Coronavirus : une substance végétale pour venir à bout du virus ou un vaccin ? [Vidéos]

Publié par

Time : 7 mn 07 / [1]

 


 

Coronavirus - 5

Situation mondiale : Coronavirus – World Map – 02.03.20 – 02.23 pm

 


 

Coronavirus - 6

Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) / Pour illustration

 

 

L’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) a peut-être trouvé une substance qui pourrait faire échec au coronavirus. Le chef d’antenne Patrice Roy a rencontré le Dr Michel Chrétien, qui dirige l’équipe à l’origine de la découverte.

 

S’il est un domaine sur lequel les relations Canada-Chine ne rencontrent pas d’écueil en ce moment, c’est celui de la recherche médicale. Le Dr Michel Chrétien et son équipe pensent avoir découvert qu’une substance végétale pourrait agir de manière préventive et curative sur le coronavirus. Il s’agit de la quercétine.

 

« C’est une plante ! On pourrait la cultiver dans nos jardins ! […] On en trouve dans les oignons, dans l’ail… », Michel Chrétien, médecin et chercheur à l’IRCM

 

Le Dr Chrétien affirme que les autorités chinoises sont convaincues que la quercétine doit être testée sur les malades infectés par le coronavirus. « Si ça ne fonctionne pas, au moins on aura essayé. Mais ça a des chances de fonctionner. C’est tellement grave. C’est une pandémie maintenant. », affirme le chercheur.

 

Il explique que cette substance est déjà utilisée pour traiter et prévenir l’Ebola ainsi que le virus Zika. « En 2014, on a fait une expérience cruciale avec le laboratoire national de microbiologie de Winnipeg. Ils étaient les seuls capables de manipuler le virus Ebola. »

 

Dans ce contexte, le processus d’essais cliniques pourra s’amorcer sous peu en Chine, puisque des comprimés avaient déjà été créés et homologués par la FDA, l’agence de régulation américaine. « Une petite compagnie pharmaceutique suisse avait fait tout le travail de préparer de la quercétine à haute dose » […], relate le chercheur. « On a quelqu’un qui a des millions de pilules à sa disposition et qui est avec nous pour donner à la Chine les médicaments nécessaires. On les a. »

 

 

Coronavirus - 2

Un poste de travail de l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Photo : Radio-Canada

 

 

Les essais cliniques se feront sur 1000 malades à Wuhan, une ville du centre de la Chine où a démarré l’épidémie, dès que les comprimés y seront acheminés. Des caisses de médicaments devraient partir de la Suisse sous peu, selon le Dr Chrétien.

 

« On va établir ici [au laboratoire de l’IRCM] une salle de communication permanente par vidéo pour être en contact 24 heures par jour avec les Chinois. Les résultats vont nous être rapportés tous les jours. », ajoute-t-il.

 

Le médecin chinois qui s’assure de maintenir un lien avec l’équipe de chercheurs canadiens dans ce dossier est un ancien stagiaire de l’Institut, en plus d’être un ami personnel de Michel Chrétien, ce qui facilite le processus. Zhu Chen a aussi obtenu un doctorat honorifique de l’Université de Montréal, en 2012.

 

 

Un coût dérisoire

Si les essais cliniques génèrent des résultats positifs, il faudra produire des milliards de comprimés pour répondre à la demande, les malades devant en ingérer quatre par jour.

 

Traiter un patient avec la quercétine coûtera seulement 1,50 $ par jour, selon le Dr Chrétien, « alors que les nouveaux antiviraux [que les patients] utilisent présentement coûtent 1000 $ par jour. »

 

Le chercheur se montre toutefois prudent quant à la viabilité de la quercétine et se dit très inquiet. « De jour en jour, c’est de pire en pire. »

 


 

Coronavirus - 1

Dr Michel Chrétien / Pour illustration

 


 

De la publicité trompeuse sur la quercétine et le coronavirus

 

Coronavirus - 3

La quercétine est une molécule vendue dans les rayons de produits naturels pour ses propriétés antioxydantes, entre autres. Photo : Naturiste

 

 

Avez-vous entendu parler de la quercétine ? Cette molécule vendue dans les rayons de produits naturels est étudiée par des chercheurs québécois qui voudraient qu’elle soit testée sur des patients atteints du COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus. Le Dr Michel Chrétien a affirmé dans des médias que la quercétine pourrait être efficace pour traiter et prévenir cette maladie. Or, même si aucun test n’a encore été effectué sur des humains, des boutiques de produits naturels utilisent les propos du Dr Chrétien pour promouvoir ce produit.

 

Sandy De Montigny fait partie des consommateurs qui ont été séduits par les travaux du Dr Chrétien. Elle s’est procuré de la quercétine après avoir lu ses propos dans les médias : Ses recherches semblent démontrer que c’est efficace. Alors, je me suis dit : « Pourquoi ne pas en prendre préventivement ? »

 

Le pharmacologue Jean-Yves Dionne est l’expert qui a révisé la fiche sur la quercétine figurant sur le portail Passeport Santé. Il ne nie pas le potentiel de cette molécule, mais il rappelle que son efficacité contre le coronavirus n’a pas encore été prouvée : « On l’utilise, dans le monde des produits naturels, comme antioxydant, comme une molécule qui pourrait améliorer le système immunitaire, qui pourrait avoir des effets antiviraux. C’est une molécule très intéressante, qui a du potentiel, mais est-ce une arme thérapeutique puissante? Je ne le sais pas. »

 

« Ce n’est pas dangereux comme option, mais est-ce efficace? Seul Dieu le sait pour l’instant. Il y a un potentiel d’efficacité, mais on est dans des éprouvettes, pas sur du vrai monde. », Jean-Yves Dionne, pharmacologue

 

Malgré cette nuance, la quercétine a suscité une vague d’intérêt chez les consommateurs inquiets de la menace du nouveau coronavirus, selon la copropriétaire de la boutique Bio Terre, Anika Daigneault.

