OTAN et Coronavirus : une maladie parasitaire en Europe [Vidéos]

Publié par

Time : 2 mn 05 / [1]

 

L’armée américaine débarque en masse en Europe. 20 000 militaires américains sont attendus pour participer à l’exercice militaire Defender Europe 20… … qui sera également le plus gros déploiement militaire des États-Unis depuis 25 ans sur le sol européen. Au total, 37 000 soldats de 18 pays participeront à cet exercice, qui se déroulera dans 10 pays, dont l’Allemagne.

 


 

Armée - 3

Defender Europe 20 / Pour illustration

 

 

La décision de donner le feu vert aux plus grands jeux de guerre jamais organisés par l’OTAN en Europe, à un moment où les craintes concernant le coronavirus se sont accrues, soulève certainement des questions sur l’objectif déclaré de l’alliance militaire de maintenir la sécurité.

 

Le Secrétaire Général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré que les exercices Defender-Europe 20 ne seront pas annulés en raison de la maladie infectieuse qui s’est propagée à tous les pays de l’Union Européenne et qui a causé des centaines de morts jusqu’à présent.

 

Au cours des cinq prochains mois, quelque 17 membres alliés de l’OTAN participeront à des manœuvres militaires dans sept États européens :

  • Belgique.
  • Pays-Bas.
  • Allemagne.
  • Pologne.
  • Estonie.
  • Lettonie.
  • Lituanie.

 

 

Tous les pays hôtes ont signalé des infections par le virus COVID-19. Le mot « hôte » est un terme clé lorsqu’il s’agit de parler des relations avec l’alliance de l’OTAN dirigée par les États-Unis.

 

Le Ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, aurait déclaré que l’épidémie de coronavirus était « devenue une pandémie mondiale » et que « le pire était à venir ».

 

En tout, 37 000 soldats participent aux jeux de guerre Defender-Europe 20, la plus grande contingence depuis la fin de la Guerre Froide il y a près de trois décennies. Les États-Unis envoient 20 000 personnes. La plupart de ces troupes retourneront dans des bases situées dans au moins 20 États américains. Ainsi, le facteur de risque de propagation de la maladie en Europe et aux États-Unis est considérablement accru par les événements de l’OTAN.

 

Poursuivre les jeux de guerre européens semble particulièrement malavisé étant donné que les forces américaines en Asie-Pacifique ont annulé des exercices militaires similaires qui étaient prévus en Corée du Sud par crainte du coronavirus (COVID-19).

 

Les événements de Defender-Europe 20 en cours surviennent alors que le Commandant américain en Europe, le Lieutenant Général Christopher Cavoli, pourrait avoir été infecté après avoir participé à une récente conférence militaire à Wiesbaden, en Allemagne.

 

Le principal conseiller en santé des Chefs d’État-major Interarmées américains, le Général de Brigade de l’Armée de l’Air Paul Friedrichs, a également admis que le nombre de cas de COVID-19 au sein des forces armées du Pentagone pourrait être bien plus élevé que ce qui est rapporté.

 

L’absence apparente de mesures de précaution de la part de l’alliance de l’OTAN dirigée par les États-Unis contraste avec les préoccupations croissantes du public pour contenir la maladie. L’Italie – qui a enregistré le deuxième plus grand nombre de décès dans le monde après la Chine – a imposé une interdiction totale des déplacements publics pour ses 60 millions d’habitants. Les compagnies aériennes européennes ont annulé des milliers de vols, certains transporteurs ayant fait faillite.

 

Des manifestations sportives dans toute l’Europe, notamment de grands matches de football, sont annulées ou se dérouleront sans la présence des supporters. Le tournoi de rugby des six nations a été perturbé par la reprogrammation des matchs ; un grand match entre l’Irlande et la France prévu ce week-end est reporté au mois d’octobre.

 

En Grande-Bretagne, des voix s’élèvent pour demander la suspension du Parlement après que la Ministre de la Santé Nadine Dorries ait été signalée comme ayant été infectée. Le gouvernement de Boris Johnson a été accusé de faire preuve de complaisance dans la lutte contre le virus.

