Iran | Crash aérien : Un Boeing 737 s’écrase à son décollage de Téhéran [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 07 / [1]

 

Time : 1 mn 50 / [2]

 

Un appareil Boeing 737 appartenant à la compagnie Ukraine Airlines s’est écrasé mercredi peu après son décollage de l’aéroport international de la capitale iranienne en direction de Kiev. Au moins 170 passagers et membres d’équipage sont morts.

 


 

Un Boeing 737 d’une compagnie ukrainienne transportant des passagers s’est écrasé ce mercredi 8 janvier au matin après son décollage de l’aéroport international de Téhéran à destination de Kiev, selon l’agence semi-officielle iranienne Isna.

 

« Tous les passagers sont morts », titre l’agence officielle Irna. Une information confirmée par le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Selon les données préliminaires, tous les passagers et membres d’équipage sont morts. », a-t-il écrit sur sa page Facebook, regrettant une « terrible nouvelle » et présentant ses  « sincères condoléances aux proches et familles de tous les passagers et membres d’équipage ».

 

Peu auparavant, un haut responsable de la diplomatie ukrainienne, Vassyl Kyrylytch, a donné à l’AFP la même information sur l’absence de survivants. Il a déclaré que « selon des chiffres préliminaires, il y avait 168 personnes à bord » de ce vol qui devait relier la capitale iranienne à Kiev.

 

Toutefois, citant un porte-parole de l’aéroport international Imam-Khomeiny de Téhéran, Irna indique qu’il y avait 176 personnes à bord : 167 passagers et 9 membres d’équipage.

 

Selon Kiev, la majorité des passagers n’était pas ukrainienne: 82 Iraniens, 63 Canadiens étaient à bord.

 

 

Boeing 737 - Iran - 2

Le lieu du crash du Boeing à Téhéran / Pour illustration

 

 

Une “panne de moteur”, deux jours après un contrôle technique

Selon les premiers éléments émergeant dans les médias iraniens, l’avion s’est écrasé sur le territoire de la ville de Chahriar, à l’ouest de la métropole de Téhéran. Il aurait pris feu. Dix ambulances ont été envoyées vers le lieu de l’accident, ajoute l’agence Isna.

 

« Notre ambassade est en train de préciser des informations sur les circonstances de cette tragédie et la liste des morts », a ajouté Volodymyr Zelensky sur Facebook.

 

L’ambassade ukrainienne en Iran a mis en cause “une panne d’un moteur de l’appareil due à des raisons techniques”, l’avion a ensuite pris feu. “La thèse d’un attentat terroriste est pour le moment exclue”, a précisé l’ambassade.

 

Toutefois, selon la compagnie aérienne Ukraine International Airlines, l’avion en question a passé son contrôle technique deux jours avant son crash. « L’avion a été fabriqué en 2016, il a été reçu par la compagnie aérienne directement de l’usine (Boeing). L’avion a subi sa dernière maintenance technique régulière le 6 janvier 2020 », a déclaré la compagnie sur Facebook précisant suspendre la liaison aérienne avec Téhéran sine die.

 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre toute « spéculation ». « Je demande vraiment à tout le monde de s’abstenir de toute spéculation et versions non vérifiées sur la catastrophe ».

 

 

Boeing 737 - Iran - 1

Le lieu du crash du Boeing à Téhéran / Pour illustration

 

 

La télévision d’Etat iranienne a montré des images du site du crash sur lesquelles on voit des équipes de secouristes du Croissant Rouge iranien fouiller un terrain vague sur lequel des débris sont éparpillés.

 

Boeing, le constructeur américain de l’appareil, a réagi sur Twitter : « Nous sommes au courant des informations de presse qui viennent d’Iran et nous rassemblons davantage d’informations ».

 

 

Un crash en pleines tensions entre Iran et États-Unis

La chute de l’appareil est survenue peu après que l’Iran a tiré des missiles dans la nuit de ce mardi à mercredi sur des bases en Irak utilisées par des militaires américains pour venger la mort du général iranien Qassem Soleimaani.

