Extraction de sable : À feu et à sable [Vidéo]

Publié par

Time : 15 mn 28 / [1]

 


 

Sable - Extraction - 2

Pour illustration

 

 

Synopsis :

Le chemin de nos vies modernes crisse à chaque pas au bruit des grains de sable qui l’ont pavé. Dans nos immeubles, nos routes, nos portables, nos médicaments ou les bouteilles de nos ivresses… Il est devenu le matériau à tout faire d’une société d’abondance. Sans que jamais n’apparaisse les circuits tortueux de cet ingrédient miracle.

 

Bâtir, ériger, construire. Édifier le monde à notre image est devenu l’obsession de la modernité, comme si la nature devait être modifiée pour bien vivre, mieux vivre. Comme si l’on pouvait échapper au cycle de la vie en la rendant artificielle, factice. Sauf qu’à trop vouloir transformer les sols et se les accaparer jusqu’au dernier grain, c’est tout un environnement que les marchands de sable minent progressivement.

 

Le sable : ce rien de poussière qui apparaît comme l’un des symboles d’une Terre ravagée par nos rêves aseptisés. Un trésor en apparence sans limite que nos rêves de croissance infinie pourraient finir par épuiser. Comme d’autres étendues sauvages, des glaciers aux forêts.

 

Le temps est peut-être venu de réinventer notre rapport. Passer de la prédation à la coopération, de l’opposition homme environnement à un nouveau lien effaçant les limites entre nature et culture.

 


 

Sable - Extraction - 1

Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Extraction_de_sable

 

Vidéo :

[1] À feu et à sable – #DATAGUEULE 92 / YouTube

 

Pour plus de détail :

Le sable des plages, une ressource menacée. Bientôt des plages de béton ?

7 commentaires

  1. Le sable est loin d’être illimité, nous sommes vraiment dans une époque ou les ressources naturelles seront un jour ou l’autre épuisé.
    Trop d’emballage plastiques et beaucoup moins de verres consignés
    Trop de papier et moins de forêt ?
    Moins de naissance et explosion du nombre des personnes âgées
    Moins de sable, trop de constructions ?
    Moins de travailleurs et plus de chômeurs…
    Plus de tension sociale et moins de satisfaction personnelle …

    Aimé par 1 personne

    1. Pour le sable, il s’agit du second article que je publie sur le sujet. La première fois, je n’y aurai jamais pensé.

      A toutes fins utiles, regarde (ou regardez, je ne sais plus… Désolé) cette infographie :

      https://aphadolie.com/2018/07/07/le-sable-des-plages-une-ressource-menacee-bientot-des-plages-de-beton/

      Pour les ressources naturelles, c’est catastrophique. C’est en autre pour ces raisons qu’il y a tant de tensions et de guerres à travers à la planète.

      J'aime

      1. J’avais déjà vu une vidéo sur le sujet, si les constructions ne ralentissent pas on va vers la catastrophe.
        Par chez moi, ce sont surtout des constructions pour des entreprises, alors on peut imaginer la quantité de sable nécessaire pour les travaux des fondations …

        Aimé par 1 personne

      2. Nous allons tout droit vers la catastrophe car ce sont quasiment toutes les ressources naturelles qui sont touchées. Mais je pense qu’ils ont la solution : diminution drastique de la population mondiale et ce ne sont pas les ‘outils’ en leur possession qui manquent. Toutefois, j’espère lourdement me tromper.

        Aimé par 1 personne

      3. En tout les cas c’est leur objectif , avec une alimentation qui rend malade, des médicaments qui nous empoisonne, un système sociale qui limites les possibilités de chacun, ect

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.