 

Le Président américain Donald Trump a également été critiqué pour ne pas avoir pris de mesures de confinement suffisantes ni fourni de ressources adéquates telles que des kits de dépistage. Le nombre officiel de cas américains de COVID-19 est relativement faible jusqu’à présent, mais on pense que cela est dû au nombre limité de tests.

 

Il semblerait donc raisonnable, dans ce contexte de risque de pandémie, d’annuler un événement multinational tel que le Defender-Europe 20 de l’OTAN. Au fur et à mesure qu’il se déroule, les jeux de guerre apparaissent comme un vecteur parfait pour accélérer la propagation de la maladie entre deux continents et au-delà. En effet, ne pas interrompre ces jeux de guerre semble être le comble de l’insouciance.

 

 

Armée - 2

Un soldat guide des véhicules dans le port de Savannah (Géorgie) en préparation de DEFENDER-Europe

 

 

Comment se peut-il que l’OTAN soit si peu réactive aux besoins réels ? Cette organisation militaire de 29 nations qui consomme un budget annuel combiné d’un billion de dollars est une créature aux habitudes et à l’idéologie serviles. Près de 30 ans après la Guerre Froide avec l’Union Soviétique, le monde a évolué, mais pas l’OTAN, semble-t-il. Elle continue à tenir ses jeux de guerre censés défendre l’Europe contre « l’invasion russe ».

 

Si l’OTAN ne peut pas s’adapter à des réalités mondiales aussi flagrantes que la fin de l’Union Soviétique il y a trois décennies, il n’est pas étonnant que sa réponse au coronavirus soit à peine superficielle. C’est l’équivalent militaire d’un dinosaure dont le fonctionnement n’est plus assuré par son environnement.

 

L’ironie est que les largesses militaires obscènes de l’OTAN engloutissent des finances publiques qui, autrement, seraient dépensées plus utilement, comme la construction d’infrastructures de soins de santé qui permettraient d’atténuer des crises comme celle du coronavirus. De nombreux autres besoins de la société sont chroniquement négligés en raison des budgets militaires exorbitants des membres de l’OTAN. Donald Trump se vante d’avoir convaincu les alliés européens de consacrer des centaines de milliards de dollars supplémentaires aux budgets militaires.

 


 

Le coronavirus n’est qu’un test de stress sur des sociétés entières qui ont été vidées de leur substance par un militarisme excessif et la super-structure capitaliste d’entreprise qu’il sert.

 


 

Avant même que le problème du coronavirus n’apparaisse en Chine au début de cette année, les jeux de guerre de l’OTAN en Europe (et ailleurs) ont suscité de nombreuses critiques. Les tensions géopolitiques que ce militarisme dirigé par les États-Unis engendre à l’égard de la Russie et de la Chine ont été déplorées. Moscou dénoncé l’événement Defender-Europe 20 comme une « répétition de guerre » complètement déconnectée de la réalité. L’idéologie invétérée de la Guerre Froide qui anime l’OTAN impose l’insécurité et le risque de guerre à l’Europe d’une manière qui rend dérisoires les prétentions de l’OTAN à se consacrer à la « sécurité et à la défense ».

 

La prise de risque imprudente en ce qui concerne la propagation d’une pandémie de coronavirus est typique de l’objectif obsolète de l’OTAN. Comme la maladie elle-même, l’OTAN est un parasite sur les pays hôtes qui draine des ressources publiques vitales. Cette organisation devrait être « auto-isolante »… 30 ans trop tard.

 

Finian Cunningham

 


 

Time : 3 mn 12 / [2]

 


 

Armée - 1

Defender Europe 20 / Pour illustration

 


 

Source :

https://shape.nato.int/defender-europe

https://www.eur.army.mil/DefenderEurope/

https://reseauinternational.net/otan-et-covid-19-une-maladie-parasitaire-en-europe/

https://www.strategic-culture.org/news/2020/03/12/nato-and-covid-19-a-parasitical-disease-in-europe/

 

Article :

Finian Cunningham / Traduit par Réseau International

 

Vidéo :

[1] L’armée américaine débarque en masse en Europe – Le Point / YouTube

[2] Die Amis kommen – Verlegung von Division aus Übersee für US Defender Europe 2020 in vollem Gange – RT Deutsch / YouTube

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.