Mythologie grecque : les 12 Travaux d’Héraclès [Vidéo]

Publié par

Time : 17 mn 21 / [1]

 

Héraclès, le récit pour lequel le fils de Zeus est le plus connu, le mythe des 12 travaux !

 

Les Travaux d’Héraclès – ou d’Hercule chez les Romains -, également appelés Douze Travaux, sont les exploits exécutés par le héros Héraclès sur l’ordre d’Eurysthée. Ils constituent l’un des épisodes les plus célèbres de la mythologie grecque ainsi qu’une source iconographique majeure de l’art occidental.

 


 

Héraclès - 2

Héraclès / Pour illustration

 

 

Les douze travaux d’Hercule (ou plutôt d’Héraclès) sont l’un des plus célèbres épisodes de la mythologie grecque. Mais pourquoi ce héros a-t-il dû les réaliser et en quoi ces travaux ont-ils consisté ? Retour sur leur histoire.

 

C’est sans aucun doute l’un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. Un héros qui s’est vu prêter de nombreuses aventures par la littérature. Héraclès (ou Hercule chez les Romains) est le fils de Zeus et d’Alcmène, une mortelle que le dieu a séduite en prenant l’apparence de son mari. Cette infidélité, vaut à l’enfant, avant même sa naissance, la haine de la déesse Héra, sœur et épouse de Zeus.

 

Promis à une grande destinée, Héraclès fait rapidement preuve d’une force surhumaine qui le conduit à mener une guerre victorieuse contre les Myniens du royaume d’Orchomène. C’est cette victoire qui lui permet d’obtenir la main de Mégara, fille de Créon, roi de Thèbes, avec qui il aura plusieurs enfants. Mais la colère d’Héra n’est pas loin.

 

 

Héraclès - 1

Héraclès / Pour illustration

 

 

Pourquoi les douze travaux ?

Après avoir été rendu fou par la déesse Héra, Héraclès tue ses enfants et sa femme. Ce n’est qu’après avoir retrouvé ses esprits que le héros réalise ce qu’il a fait. Il part alors consulter la Pythie, l’oracle de Delphes, pour savoir comment expier ses fautes : c’est elle qui lui dit de se mettre au service de son ennemi, Eurysthée, roi de l’Argolide, et d’accomplir les tâches qu’il lui ordonnera. Son neveu Iolaos participa aux « travaux » en conduisant son char ou en portant ses affaires.

 

Son cousin Eurysthée, Roi de Mycènes, Tirynthe et Midea en Argolide, était un être méprisable et se mettre à son service était difficilement supportable pour Héraclès mais il devait subir ce châtiment s’il voulait un jour aller sur l’Olympe.

 

C’est sur l’instigation d’Héra qu’Eurysthée soumis Héraclès à différents « travaux » pendant lesquels il devait théoriquement succomber.

 

On dit que lorsque Héraclès entreprit ses « Travaux », Hermès lui donna une épée, Apollon un arc et des flèches lisses garnies de plumes d’aigle; Héphaïstos, un plastron d’or, et Athéna, une tunique.

 

Athéna et Héphaïstos, ajoute-t-on, rivalisaient d’attentions auprès d’Héraclès : elle lui assura la joie de goûter les plaisirs tranquilles; lui, le protégea contre les dangers de la guerre.

 

Poséidon lui fit don d’une paire de chevaux; Zeus d’un magnifique bouclier que rien ne pouvait entamer.

 

On racontait bien des histoires au sujet de ce bouclier en émail, ivoire, électrum, or et lapis-lazuli; en outre, douze têtes de serpents sculptés sur la saillie du bouclier et dont les mâchoires s’entrechoquaient lorsqu’Héraclès allait au combat, terrifiaient ses adversaires. La vérité cependant est qu’Héraclès dédaignait les armures et les armes, après le premier de ses « travaux », il porta rarement la lance; il se servait seulement de sa massue et de son arc. Il utilisait très peu la massue à tête de bronze dont lui fit présent Héphaïstos et préféra la sienne taillée dans le bois d’un olivier sauvage: d’abord sur l’Hélicon, ensuite à Némée. Il remplaça cette seconde massue par une autre, taillée également dans un olivier sauvage au bord du golfe de Saronique. C’est cette massue, qu’à Trézène, lors de son passage dans la ville, alors qu’il s’appuyait contre la statue d’Hermès, prit racine, bourgeonna, et devint un arbre majestueux.

 

 

Héraclès - 3

Pour illustration

 

 

Quels sont les douze travaux ?

Selon les auteurs l’ordre des « travaux » diffère quelque peu; la liste qui suit a été prise chez Apollodore (II,5,1 sqq) :

 

1 – Tuer le lion de Némée, un animal réputé invulnérable et rapporter sa peau.

 

2 – Tuer l’hydre de Lerne, un monstre possédant plusieurs têtes qui se régénèrent.

 

3 – Capturer la biche de Cérynie, un animal aux cornes dorées et aux sabots d’airain protégé par la déesse Artémis.

 

4 – Capturer le sanglier d’Erymanthe, une énorme bête qui terrifiait les habitants d’Arcadie.

 

5 – Nettoyer en un jour les écuries d’Augias où le fumier s’accumulait.