 

Ce général, chef de la Force Al-Qods des Gardiens de la révolution, a été tué vendredi à Bagdad par une frappe aérienne des Etats-Unis.

 

A la suite des tirs de missiles iraniens, l’administration fédérale américaine de l’aviation, la FAA, a annoncé qu’elle suspendait les vols des compagnies enregistrées aux Etats-Unis au-dessus de l’Irak, de l’Iran et du Golfe.

 

Dans un communiqué, la FAA a déclaré avoir adopté « des restrictions de vol qui interdisent aux opérateurs de l’aviation civile américaine d’opérer dans l’espace aérien au-dessus de l’Irak, de l’Iran et des eaux du Golfe persique et du Golfe d’Oman ». « La FAA continuera à surveiller de près les événements au Moyen-Orient », ajoute le communiqué.

 


 

Time : 53 s / [3]

 

Time : 1 mn 15 / [4]

 


 

Boeing 737 - 1

Pour illustration

 


 

Source :

https://edition.cnn.com/2020/01/07/middleeast/plane-crash-iran-intl-hnk/index.html

https://www.france24.com/fr/20200108-un-boeing-737-ukrainien-s-écrase-après-son-décollage-de-téhéran

https://www.telegraph.co.uk/news/2020/01/08/iran-plane-crash-170-passengers-feared-dead-ukraine-boeing-737/

https://www.huffingtonpost.fr/entry/teheran-boeing-cras-hukraine_fr_5e155ce2c5b6c7b859d28e35

 

Article :

AFP / Huffingtonpost / Reuters

 

Vidéo :

[1] Un Boeing 737 ukrainien s’écrase après son décollage de Téhéran – FRANCE 24 / YouTube

[2] Un Boeing 737 s’écrase à son décollage de Téhéran en Iran – LeHuffPost / YouTube

[3] Video appearing to show Ukrainian passenger jet crashing broadcast on Iran state TV – Guardian News / YouTube

[4] Iran plane crash: Footage appears to show moment Ukrainian jet crashes – The Telegraph / YouTube

10 commentaires

      1. ça pourrait, mais ils pourraient aussi faire comme d’autres l’ont fait avec le mh730 et s’en servir comme excuse pour accuser l’Iran d’avoir fait ça.

        Si l’Iran ne réagit pas, ils vont inventer une réaction pour provoquer une intervention démocratique.
        Genre tu veux te battre avec quelqu’un qui ne veut pas; fous-toi un pain sur la tronche et accuse-le comme ça tu auras une excuse.
        Les USA ont fait ça pour le Vietnam, pour Irak 1 et 2, pour Afghanistan etc etc etc et ce sont pas les seuls

        Aimé par 2 personnes

    1. J’ai entendu cela à la radio (pour le missile iranien lancé contre l’avion). J’avoue que j’ai légèrement souri.

      Pourquoi ?

      Car tout simplement chaque avion est équipé d’un transpondeur et pas que… Donc avec un minimum de technologie (même avec certaines applications smartphones), tu peux connaitre le nom de l’appareil, la compagnie aérienne, sa destination, altitude, etc., etc…

      Les iraniens vraiment !? Par ailleurs, il aurait été intéressant de connaître les identités des passagers et leurs professions… Tu vois où je veux en venir.

      Pour : « Bizarre aussi les tremblements de terre près d’une centrale… »,

      Oh que oui ! Regarde ceci : https://aphadolie.com/2018/09/11/earthquake-machine-pamir-creer-tremblements-de-terre-videos/

      Les Etats-Unis ont cette technologie et pas depuis hier.

      Un fake ? Regarde ce que le parlement européen avait dit à ce sujet : https://aphadolie.com/2017/09/11/haarp-rapport-parlement-europeen/

      Bien vue Dina.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.