Coronavirus : une étude chinoise révèle que le Covid-19 peut se transmettre deux fois plus loin que la distance de sécurité officielle et rester dans l’air plus longtemps

Publié par

 

Le Covid-19 peut persister dans l’air pendant au moins 30 minutes et parcourir jusqu’à 4,5 mètres – plus loin que la distance de sécurité recommandée par les autorités sanitaires du monde entier, selon une étude réalisée par une équipe d’épidémiologistes du gouvernement chinois.

 

South China Morning Post

 


 

Coronavirus - 1

Pour illustration

 

 

La distance de sécurité pour éviter d’être contaminé par le Covid-19 a été réactualisée par des chercheurs, indique le South China Morning Post. Ces spécialistes considèrent qu’une distance de 4,5 mètres et le port continu d’un masque dans les transports publics peuvent protéger contre l’infection, le virus survivant dans l’air pendant 30 minutes.

 

Tandis que les autorités chinoises prescrivent à tous de rester éloignés à un ou deux mètres les uns des autres pour diminuer le risque d’être infecté par le Covid-19, une nouvelle étude, citée dans le journal South China Morning Post, recommande des mesures de protection plus importantes basées sur la découverte de nouvelles caractéristiques du virus.

 

Selon l’étude, les personnes qui se situent dans un rayon de 4,5 mètres d’un individu infecté sont susceptibles d’être contaminées. De plus, le virus peut rester dans l’air jusqu’à une demi-heure et survivre sur une surface pendant plusieurs jours, augmentant le risque de transmission en cas de contact avec les objets porteurs du virus.

 

 

13 cas de transmission

Afin d’aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les cas de transmission du nouveau coronavirus par un Chinois infecté, appelé «A», ayant voyagé à bord d’un bus pendant quatre heures en janvier 2020. Les fenêtres du véhicule étaient fermées et la personne en question ne portait pas de masque. Il a ainsi contaminé au moins neuf personnes, selon une image publiée par le journal chinois.

 

Après être sorti du bus, l’individu a pris un autre véhicule, dans lequel il a encore contaminé quatre passagers, pour un bilan total d’infectés par cette même personne de 13.

 

« Il est possible de confirmer que la distance de transmission du nouveau coronavirus, dans un environnement fermé avec climatisation, dépasse la distance de sécurité communément reconnue. », ont fait savoir les chercheurs dans un article publié le 6 mars dans la revue Practical Preventive Medicine cité par le South China Morning Post.

 


 

Time : 49 s / [1]

 

Plus les jours passent, plus la science découvre les mystères du coronavirus. Selon des chercheurs américains, il peut survivre plusieurs heures dans l’air, ce qui expliquerait la vitesse de la propagation.

 


 

La revue Practical Preventive Medicine a retiré l’étude le 10 mars. Aucune raison n’a été donnée. MailOnline les a contactés pour demander une explication.

 

Dailymail.co.uk

 


 

Coronavirus - 2

Pour illustration

 


 

Source :

https://www.dailymail.co.uk/news/article-8094933/How-one-man-spread-coronavirus-NINE-people-bus.html

https://www.scmp.com/news/china/science/article/3074351/coronavirus-can-travel-twice-far-official-safe-distance-and-stay

https://fr.sputniknews.com/sante/202003101043230278-le-coronavirus-peut-se-transmettre-jusqua-45m-de-distance-et-reste-30-minutes-dans-lair/

https://caod.oriprobe.com/articles/found.htm?keyword=+transmission+of+the+coronavirus&package=&key_author=&key_qkname=&key_year=&key_volumn=&key_issue=

 

Vidéo :

[1] Coronavirus – Covid-19 : le virus pourrait survivre plusieurs heures dans l’air – FRANCE 24 / YouTube

17 commentaires

  1. La vérité est ailleurs!!
    Sur Strategika 51…
    « Exclusif! La sur-mortalité attribuée à la grippe saisonnière de 2018-2019 était due à un coronavirus inconnu »
    Des années que les élites nous empoisonnent!!
    Alimentation, par les airs, dans l’eau du robinet, les vaccins censés nous « immuniser »…

    Aimé par 1 personne

    1. OUI et avec un peu de bon sens, il suffit simplement observer notre propre propre respiration en hiver ( effet cigarette)… sinon suivez du regard la fumée qui s’échappe de la bouche d’un fumeur, alors imaginez celle d’un sportif durant un effort et celle d’un groupe ! Les 4,5 mètres sont je pense un minimum, en effet , imaginez quand il y a du vent !!!

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.