Coronavirus : « 60 % de la population mondiale pourrait être infecté s’il n’est pas contrôlé » – Pr Gabriel Leung [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 19 / [1]

 

Lors d’une réunion d’experts de l’OMS, un épidémiologiste a indiqué que l’épidémie de coronavirus pourrait se propager à environ deux tiers de la population mondiale si des mesures strictes n’étaient pas rapidement proposées pour la maîtriser.

 


 

Coronavirus - 1 

Pour illustration

 

 

C’est une nouvelle qui fait froid dans le dos. Après le premier décès en France d’un touriste chinois le 15 février, des experts de l’OMS se sont réunis à Genève pour faire un point sur l’épidémie. Or, malgré les différentes mesures sanitaires déjà prises, le coronavirus risque encore… de gagner du terrain.

 

 

Coronavirus : un « taux d’attaque de 60 % à 80 % »

Lors de la réunion d’experts de l’OMS (WHO), organisée à Genève, le professeur Gabriel Leung, épidémiologiste hongkongais réputé, a estimé que l’épidémie de coronavirus pourrait « s’étendre à environ deux tiers de la population mondiale si des mesures strictes n’étaient pas rapidement déployées ».

 

 

Twitte

 

 

Pire encore, d’après le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, les récents cas de patients atteints par le coronavirus qui n’avaient jamais visité la Chine pourraient représenter « la partie émergée de l’iceberg ».

 

 

Coronavirus - 3

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), s’adresse aux médias sur la situation concernant le nouveau coronavirus lors d’une conférence de presse au siège de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 10 février 2020, à Genève, en Suisse. (Salvatore Di Nolfi / Keystone / AP) / Pour illustration

 

 

Or, la question essentielle de ce débat d’après le Pr Gabriel Leung est de « déterminer la taille et la forme de cet iceberg », sachant que la plupart des experts estiment que chaque personne infectée peut transmettre le virus à 2,5 autres individus.

 

Cela représente un « taux d’attaque de 60 % à 80 % » et « ce chiffre est terriblement élevé », note le scientifique. Ainsi plus de 60 % de la population mondiale pourrait être touchée par le virus.

 

 

Photo du virus SARS-CoV

 

Coronavirus - 4

Auteur : CDC/Dr. Fred Murphy Sources : This media comes from the Centers for Disease Control and Prevention’s Public Health Image Library (PHIL), with identification number #4814. Crédit Licence : cette image est tombée dans le domaine public. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coronaviruses_004_lores.

 

 

« Est-ce que 60 à 80 % de la population mondiale va être infectée ? Peut-être pas. Peut-être que cela se produira par vagues, et que le virus va atténuer sa létalité, car une létalité trop élevée serait susceptible d’entraver sa propagation. », souligne Gabriel Leung, avant de s’interroger sur la viabilité des règles déjà adoptées : « Les mesures prises en Chine sont-elles vraiment efficaces ? Si tel est le cas, combien de temps pouvez-vous fermer une ville entière ? Tenir les gens à l’écart des centres commerciaux ? Et si vous supprimez ces restrictions, l’épidémie va-t-elle reprendre de plus belle ? Ce sont des questions très réelles. », ajoute-t-il.

 

 

L’absence de mesures strictes favorise la propagation du virus

Mais ce n’est pas la première fois que l’épidémiologiste sonne l’alerte. Fin janvier, il s’était déjà exprimé dans la revue “The Lancet” en indiquant que les épidémies allaient probablement « croître de façon exponentielle dans les villes de Chine, avec un retard d’une à deux semaines seulement par rapport à Wuhan ». Le spécialiste a par ailleurs précisé que « des épidémies indépendantes et autonomes dans les grandes villes du monde entier pourraient devenir inévitables », en raison du mouvement important de personnes infectées n’ayant pas encore développé de signes visibles.

 

L’absence de mesures de santé publique strictes participent également à la propagation foudroyante du virus et à l’augmentation du nombre de morts.

 


 

Le Parti Communiste de Chine ne serait-il pas complètement transparent sur le nombre de victimes du coronavirus 2019-nCoV ? C’est en tout cas ce que suggèrent certains spécialistes, de même qu’une partie de la population chinoise qui brave la censure pour prendre la parole sur les réseaux sociaux.

 

 

Une activité 4 à 5 fois supérieure à la normale dans les crématoriums

Selon des chiffres relayés sur le blog Mish Talk, l’activité des crématoriums à Wuhan serait 4 à 5 fois supérieure à la normale. En se basant sur ces informations, Guo Wengui, milliardaire chinois exilé aux États-Unis, estime que 50 000 décès serait imputable au coronavirus rien que dans cette ville, et le nombre de cas dans le pays s’élèverait à 1,5 million.

 

Il explique en effet que Wuhan comporte 49 crématoriums et que, selon ses sources, ces derniers fonctionnent sans interruption depuis plus de deux semaines. Des propos qui concordent avec ceux d’un employé de crématorium interviewé la semaine dernière par des journalistes, qui avait déclaré que lui et ses collègues travaillaient 24 heures sur 24.

