Coronavirus : confinements solidaires [Vidéos]

Publié par

Fr : Time : 3 mn 21 / [1]

 

En : Time : 4 mn 03 / [2]

 


 

Main - Gant

Pour illustration

 

 

Synopsis :

Alors que l’épidémie de coronavirus continue de s’étendre en Europe, il est vital de rappeler un fait essentiel : le COVID-19 ne circule pas de lui-même, ce sont les hommes et les femmes qui le font circuler.

 

Chacune et chacun d’entre nous peut donc agir pour limiter sa propagation et ralentir au plus vite l’engorgement dramatique de nos hôpitaux.

 

La seule action cruciale, nécessairement collective, tient en trois mots : « Restons chez nous ».

 


 

As the coronavirus epidemic continues to spread in Europe, it is vital to remember one key fact : COVID-19 does not spread by itself – it is people who pass it on.

 

So, each and every one of us can act to limit its spread and slow down the dramatic overcrowding in our hospitals as quickly as possible.

 

The only crucial action, which has to be collective, can be summed up in three words : « Let’s stay home. »

 


 

Coronavirus

 

Essone - HP

Pour illustration

 

Les soignants d’un hôpital de l’Essonne demandent aux gens de respecter le confinement

 

 

 

Alors que l’épidémie de coronavirus fait toujours rage, les services des urgences de plusieurs hôpitaux comme celui du CHSF mobilisent les gens sur l’importance du confinement.

 

Ce mardi 17 mars, quelques heures après l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron et la diffusion des instructions concernant le confinement par le gouvernement, les équipes des urgences du centre hospitalier sud francilien (CHSF) ont lancé un appel. Dans une vidéo d’à peine plus d’une minute, le personnel soignant a tenu à faire passer un message clair : « Rester chez vous et respecter les mesures de confinement ».

 

« Il est inutile de faire ses courses quatre fois par semaine. Faites une liste et allez-y juste une fois par semaine. », abondent-ils en pointant du doigt les règles d’hygiène qui ne seraient pas respectées en cas de déferlement dans les grandes surfaces comme nous avons pu l’observer ce lundi 16 mars, ou encore ce mardi matin, avant l’entrée en vigueur du confinement.

 

 

« Nous serons dans la merde »

Par cette action, les urgentistes ont voulu sensibiliser les citoyens pour éviter l’asphyxie de leur service. « Si vous avez des symptômes, restez chez vous. Si vous venez aux urgences, vous allez transmettre le virus à d’autres personnes. En faisant ça, vous allez nous contaminer, si bien que vous n’aurez plus de soignants et nous serons dans la merde. », insistent-t-ils.

 


 

Time : 1 mn 10 / [3]

 


 

Rien que dans les services de l’AP-HP de la ville de Paris, 56 cas ont été signalés chez les personnels soignants. La mesure de confinement n’est donc pas à prendre à la légère.

 


 

Coronavirus - 1

Pour illustration

 


 

Source :

https://wiki.datagueule.tv/Coronavirus_:confinements_solidaires(hors_série)

https://actu.fr/ile-de-france/corbeil-essonnes_91174/coronavirus-soignants-dun-hopital-lessonne-demandent-gens-respecter-confinement_32329488.html

 

Attestation de déplacement dérogatoire autorisé par l’article 1er du décret du 16 mars 2020 :

https://static.ccm2.net/scrib-files/14384866.pdf

 

Article :

Jérôme Lemonnier / Actu.fr

 

Vidéo :

[1] Coronavirus : confinements solidaires – Data Gueule / YouTube

[2] CORONAVIRUS: CONFINEMENT IS SOLIDARITY – Data Gueule / YouTube

[3] Coronavirus : urgentistes hôpital Essonne – Maëlle Ni / Facebook

10 commentaires

  1. Il y a encore des gens qui ne semblent pas comprendre mais soyons solidaires : RESTONS CHEZ NOUS ! Les médecins sont déjà saturés en effet. En restant chez nous, et ne sortons que pour l’indispensable, pas le superflu. On leur permettra de mieux travailler, on se protégera et on protégera les autres.

    Aimé par 2 personnes

    1. En effet et ce qui est surprenant, c’est que des ‘bandes de jeunes’ ont fait leur petit business hier dans l’après-midi et la soirée et encore aujourd’hui et tout cela sous les ‘yeux’ des caméras de vidéosurveillance. Aucun policier n’est intervenu…

      Aimé par 2 personnes

  2. Coucou, dans la réalité c’est autre chose… j’ai décidé de ne pas aller bosser aujourd’hui car aucunes mesures n’ont été prises pour notre sécurité et pourtant je travaille dans un établissement de santé! certes je ne suis pas en première ligne car je suis dans les bureaux mais c’est inadmissible de faire venir son personnel alors qu’il n’y a aucune urgence (je travaille à la formation) ! je suis sidérée et en colère… j’ai été bossée depuis lundi en prenant des risques inutilement, mon activité étant reportée…et ce soir l’organisation dans mon service n’est toujours pas encore faite..je pense à mes collègues à la DRH qui continuent d’aller travailler alors qu’il suffirait de mettre en place une permanence ou le télétravail !
    courage ! et #stayathome #besafe

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.