Retraites : symbole de la colère, les avocats jettent leur robe [Vidéos]

Publié par

Time : 2 mn 18 / [1]

 

En direct du palais de justice de Paris, les avocats d’Ile de France sont venus nombreux pour interpeller la ministre de la justice, Nicole Belloubet, présente pour l’audience solennel de la cour de cassation.

 

Les avocats ont durci leur mouvement de protestation contre la réforme des retraites. Les  grévistes sont vent debout contre le projet de réforme, craignant la remise en cause de leur régime autonome. Le geste des avocats de Caen, qui ont lancé leurs robes face à Nicole Belloubet, est devenu un symbole de leur contestation.

 


 

Avocats - 1

Pour illustration

 

 

Plusieurs centaines d’avocats ont envahi le palais de Justice pour se faire entendre de la ministre de la Justice. Ils ont été « reçus » par les gendarmes !

 

Des avocats ont bloqué ce matin la Cour d’appel de Paris et ont jeté leurs robes en signe de protestation. Un geste devenu un rituel de leur contestation.

 

Le geste est devenu un symbole : celui de la mobilisation des avocats contre la réforme des retraites proposée par le gouvernement. C’est en jetant leurs robes que les avocats ont bloqué la Salle des pas perdus de la Cour d’appel de Paris vendredi 10 janvier au matin, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

 

À l’appel du Conseil national des barreaux (CNB), les avocats ont durci depuis lundi 6 janvier leur mouvement de protestation contre la réforme des retraites. Les grévistes sont vent debout contre le projet de réforme, craignant la remise en cause de leur régime autonome.

 

Ce régime s’appuie sur une caisse qui s’autofinance, insiste le CNB. La profession redoute avec le projet de réforme “un doublement des cotisations à 28% et la baisse des pensions”.

 

 

Avocats - 2

Pour illustration

 

 

Un geste devenu symbolique

L’action organisée à la Cour d’appel de Paris n’est pas la première -ni probablement la dernière- en son genre. Les avocats qui ont initié ce “lancer de robes” sont ceux du barreau de Caen. Mercredi 8 janvier, ils ont jeté leur robe aux pieds de la ministre de la Justice Nicole Belloubet, venue évoquer la récente fusion des tribunaux d’instance et de grande instance.

 

Puis, 200 avocats se sont rassemblés à Bordeaux jeudi 9 janvier. La plupart d’entre eux ont jeté leurs robes noires, déclenchant de vifs applaudissements. À Nanterre, une trentaine d’avocats ont bloqué l’entrée du palais de justice, puis dans la Salle des pas perdus avant de jeter leur robe sur une banderole portant l’inscription “Avocats des Hauts-de-Seine en colère”.

 

À Lille, quelques centaines d’avocats en grève ont bloqué les entrées du tribunal judiciaire, empêché la tenue des audiences et là aussi jeté leurs robes à terre.

 

Des avocats ont rejoint les manifestations du 9 janvier, notamment à Toulouse. Le Conseil national des barreaux (CNB), qui représente les 70.000 avocats français, a appelé à participer aux manifestations de samedi.

 

 

Un éducateur de la PJJ placé en garde à vue

Un éducateur de la protection judiciaire de la Jeunesse (PJJ) âgé d’une cinquantaine d’années, venu soutenir les avocats au palais de justice, a été interpellé puis placé en garde à vue ce midi. Il lui est reproché des violences volontaires sur personne dépositaire de l’ordre public (PDAP). « On était tous en train de tirer la barrière des gendarmes pour essayer de passer. », explique Sonia Olivier, syndicaliste FSU de la PJJ. « Mon collègue a été frappé assez violemment à la main par un gendarme et aurait répondu instinctivement ». Ce vendredi soir, un comité de soutien s’était constitué au commissariat du IVe, où le fonctionnaire a été emmené. « On attend la décision du procureur ».

 


 

Time : 29 mn 12 / [2]

 


 

Avocats - 3

Pour illustration

 


 

Source :

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-le-cri-de-colere-des-avocats-en-plein-palais-de-justice-10-01-2020-8233572.php

https://www.20minutes.fr/societe/2688303-20200106-video-marseille-declare-guerre-avocats-denoncent-racket-reforme-retraites

https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-lancer-de-robes-symbole-de-la-colere-des-avocats_fr_5e1862a9c5b650c621dcd393

 

Article :

Céline Carez / Le Parisien

HuffPost avec AFP

 

Vidéo :

[1] Le lancer de robes, symbole de la colère des avocats – LeHuffPost / YouTube

[2] Retraites : la colère des avocats du barreau de Paris – Journal l’Humanité / YouTube

15 commentaires

    1. Une secte…et ce n’est pas moi qui vais les plaindre…J’ai eu plusieurs fois affaire à eux. Beaucoup sont au minimum incompétents et au pire des escrocs. Quant à leur solidarité, il ne faut pas y compter.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Child Of God Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.