 

6 – Chasser les oiseaux du lac Stymphale, des oiseaux carnassiers qui tuaient leurs proies en utilisant les pointes de leurs ailes.

 

7 – Dompter et ramener le taureau crétois du roi Minos qu’il avait refusé de rendre au dieu Poséidon.

 

8 – Capturer les juments du roi de Thrace, Diomède, qu’il nourrissait avec de la chair humaine.

 

9 – Rapporter la ceinture d’Hippolyte, reine des Amazones.

 

10 – Voler le troupeau de bœufs de Geryon, un géant doté de trois corps.

 

11 – Rapporter les pommes d’or du Jardin des Hespérides gardées par un dragon à cinq têtes, Ladon.

 

12 – Ramener Cerbère, le chien à trois têtes gardant l’entrée des Enfers.

 

 

Héraclès - 4

Pour illustration

 

 

Mais il existe aussi d’autres classifications, chez Diodore (IV, 11,1 sqq), chez Hygin (Fables 30 et 31), qui diffèrent par l’ordre d’apparition des travaux. Chez Euripide (Héraclès 359 sqq) quatre travaux sont différents (les Centaures, les piliers du ciel, Cycnos et les pirates).

 

Eurysthée refusa de valider deux travaux : celui de l’hydre de Lerne car il considéra qu’il avait été aidé par Ialos et celui des écuries d’Augias car Héraclès avait reçu un salaire pour son labeur.

 

Les six premiers eurent pour théâtre le Péloponnèse ; les six autres se répartissent dans le reste du monde : en Crète, en Thrace, en Scythie, dans l’extrême-Ouest, au pays des Hespérides jusqu’aux Enfers.

 


 

Héraclès - 5

Pour illustration

 


 

Source :

https://mythologica.fr/grec/heraclet.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Travaux_d%27Héraclès

https://fr.wikisource.org/wiki/Bibliothèque#CHAPITRE_V._2

https://www.geo.fr/histoire/quels-sont-les-12-travaux-dhercule-194342

https://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/4534-le-mythe-dhercule-et-ses-douze-travaux.html

 

Article :

Emeline Férard / Géo

Mythologica

 

Vidéo :

[1] Les 12 Travaux d’Héraclès (Mythologie Grecque) – La Minute d’Histoire et Mythologie / YouTube

11 commentaires

  1. A reblogué ceci sur L'actualité de Lunesoleilet a ajouté:

    Les 12 travaux d’Hercule en astrologie selon Alice Bailey
    Le 20 mars 2020, le Soleil entre dans le signe du Bélier à 4h50 annonçant une nouvelle année astrologique. Vous pouvez a partir de ce moment vous lancer dans la lecture des 12 signes du Zodiaque et à commencer au moment du Solstice du Printemps avec l’énergie du Bélier, ensuite le Taureau avec l’arrivé du Soleil dans ce signe le 20 avril ect …
    • Bélier — CAPTURE DES CAVALES MANGEUSES D’HOMMES — (Bélier, 20 mars – 19 avril)
    • Taureau — CAPTURE DU TAUREAU DE CRETE — (Taureau, 20 avril – 20 mai)
    • Gémeaux — CUEILLETTE DES POMMES D’OR DES HESPÉRIDES — (Gémeaux, 20 mai – 20 juin)
    • Cancer — CAPTURE DE LA BICHE DE CÉRYNÉE — (Cancer, 21 juin – 22 juillet)
    • Lion — MASSACRE DU LION DE NÉMÉE — (Lion, 22 juillet – 22 août)
    • Vierge — PRISE DE LA CEINTURE D’HIPPOLYTE — (Vierge, 22 août – 22 septembre)
    • Balance — CAPTURE DU SANGLIER D’ÉRYMANTHE — (Balance, 22 septembre – 22 octobre)
    • Scorpion — DESTRUCTION DE L’HYDRE DE LERNE — (Scorpion, 23 octobre – 21 novembre)
    • Sagittaire — EXTERMINATION DES OISEAUX DE STYMPHALE — (Sagittaire, 22 novembre – 22 décembre)
    • Capricorne — DESTRUCTION DE CERBERE, GARDIEN DE L’HADES — (Capricorne, 21 décembre – 20 janvier)
    • Verseau — NETTOYAGE DES ÉCURIES D’AUGIAS — (Verseau, 21 janvier – 19 février)
    • Poissons — CAPTURE DES BŒUFS DE GERYON — (Poissons, 21 février – 20 mars)

    Aimé par 1 personne

  2. Moi qui suis un passionné de l’Antiquité et de ss histoires depuis l’âge de 11 ans, la guerre de Troie, l’Odyssée et les 12 travaux d’Hercule sont sont ceux qui m’ont fat le plus rêver. J’aurais voulu être Heraklès mais comme j’étais musclé comme un flan aux pruneaux, cela m’était impossible.
    Quant à ce malheureux Heraklès, il s’est retrouvé être l’innocente victime d’une déesse trompée alors qu’il ne lui avait rien fait.
    Comme quoi, une femme divine ou pas, si elle est bafouée ou humiliée peut se révéler redoutable et dangereuse même des années plus tard !
    Ton billet m’a replongé des décennies en arrière, à cette époque où je lisais tard les livres sur les légendes et histoires de la Grèce antique ! Un pur bonheur.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.