D’autant que les autres débouchés, comme l’électronique (pour produire des connecteurs) ou la joaillerie, sont également en croissance.

 

Pour le platine en revanche, qui sert à la fabrication des pots catalytiques des voitures diesel, le mouvement est inverse. La moindre demande fait chuter les cours, qui ont perdu 20 % en un an et 43 % en 5 ans.

 

 

Le mystère plane sur l’état des réserves

Les mines de palladium sont extrêmement concentrées : la Russie assure environ 40 % de la production mondiale et l’Afrique du Sud à peu près autant. Mais les niveaux d’extraction seraient depuis 2011 inférieurs à la demande, alors que dans ces deux pays, les mines sont vieillissantes et qu’aucune découverte majeure n’a été réalisée ces dernières années.

 

D’où la flambée des cours et la nécessité de puiser dans les réserves disponibles. Après la chute du mur de Berlin, le marché s’est équilibré de cette manière grâce au stock russe qui a longtemps été considéré comme stratégique au plan militaire, raconte Benjamin Louvet, analyste chez Ofi asset management, dans une note. « Historiquement, il semble que la Russie ait constitué de gros stocks dans les années de guerre froide, avec l’idée que le palladium pourrait être utile pour réaliser de la fusion nucléaire à froid. », explique-t-il.

 

Aujourd’hui, ces stocks arriveraient à leur terme, sans que l’on connaisse toutefois leur niveau exact. Le sujet est pris très au sérieux dans les pays occidentaux, alors que les tensions entre la Russie et les États-Unis n’arrangent pas les choses. Le palladium fait ainsi partie des 14 métaux jugés « critiques » par la Commission européenne.

 


 

Palladium - 2

Pour illustration

 

 

Le palladium, métal rare et précieux, tient son nom de l’astéroïde Pallas, découvert seulement deux ans avant lui.

 

 

Historique du palladium

Le palladium a été découvert en 1807 par Wollaston. Le nom de cet élément est dérivé de Pallas, la déesse grecque de la sagesse.

 

 

Propriétés du palladium

Semblable au platine, le palladium est un métal mou argenté ou blanc. C’est le métal le moins dense du groupe du platine, où il côtoie l’iridium, l’osmium, le platine, le rhodium et le ruthénium. Dans cet ensemble, il possède aussi la plus faible température de fusion. Le palladium ne ternit pas à l’air. Ce métal est également capable d’absorber jusqu’à 900 fois son volume de dihydrogène, et ce à température ambiante.

 

 

Utilisation du palladium

On retrouve le palladium principalement dans les convertisseurs catalytiques. La deuxième application importante concerne les condensateurs multicouches en céramique ainsi que les connecteurs pour l’électronique grand public.

 

Il sert aussi d’électrode dans les piles à combustible, où il est très utile pour sa faculté à capter le dihydrogène. De ce fait, il peut stocker l’hydrogène, mais est trop coûteux pour une application industrielle. Le palladium est également employé dans les alliages dentaires et en joaillerie.

 


 

Palladium - 1

Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Palladium

https://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/chimie-palladium-14852/

https://www.gold.fr/informations-sur-l-or/guides/le-palladium-plus-cher-que-lor

https://www.la-croix.com/Economie/Monde/Le-palladium-metal-precieux-cher-monde-2019-02-20-1201003900

https://www.capital.fr/entreprises-marches/metaux-precieux-pourquoi-le-palladium-a-battu-le-record-historique-de-lor-1357815

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/le-palladium-ce-metal-precieux-qui-a-vu-son-cours-bondir-de-453percent-en-dix-ans-1826306.html

 

Article :

Jean-Claude Bourbon / La Croix

Futura Sciences

4 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.