 

Sur Facebook, l’entreprise affirmait que la quercétine pouvait prévenir le COVID-19, mais elle a modifié cette publication par la suite pour plutôt mettre l’accent sur le fait que la molécule aide à prévenir le rhume et la grippe.

 

L’entreprise Naturiste a quant à elle envoyé un communiqué reprenant les propos du Dr Chrétien sur le potentiel de la quercétine contre le coronavirus, avec un lien permettant d’acheter ce produit en ligne.

 

La directrice générale de l’entreprise, Vanessa Dupont, explique cette décision par l’intérêt manifesté par les consommateurs. « On a des magasins à travers le Québec, et les questions sont vraiment arrivées de partout concernant l’article sur le Dr Chrétien, indique-t-elle. […] La directive que nos employés ont, c’est de dire que la quercétine peut être utilisée comme un antioxydant, mais [que] ce n’est pas une solution pour être utilisée contre le coronavirus. »

 


 

Propriétés médicinales

 

 

(en) Agnes W. Boots, Guido R.M.M. Haenen et Aalt Bast, « Health effects of quercetin : From antioxidant to nutraceutical », European Journal of Pharmacology, vol. 585, nos 2-3,‎ 2008

 

De nombreuses études in vitro ont montré que le quercétol était un excellent antioxydant. De tous les flavonoïdes, c’est même le plus puissant capteur d’espèces réactives oxygénées ERO (ou radicaux oxygénés libres). Le quercétol inhibe la production de TNFα (cytokine impliquée dans l’inflammation) dans les macrophages, de IL8 dans les cellules pulmonaires, et de deux cytokines (TNFα et IL-1a) dans les neurones. Ce processus passe par l’inhibition du facteur de transcription NF-kB jouant un rôle essentiel dans la régulation du système immunitaire. Le piégeage des ERO évite le stress oxydant et atténue les inflammations. Dans une étude récente, Kampkotter et collaborateurs (2008) montrent que le traitement par le quercétol des vers Caenorhabditis elegans accroît leur résistance au stress oxydant et allonge leur durée de vie de 15 %. Le quercétol serait en mesure de réguler l’expression des gènes puisqu’il augmente la translocation du facteur de transcription DAF-16 dans le noyau. Mais les nombreux effets bénéfiques (comme l’activité antimutagénique) qui ont été mis en évidence sur les lignées cellulaires cultivées, les invertébrés ou les rongeurs ne peuvent être extrapolées in vivo chez l’homme.

 

Et jusqu’à maintenant, très peu d’études sur les effets du quercétol sur l’homme ont été menées. Edwards et al (2007) : notent une amélioration de la tension de sujets hypertendus après une prise quotidienne de quercétol durant quatre semaines. Une étude de Baugman et al. (2003) portant sur des patients souffrant de sarcoïdose, une inflammation chronique des poumons s’accompagnant d’un stress oxydant (avec augmentation du TNFα et IL-8), a montré une amélioration du système anti-oxydant après une prise de quercétol.

 

Le traitement de patients souffrant de prostatite chronique par le quercétol a fourni une amélioration significative de leurs symptômes. Ces études semblent indiquer que les effets bénéfiques d’une supplémentation en quercétol serait appropriée en premier lieu pour les affections associées au stress oxydant et à une inflammation.

 

La quercétine inhibe l’activité de l’endopetidase neutre (NEP) qui engendre un effet natriurétique.

 

Pour l’instant, seuls des effets anti-oxydants et anti-inflammatoires ont été prouvés in vivo notamment dans le cas de la rhinite allergique.

 


 

Vaccin Israël

Time : 1 mn 12 [Vostvfr] / [2]

 


 

Coronavirus - 4

Coronavirus /  Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quercétine

https://www.valeursactuelles.com/societe/coronavirus-un-vaccin-disponible-dici-quelques-semaines-116565

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1538011/quercetine-coronavirus-michel-chretien-ircm-montreal-patrice-roy

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/reportage/156818/covid19-remede-produits-naturels

https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1582822846-coronavirus-dans-3-semaines-un-vaccin-sera-pret-scientifiques-israeliens

 

Map World temps réel : https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

 

Article :

Radio-Canada

Publié le 25 février 2020

 

Vidéo :

[1] Une substance végétale pour venir à bout du coronavirus? – Radio-Canada Info / YouTube

[2] Israel « weeks away » from Coronavirus vaccine – ILTV Israel News / YouTube

17 commentaires

  1. j’ai lu à plusieurs endroits que le COD se traite comme avec la maladie de Lyme (par quelqu’un random sur facebook) mais des résultats de labos. Donc avec du Disulfiran ou Antabuse.
    Si quelqu’un veut se porter volontaire pour vérifier…

    Aimé par 2 personnes

      1. Ah oui, effectivement ! Voilà le seul (sauf efficacité à voir) point positif du remède ! Mesdames, à vos cachets ! Si vous changez le parfum, peut-être que M Polanski ne sera plus récompensé !

        Aimé par 1 personne

  2. Un petit truc à titre préventif durant les périodes de grippe et virus : vitamine C à croquer tous les matins – Tisane de thym plusieurs fois par jour, voire même associée à la lavande et à l’eucalyptus et une nourriture saine – Cela peut faire sourire certains, mais c’est important le préventif pour essayer de protéger son corps.

    Aimé par 3 personnes

      1. Merci Dina pour l’article et pour vos conseils que j’ai bien pris en note. Les moyens naturels préventifs sont excellents, ils existent donc il faut s’en servir et dans ces périodes de virus c’est bien de se protéger aussi de façon naturelle.

        Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.