 

 

La cause du décès serait rarement mentionnée sur les certificats

Pourtant, malgré cette hausse incroyable du nombre de décès, très peu de victimes sont officiellement identifiées comme mortes du coronavirus. Dans un article de China Press sur l’épuisement professionnel des employés de crématoriums depuis le début de l’année, l’un deux a déclaré : « J’ai reçu 127 corps hier et j’en ai brûlé 116. Parmi eux, seulement 8 mentionnaient une contamination au coronavirus sur leur certificat de décès, et 48, une possible contamination ».

 

Ce même article rappelle que, selon les directives du gouvernement, les crématoriums doivent donner la priorité aux personnes décédées du coronavirus. Les autres corps ne peuvent être brûlés le jour-même, notamment pour des raisons culturelles et religieuses. « En se basant là-dessus, on peut présumer que les 116 morts étaient tous morts de la pneumonie de Wuhan, ou au moins suspectés d’être contaminés », soit au moins 90 % des corps amenés dans ce funérarium.

 

Au regard de ce qui est réellement écrit sur les certificats de décès, cela suggère une sous-déclaration massive des décès par coronavirus.

 


 

D’après les experts, si le virus venait à se propager plus largement à l’échelle mondiale, le monde devrait revoir sa stratégie et s’efforcer d’en atténuer les effets plutôt que de tenter de contenir la pandémie.

 


 

Coronavirus - 5

Professeur Gabriel Leung

 


 

Time : 1 mn 42 / [2]

 

Time : 2 mn / [3]

 

Time : 4 mn 30 / [4]

 


 

Dans un article paru fin janvier dans la revue The Lancet, Leung avait déjà averti que les épidémies allaient probablement « croître de façon exponentielle » dans les villes de Chine, avec un retard d’une à deux semaines seulement par rapport à Wuhan.

 

Le spécialiste avait par ailleurs précisé que « des épidémies indépendantes et autonomes dans les grandes villes du monde entier pourraient devenir inévitables », en raison du mouvement important de personnes infectées mais n’ayant pas encore développé de symptômes, et de l’absence de mesures de santé publique strictes pour enrayer la propagation du virus.

 

Une inquiétude partagée par le professeur Gabriel Leung, épidémiologiste hongkongais spécialiste du 2019-nCoV. Selon lui, le virus pourrait toucher près de 60 % de la population mondiale.

 


 

Coronavirus - 2

Pour illustration

 


 

 Source :

https://dailygeekshow.com/coronavirus-infection-population-mondiale/

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30260-9/fulltext

https://globalbiodefense.com/headlines/novel-coronavirus-outbreak-threatens-to-become-pandemic/

https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-l-epidemie-pourrait-toucher-60-de-la-population-mondiale-11-02-2020-2362070_40.php

https://www.medisite.fr/pneumonie-bronchite-coronavirus-la-chine-ment-elle-sur-les-chiffres-officiels-des-victimes.5557337.196469.html

https://www.medisite.fr/pneumonie-bronchite-le-coronavirus-pourrait-infecter-60-de-la-population-mondiale-sil-nest-pas-maitrise.5557740.196469.html

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/un-medecin-de-hong-kong-pense-que-le-coronavirus-pourrait-infecter-60-de-la-population-mondiale-6741245

 

Article :

Louise Ballongue, journaliste santé / Medisite

 

Vidéo :

[1] Le coronavirus « 60 % de la population mondiale pourrait être infecté s’il n’est pas controlé » – Medisite Video Sante / YouTube

[2] Coronavirus : l’épidémie pourrait toucher 60 % de la population mondiale – Le Point / YouTube

[3] Plus de 1 000 morts du coronavirus en Chine, l’OMS s’alarme – euronews (en français) / YouTube

[4] Coronavirus : 60 000 malades, la psychose s’étend – Reportage #cdanslair 13.02.2020 – C dans l’air / YouTube

 

Sur la même thématique :

Pandémie du Coronavirus : Les dernières infos [Vidéos]

Épidémie du virus chinois : la France en alerte ! [Vidéos]

Coronavirus : voici les images des poumons d’un malade ! [Vidéo]

Coronavirus : World Map Real-time | Carte Mondiale en temps réel

Chine : Pourquoi découvrir l’origine du coronavirus est si important et si compliqué

L’OMS avertit que la mystérieuse « maladie X » pourrait être la prochaine épidémie mondiale

Le Dr Francis Boyle, créateur de la loi américaine sur les armes biologiques affirme que le coronavirus est une arme de guerre biologique

16 commentaires

  1. Vieille damnation chinoise (sans doute apocryphe mais ô combien éloquente): « Puissiez-vous vivre des temps intéressants ». Lors que des temps intéressants tendent à se préciser, je m’en remets à ma bibliothèque et aussi à quelques exceptionnels BD de la période Hergé, Franquin, Tillieux et Tibet (les deux derniers redécouverts très tard) c’est souverain pour rester mesuré.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.