Un photocapteur décèle les bactéries dans notre nourriture ! [Vidéo]

Publié par

Time : 1 mn 12 / [1]

 

Des chercheurs ont inventé un outil révolutionnaire qui permet de trouver chez soi les bactéries nocives dans nos aliments.

 


 

Bactéries - 2

Pour illustration

 

 

Un appareil crée par des chercheurs de l’Université Purdue, dans l’Indiana, promet de révolutionner votre manière de cuisiner et votre façon de protéger votre santé.

 

 

Un outil qui permet de détecter les microbes et bactéries

Si des aliments contaminés par des bactéries sont présents dans un magasin ou une cuisine, plus tôt les autorités en seront informées, mieux ce sera.

 

C’est pourquoi une équipe dirigée par le Dr Euiwon Bae et le professeur Bruce Applegate a décidé de mettre au point un photomultiplicateur au silicium, ou SiPM, qui détecte les bactéries nocives sur place, plutôt qu’en laboratoire.

 

Pour l’utiliser, les utilisateurs commencent par rincer un échantillon alimentaire, en ajoutant un “liquide d’enrichissement”, puis en laissant l’échantillon incuber dans cette solution.

 

Ce liquide contient un virus qui infecte les éventuelles bactéries présentes dans l’échantillon.

 

Un autre produit chimique est ensuite ajouté, ce qui provoque une émission de lumière par les bactéries infectées.

 

Le SiPM sera alors capable de compter les photons individuels, c’est-à-dire les particules transmettant la lumière, en envoyant les données par Bluetooth vers un smartphone ou un ordinateur portable.

 

Ce dispositif informera à son tour les utilisateurs de la quantité de bactéries présentes dans l’échantillon.

 

 

Un test effectué sur du bœuf haché

Pour vérifier le bon fonctionnement de l’appareil, les scientifiques ont effectué différents tests, dont un sur du bœuf.

 

Ils ont acheté du bœuf haché acheté en magasin ; infecté avec la bactérie E. coli.

 

Lorsque le SiPM a été utilisé pour analyser la viande 10 heures plus tard, il a réussi à détecter les microbes.

 

Pour les chercheurs, ce nouvel appareil offre de nombreux avantages, outre le fait de protéger les consommateurs de potentielles intoxications.

 

« Notre outil possède une sensibilité plus élevée, un coût inférieur, une meilleure portabilité et d’autres avantages distincts par rapport aux appareils de détection existants. », explique Applegate, qui commercialise désormais l’appareil via sa société dérivée, Phicrobe.

 

 

Intoxications alimentaires : d’où viennent elles ?

Les responsables d’une intoxication alimentaire sont des micro-organismes qui pénètrent dans l’organisme par le biais d’aliments infectés.

 

Si certains micro-organismes sont sans conséquences, d’autres peuvent modifier le goût et l’odeur des aliments, voire les rendre impropres à la consommation.

 

 

Les principaux micro-organismes responsables des intoxications alimentaires sont :

  • Les Staphylocoque aureus.
  • Les Salmonelles.
  • Campylobacter.
  • Clostridium perfringens.
  • Yersinia enterocolitica.
  • Bacillus cereus.
  • Escherichia coli.
  • Le virus de l’hépatite E.

 

 

Les symptômes sont surtout des troubles digestifs. Mais les intoxications alimentaires peuvent aussi être responsables de maladies graves pouvant entraîner des séquelles invalidantes jusqu’au décès.

 

La destruction de tous les micro-organismes n’est pas l’objectif recherché car elle est de toute façon impossible, mais il est important de veiller à certaines règles d’hygiène dans la cuisine.

 

 

Découvrez en image comment éviter les intoxications alimentaires :

 

Aliments

Auteur : CHPC – Centre Hospitalier Public Du Cotentin. Crédit CC : CHPC.

 

 

Les autres réflexes à adopter pour éviter la propagation des bactéries :

 

  • Lavez et séchez bien les surfaces de travail. De manière générale, nettoyez une surface dès qu’elle est sale !

 

  • Sur des surfaces qui étaient très sales ou chez les personnes à risque, la désinfection peut être préconisée après lavage. Le meilleur désinfectant est l’eau de javel.

 

  • Faites des lavages réguliers de votre linge (torchons, nappes) à au moins 60 °C.

 

  • Si vous utilisez une carafe à filtre, pensez à changer le filtre dès l’issue de sa durée de vie maximale, car l’eau contient des micro-organismes pathogènes pouvant s’y développer.

 

  • Nettoyez votre réfrigérateur régulièrement.

 

  • Nettoyez et séchez votre planche à découper entre deux usages.

 

  • N’utilisez pas les plats ayant contenu des aliments crus pour y placer des aliments cuits, notamment lors d’un barbecue.

 


 

Bactéries - 1

Pour illustration

 


 

Source :

http://www.ch-cotentin.fr/

https://newatlas.com/science/sipm-bacteria-detection/

https://phys.org/news/2018-01-scientists-low-cost-tool-bacteria-food.html

https://www.purdue.edu/newsroom/releases/2020/Q1/portable-device-lights-the-way-to-better-foodborne-illness-detection.html

https://www.medisite.fr/troubles-digestifs-et-alimentation-e-coli-salmonelles-cette-lampe-detecte-les-bacteries-dans-les-aliments.5556763.524109.html

https://www.osapublishing.org/ao/abstract.cfm?uri=ao-59-3-801&origin=search&_ga=2.209186706.1200766404.1580917438-1343402934.1579204027

 

Article :

Louise Ballongue, journaliste santé / Medisite

 

Vidéo :

[1] Un photocapteur décèle les bactéries dans notre nourriture ! – Medisite Video Sante / YouTube

5 commentaires

  1. Eh oui, c’est important. Pour le poisson cru, on en mangeait souvent à une époque, et c’est notre médecin qui nous avait dit de le mettre au congélateur pour tuer les bactéries.
    J’avais vu sur un de tes anciens articles aussi, qu’il y avait les pâtes à ne pas refaire cuire .

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.